Sunday 17 Dec 2017

Clôture des inscriptions aux « Rencontres nationales des discothécaires et bibliothèques musicaux » Nantes 7 et 8 avril 2006

Lien vers l'ancien site ACIM

Les inscriptions aux Rencontres nationales des bibliothécaires musicaux à Nantes les 7 et 8 avril ont dû être clôturées sans que nous puissions répondre favorablement à l'ensemble des demandes d'inscription qui nous sont parvenues.
Le mot du président de l'ACIM, Arsène Ott.

Quelques mots d'explication

Bonjour,

Nous avons eu de nombreux contacts téléphoniques, ainsi que des courriels, où certains d'entre vous ont marqué leur regret de ne pouvoir participer aux Rencontres... 2006 faute de places disponibles.

C'est frustrant et contre productif lorsque l'on sait que l'objet de cette manifestation est justement de rassembler et de relier les professionnels. C'est pourquoi je me dois de préciser les conditions d'organisation de nos Rencontres.

Il est vrai que l'ACIM a été débordée par l'étendue des besoins et des attentes qui se sont exprimées à travers vos inscriptions.

Conditions d'organisation...

Pour comprendre cette situation il faut savoir que face à l'afflux des demandes nous avons fait notre possible pour trouver un lieu ayant une plus grande capacité d'accueil. En changeant de salle, et moyennant finances, nous avons ainsi pu intégrer près de 40 personnes supplémentaires. Malheureusement il ne nous a pas été possible d'aller au-delà de la jauge de la nouvelle salle qui se situe à 135 personnes. Question de logistique, de temps, de finances... etc. Et encore, cela n'a été possible qu'avec la mobilisation de nos partenaires à Nantes : la bibliothèque municipale, l'agence de coopération "COBB" (cf. programme sur le site www.acim.asso.fr). Il faut enfin préciser que ce nombre fatidique de 135 personnes a été atteint plusieurs jours avant la date clôture des inscriptions qui avait été annoncée.

Il est vrai que nous aurions pu d'emblée réserver une salle plus importante, mais rien ne nous permettait de prévoir que la demande allait être aussi forte. Et si cela avait été le cas, il n'est pas certain que nous aurions pu trouver une solution pratique ou engager de tels frais.

Compte-rendu des Rencontres...

Sans préjuger de la réussite de ces Rencontres..., il me semble que nous pouvons nous engager à en publier un compte-rendu partiel dès que possible sur le site de l'ACIM. Mais nous savons tous que si nous pouvons espérer ainsi restituer une partie des débats et des enjeux de ces journées, il est tout un pan d'informations, d'échanges, de prises de contacts... etc. qui ne peuvent avoir lieu ou se faire qu'à travers une participation directe à ce type de journées. A l'échelle de l'individu, l'essentiel se joue parfois à la périphérie de tels évènements.

Néanmoins, en terme d'organisation, cette expérience nous amène à réfléchir sur la façon de gérer les inscriptions lors des prochaines éditions des Rencontres... : donner la priorité aux adhérents de l'ACIM ? limiter le nombre d'inscrits par collectivités ? ... autres : le débat reste ouvert. Nous trouverons certainement une solution pratique à l'avenir. Rappelons aussi que l'organisation de ces journées représente un investissement personnel et financier assez lourd pour l'ACIM. Ce type de manifestation pourra se renouveler d'autant plus facilement si les bibliothécaires musicaux anticipent sur leur participation éventuelle aux Rencontres en adhérant à titre personnel, ou en y sensibilisant leur collectivité.

En même temps nous pouvons nous réjouir de cette mobilisation, car si elle est liée à une actualité juridique et économique en pleine ébullition, à un engagement général de la profession aux côtés de l'interassociation (sans doute aussi à d'autres aspects tels que l'attrait de la ville de Nantes, l'intérêt pour les musiques actuelles... etc.), elle traduit également une prise de conscience forte des enjeux liés aux bibliothèques musicales de l'avenir. Thématique qui depuis de nombreux mois s'installe au coeur de nos rendez-vous professionnels. Frustration, joie et prudence également. Car si l'on peut tenter aujourd'hui d'envisager un certain nombre de scénarios (nouveaux services susceptibles d'être développés au sein des bibliothèques, mais aussi réaffirmation de l'importance de notre rôle en matière de diffusion musicale...), il faudra aussi savoir différer le moment de la réponse, notamment en matière juridique.

En conclusion, si ces Rencontres nationales sont pour nous un moment d'échange privilégié, nous ne voulons pas faire de ses participants des privilégiés. A nous de vous faire bénéficier dès que possible de la richesse de nos débats, de nos tâtonnements aussi, et ceci à travers le site de l'ACIM.

Liste des participants consultable sur le site de la COBB : La liste globale des inscrits aux 6-7-8 sur le site http://www.britalis.org, rubrique "Journée d'étude image et son" (dans le menu de gauche), sous-rubrique Liste des participants. Ou sur le site de l'ACIM : http://www.acim.asso.fr/article.php3 ?id_article=146

Bien cordialement
Arsène Ott Président de l'ACIM

Laisser un commentaire

CAPTCHA - Répondez à la question suivante : * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Propulsé par WordPress