dimanche 11 déc. 2016

Ziklibrenbib et la Musique en libre diffusion en Médiathèque / Vincent Bouteloup (Médiathèque de la CC d’Argentan) – Antoine Viry (Médiathèque de Pacé)

On trouve sur internet un nombre considérables d’œuvres musicales en licence libre. Il s’agit d’un secteur musical (de par son cadre légal) particulier. La richesse de ce domaine reste à explorer, à faire connaître au public (qui ne le connaît pas ou très peu) et à valoriser (« séparer le bon grain de l’ivraie »). Cela rentre assurément dans les missions des médiathèques. Voilà donc un secteur à défricher et à mettre en médiation avec le public.

 

Les licences libres

Creative Commons, mais aussi Art Libre : sont des licences permettant la libre diffusion d’œuvres avec une attribution de paternité et certaines conditions d’utilisation.

Les plus connues et les plus utilisées sont sans conteste les Creative Commons. Selon les options qu’ils choisissent, les artistes accordent plus ou moins de droits au public :

Paternité (BY) (option obligatoire en France): pour toute utilisation, l’artiste/l’auteur doit être cité.

Utilisation non-commerciale (NC) : Il faut demander l’autorisation à l’artiste/l’auteur pour toute utilisation dans un cadre commercial.

Pas de modifications (ND) : Il faut demander l’autorisation à l’artiste/l’auteur pour toute publication d’œuvre dérivant de la musique licenciée.

Partage des conditions initiales à l’identique (SA) : l’auteur autorise la création d’œuvres dérivées mais impose la même licence à ces œuvres dérivées.

Pour en savoir plus :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Licence_de_libre_diffusion

http://fr.wikipedia.org/wiki/Licneces_Creative_Commons

http://fr.wikipedia.org/wiki/Licence_Art_Libre

http://creativecommons.fr

Les sites ressources

Plusieurs sites ressources permettent de trouver de la musique en libre diffusion.

Il y a tout d’abord les plateformes du type Jamendo ou Dogmazic spécialisé dans la musique en libre diffusion avec un vaste catalogue. On trouve également désormais beaucoup de musique sous Creative Commons sur la très en vogue et efficace plateforme Bandcamp ou le site de partage audio Soundcloud. Deux plateformes essentielles en anglais existent également, Archive.org (site qui archive le web, avec une rubrique netlabels où sont archivés les catalogues des netlabels de musique en libre diffusion) et Free Music Archive (initié par la Radio indépendante américaine WMFU).

Les netlabels constituent l’autre source de musique en libre diffusion. Un netlabel est un label musical sur internet qui généralement ne distribue que des albums en format numérique. Ces labels proposent donc le téléchargement d’albums en format zippé (c’est à dire compressé), la plupart du temps gratuitement (avec notamment des licences artistiques libres de type Creative Commons*) dans un souci de partage et de dissémination. 12Rec, Laridae, 23 Seconds, Aaah Records, Beep Beep, Buda Beats, Ideology, Test Tube , Clinical Archive, Dusted Wax Kingdom, blocSonic et Eardrums Pop pour ne citer qu’eux, sont des netlabels avec un catalogue plus ou moins étoffé, axé sur un genre musical particulier ou pas et en anglais en général, la musique en libre diffusion ne connaissant pas de frontières.

Certains blogs enfin suivent l’actualité de la musique en libre diffusion et proposent régulièrement des sélections. C’est le cas des blogs francophones comme @diffuser.comou le défunt Netlabel Revue ou encore Auboutdufil.

La Musique en libre diffusion en médiathèque

Les œuvres avec ce type de licence peuvent donc être téléchargées et mise en prêt au public des médiathèques. Ainsi plusieurs projets autour de la musique en libre diffusion ont été mis en place en médiathèque ces dernières années un peu partout sur le territoire. On en recense 4 types.

Toutes ces initiatives visent à :

  • Attirer l’attention du public sur cette scène musicale importante et méconnue

  • Valoriser, expliquer et faire connaître la musique en libre diffusion au public

  • Constituer des outils de médiations

Les Bornes d ‘écoute et de téléchargement.

