Sunday 17 Dec 2017

Eléments pour une charte musique en bibliothèque publique

Lien vers l'ancien site ACIM

Bibliothécaires musicaux à la Médiathèque départementale du Rhône, nous sommes, entre autres missions, chargés d'accompagner les projets, services et collections des bibliothèques municipales des communes de moins de 10 000 habitants.

Et nous observons que, si les offres de service pour la musique dans ces bibliothèques sont diverses, c'est que la « fonction musique » se greffe souvent sur des fonctions déjà difficilement exercées ; c'est aussi que les agents, qu'ils soient bénévoles ou salariés, ne sont pas assez professionnalisés sur ces fonctions ; c'est encore que les pouvoirs publics ne donnent pas toujours les moyens nécessaires au bon exercice des fonctions ; c'est enfin que les fonctions ne sont pas vraiment identifiées.

Le texte suivant s'incrit dans le cadre de la réflexion en cours devant aboutir à la rédaction d'une charte de la musique en bibliothèque publique. Ce futur texte devrait paraître dans le bulletin 2006 de l'ACIM.

Quelques points en préambule :

- 1/ Toute réflexion sur l'offre de service doit pouvoir s'inscrire au niveau d'un territoire identifié (commune, canton, communauté de communes ou autre) et dans une logique de réseau.

- 2/ Plutôt que de prétendre à l'exhaustivité, nous avons choisi de mentionner les missions, objectifs et moyens qui nous semblent être parfois oubliés ou évacués, voire enterrés, dès lors qu'il est question de « proposer la musique » en bibliothèque publique.

- 3/ La terminologie « cadre » que nous avons retenue :

Le service est un « service documentaire de la musique en bibliothèque publique ».

L'espace (à la fois symbolique et physique) dédié dans la bibliothèque est le « département / secteur musique ».

La (ou les) personne(s) en charge de la fonction est le « responsable / référent musique ».

5 missions, objectifs et moyens spécifiques

1/ Démocratisation de l'accès aux supports musicaux :

- Offrir un service de proximité : s'assurer de la répartition homogène des collections sur le territoire

- Favoriser l'accès aux collections : prendre en compte tous les publics

- Proposer tous les supports concernés

- Permettre l'écoute sur place : offrir la possibilité d'une écoute pour l'aide au choix ; respecter la législation

2/ Représentation la plus large possible des différentes musiques :

- Avoir une véritable politique documentaire : établir une charte de collection ; prendre en compte le patrimoine local

- Offrir des collections représentatives de tous les genres musicaux : assurer le caractère encyclopédique des collections ; prévoir un minimum de 5000 documents

- Offrir des collections actualisées : attribuer un pourcentage du budget documentaire global

- Faire connaître les expressions musicales contemporaines

3/ Médiation spécifique :

- Valoriser les collections : connaître les supports et leurs spécificités ; vérifier et entretenir les documents

- Informer et conseiller : maîtriser la recherche documentaire ; connaître l'histoire des musiques

- Animer : connaître les principes de l'action culturelle ; organiser des événements (concert, conférence, exposition...)

4/ Coopération :

- Elaborer un partenariat de service et de projets avec les autres structures : établir des conventions ; engager des actions co-produites

5/ Information sur la vie musicale :

- Promouvoir le spectacle vivant : inscrire la bibliothèque dans un réseau d'information et de communication ; ménager un espace dédié

Nous espérons vivement que le caractère lapidaire ou abrupt des points listés ci-avant produira l'effet de susciter vos réactions, compléments, remarques et commentaires sur la liste !

Musicalement,

Geneviève Salmon genevieve.salmon@rhone.fr

Frédéric Darricades Frederic.DARRICADES@rhone.fr

Laisser un commentaire

CAPTCHA - Répondez à la question suivante : * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Propulsé par WordPress