vendredi 28 nov. 2014

Bernard Poupon présente Zicamontreuil : entretien avec un Hybride #2

Bernard Poupon, responsable du secteur Musique de la Bibliothèque de Montreuil présente Zicamontreuil, un blog dédié à la promotion de la scène musicale montreuilloise.

1. Quels étaient vos objectifs en développant ce projet ?

Faire connaître la production musicale locale enregistrée en :

  • Constituant un fonds de documents sonores montreuillois à la discothèque,
  • Développant une plateforme web présentant les artistes locaux ayant au moins un CD à leur actif (biographie, discographie, actualités, liens web…),
  •  Mettre en place des actions culturelles et partenariats avec les artistes locaux ( showcases 3 ou 4 fois/an rassemblant 2 artistes locaux, choisis en général venant de genres musicaux différents et conférences).

2. A quelle date avez-vous préparé la mise en place du projet ? A quelle date avez-vous lancé le projet ?

Le projet s’est mis en place début 2008. Dans un premier temps, il s’agissait de référencer une trentaine d’artistes avant la mise en ligne du site prévue en octobre.

Durant 10 mois, un travail de repérage et de prise de contact des musiciens et groupes montreuillois s’est effectué avec :

  •  l’aide d’internet (Myspace principalement),
  •  l’aide des partenaires municipaux agissant dans le domaine culturel et musical (autres structures musicales de la ville : café jeune, locaux de répétition, conservatoire, l’équipe culture du journal municipal, conservatoire),
  •  l’aide des structures départementales (l’association Zebrock notamment),
  •  le bouche à oreille (usagers de la discothèque, autres).

Dans un second temps, des pages web ont été crées avec l’outil WordPress (libre, puissant, facile d’utilisation et de publication, ).

Chaque article du site offre un contenu textuel, enrichi de liens et d’éléments multimédias (photos, vidéos, sons..) et s’agglomère au fil du temps (différents critères permettent le classement des articles : genre musical, date de publication, …).

Le projet a été lancé en octobre 2008. Une journée d’inauguration a été organisée à la bibliothèque pour ce lancement. Cette journée s’est déroulée en plusieurs temps forts :

  •  une démonstration de la plateforme Zicamontreuil,
  • une table ronde : « l’élaboration, la production et la diffusion d’un 1er disque ? » (en présence d’artistes locaux et de partenaires municipaux),
  • un show case avec de courts concerts d’artistes locaux référencés sur Zicamontreuil.

3. Avez-vous bénéficié d’un support et d’un accompagnement technique de la part des services informatiques dans la réalisation de votre projet ?

Non pas spécifiquement, mais aucun frein non plus. Le projet Zicamontreuil a été développé en interne par l’équipe discothèque avec l’aide des connaissances informatiques de chacun des membres.

4. Ce projet a-t-il été accompagné d’une démarche de médiation et de communication à destination du public et des décideurs (élus, responsables administratifs) ?

Oui, ce projet a été présenté et soutenu par les décideurs, qui ont apprécié la démarche de valorisation du patrimoine local dans une ville où le vivier d’artistes est très important.
Une démarche de communication a été entreprise :

  •  Lors de la Fête de la ville (juin 2008),
  •  Dans le journal municipal,
  •  Sur la télévision locale,
  •  Dans la bibliothèque (flyers d’information pour les usagers).

5. Quels ont-été les freins principaux à la mise en place de ce projet (techniques, administratifs, juridiques,…) ?

L’hébergeur du site web (Free) interdit le module statistique permettant d’avoir des données chiffrées de fréquentation : il est préférable d’être hébergé sur les serveurs de la ville.

6. Quels sont les retours de la part des usagers quant à l’utilisation ?

Pas de statistiques de consultation : notre hébergeur (Free) n’accepte pas le plugin de statistiques. Cette difficulté devrait être réglé quand notre site sera hébergé sur les serveurs de la ville.
Après 3 ans de fonctionnement, 90 groupes ou musiciens, environ 260 CD.  Spectateurs nombreux aux concerts

7. Quels conseils ou recommandations formuleriez-vous à des collègues qui voudraient se lancer dans une aventure similaire ?

  • De bien connaître l’environnement local et sa richesse.
  • Nécessité d’un bon vivier local pour que cette action ait un sens.
  • Bien mesurer le temps que cela nécessite, dans son installation et surtout dans son suivi (il faut suivre l’actualité de nombreux musiciens et en ajouter de nouveaux).
  • Former plusieurs personnes, afin que le travail puisse être repris par quelqu’un d’autre en cas de départ ou de longue absence de celui qui s’en occupe.

8. Avez-vous des projets pour développer ou faire évoluer ce projet ?

  •  Mise en place d’un agenda pour informer des concerts des artistes.
  • Mettre en place de temps forts pour mettre l’accent sur un artiste « reconnu » ou un – Collectif de musiciens (carte blanche).
  • Création d’une œuvre musicale regroupant des artistes locaux.
  • Développement de la visibilité et de l’interactivité du site (Facebook par exemple).
  • Une page regroupant les photos de concerts.
  • Inciter l’usager à produire des commentaires.
  • Impulsion de projets similaires dans les villes de l’intercommunalité (dans le cas où les bibliothèques deviendraient une des compétences de l’interco, en discussion) et fédération des sites et organisation de mini-tournées.

9. Remarques diverses

Le projet fonctionne bien. Maintenant que la mécanique est enclenchée, les artistes viennent d’eux-mêmes pour solliciter leur présence sur cette plateforme.
Le retour de la population est très positif grâce aux liens que Zicamontreuil tisse entre les habitants et les musiciens de la ville.
Les artistes apprécient cette proximité avec un public qui peut être leurs voisins de palier, de quartier ou de marché, ainsi – et nous ne l’avions pas prévu initialement – avec d’autres musiciens du crû qu’ils ne connaissaient pas auparavant.
La formule qui propose 2 concerts de formations s’intéressant à des musiques différentes permet d’additionner les publics et de décloisonner les écoutes.
Le public est très familial et transgénérationnel.

Les liens :
Zicamontreuil http://bib.montreuil.free.fr/dossiers/zicamontreuil/
Bibliothèque municipale de Montreuil http://bib.montreuil.free.fr/

(crédit photo : Sophie Cornière)

Trackbacks de cet article

  1. Bernard Poupon présente Zicamontreuil : entretien avec un Hybride #2 | ACIM | Musique en bibliothèque | Scoop.it
  2. Bernard Poupon présente Zicamontreuil : entretien avec un Hybride #2 | ACIM « la bibliothèque, et veiller
  3. Bernard Poupon présente Zicamontreuil | ACIM | Blog pro des médiathèques de Massy

Laisser un commentaire


− trois = 6

Propulsé par WordPress