L’Automazicest une borne créé par l’Association Musique Libre pour permettre aux usagers d’écouter et de télécharger des œuvres musicales libres issues du site Dogmazic. Implantées dans de nombreuses médiathèque, l’Automazic a désormais sa petite sœur, la Minimazic, que certaine BDP notamment font « tourner » sur différents sites. Depuis peu, un modèle intermédiaire entre l’Automazic et la Minimazic a fait son apparition : la Minimazic Duo (disponible notamment en location longue durée). Dispositif attractif (de par son design étudié), en phase avec l’usage de la musique numérique, ce projet nécessite néanmoins un investissement financier conséquent et est dépendant du site Dogmazic. Dans son bilan, la Médiathèque de Gradignan indique le besoin indispensable (et demandé par le public) de sélection d’œuvres pour axer sur la qualité plutôt que la quantité. Le projet à la Médiathèque de Gradignan a depuis évolué vers l‘intégration d’un catalogue musical d’éditeurs indépendants avec un partenariat avec CD1D et donc une offre de musique sous SACEM. Depuis cet été également, les bornes Automazic sont devenues des bornes de culture libre et intègrent donc des œuvres (livres électroniques) issues du domaine public du catalogue d’InLibroVeritas.net.

Le logiciel CrystalZik qui dans son évolution récente propose aux médiathèques d’intégrer leurs fichiers de musique en libre diffusion dans la base Crystalzik propre à leur médiathèque. L’usager a possibilité de télécharger sur sa clé USB les morceaux qu’il a sélectionnés à partir du logiciel. Une première expérience est en cours à la Médiathèque de Lagord en Charente Maritime.

Le prêt de CR-r de Musique libre

 

 

 

Plus simplement, certaines médiathèques (Médiathèque de Pacé et Médiathèque de la CDC du Pays d’Argentan par exemple) gravent sur CD-r une sélection d’albums de musique en libre diffusion ou une sélection de titres. Ces CD (gravés, avec jaquettes imprimées et conditions de licence précisées) suivent le circuit du document habituel (avec une indexation matière propre) et sont mis en prêt pour les usagers généralement dans un bac spécifique avec un fascicule mis à disposition pour expliquer ce qu’est la musique en libre diffusion et présenter les œuvres sélectionnées.

 

La mise à disposition de clés USB avec une sélection de musique en libre diffusion pour les usagers

Un projet a été récemment proposé par Loïc Margot (ancien stagiaire à la Médiathèque José Cabanisde Toulouse) de mise à disposition de clés USBavec une sélection de musique en libre diffusion pour les usagers. Une sélection de musique en libre diffusion (avec spécification des conditions de licence) est téléchargée sur un nombre déterminé de clés USB, qui intègrent ensuite le circuit du document (références, conditions de licence, inventaire par code barre ou rfid) puis mise en prêt. Le support change (et s’adapte aux usages actuels) mais le principe reste le même.

Les sélections via Internet

Trop peu existantes, les sélections d’œuvres de musique en libre diffusion via un blog ou un portail dédié, ou via une rubrique sur le site internet de la médiathèque sont simples à mettre en place et peuvent trouver rapidement échos.

http://musiquelibre.wordpress.com/ (Bibliothèque de Genève, plus actif depuis 2008)

http://www.netvibes.com/uneselectiondenetlabelsmusicauxmediathequeargentan (Médiathèque de la CDC du Pays d’Argentan)

et bien sûr : http://www.ziklibrenbib.fr

Ziklibrenbib

Ziklibrenbib est un blog collaboratif consacré aux musiques en libre diffusion, créé à l’initiative de la Médiathèque de Pacé (35) et de la Médiathèque de la CDC du Pays d’Argentan (61). Sur ce blog, une sélection régulière d’albums en libre diffusion, présentée à travers une micro chronique et un morceau en écoute sont proposés. Le blog se veut également une boite à outils avec des informations sur les droits d’auteur, les licences libres, comment la création d’oeuvres en libre diffusion peut-elle être viable économiquement, où trouver de la musique en libre diffusion et surtout les projets en matière de musique en libre diffusion en médiathèque.

Cette initiative est née devant le constat que les prescripteurs francophones de musique en libre diffusion étaient bien rares sur le Web (Netlabels Revue, Au bout du fil et @diffuser.net ). L’idée est de créer un outil sous forme de blog collaboratif pour sélectionner et valoriser la musique libre en médiathèque et fédérer éventuellement et si possible les acteurs et les différentes initiatives autour des musiques en libre diffusion dans les médiathèques.

Dans tous les cas, pour valoriser la musique en libre diffusion en médiathèque, un travail de sélection apparaît indispensable dans l’énorme masse d’œuvres publiées et comme on vient de le voir les initiatives ne manquent pas ! Concernant Ziklibrenbib la mise en ligne de ce site n’est que le commencement d’une belle aventure pour la musique en libre diffusion dans les médiathèques. N’hésitez pas à contacter l’équipe du blog pour toute question… ou pour la rejoindre et l’étoffer ! 

Laisser un commentaire

CAPTCHA - Répondez à la question suivante : * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Propulsé par WordPress