mercredi 25 mai 2016

L’accueil des classes en médiathèque pour des séances de découverte musicale

La liste Discothécaires étant une mine de retour d’expériences et d’informations sur les activités et les pratiques concernant la musique en médiathèque, il nous est apparu utile de compiler les messages relatifs à un sujet et d’en proposer régulièrement des synthèses en ligne. L’accueil des classes en médiathèque pour des séances de découverte musicale a ainsi fait l’objet d’échanges très enrichissants sur la liste de diffusion en avril 2013. Cette question est  également d’actualité  puisque l’éducation artistique et culturelle sera le thème des rencontres nationales des bibliothécaires musicaux 2014.

Question d’Anne Gautreau, fonds musique, Médiathèque Toussaint, Bibliothèques d’Angers : 
Je fais appel à la liste pour que vous me fassiez part de votre expérience en matière d’accueil de classes niveau CM (ou autre) dans l’espace musique de votre médiathèque. Le nôtre est situé dans un bâtiment à part (une petite passerelle y mène), la difficulté est de faire connaître cet espace à l’ensemble des usagers, et qui plus est aux plus jeunes qui nous boudent un peu. Un des objectifs de ces visites serait de faire connaître le fonds musique auprès de ce public. C’est la première fois que des visites sont organisées pour découvrir le fonds musical de la médiathèque. J’aimerai pouvoir proposer des visites sur une trame très simple (découverte de l’espace musique et du classement des cd, les différents instruments de l’orchestre, les genres musicaux …) Qu’en pensez vous ? Avez-vous réalisé des accueils de classes dit ludiques (je ne voudrai pas que ces séances soit trop scolaires) Merci beaucoup de votre aide.

Réponses de :
1. Nathanaël Morisseau, Réseau des Médiathèques du SAN du Val d’Europe
2. Anne-Marie Cojean, Bibliothèque des Côtes d’Armor
3. Isabel Schneider, Espace Musique et Cinema – Mediathèque Boris Vian – Chevilly-Larue
4. Bruno Neveux, Médiathèque Municipale de Secteur, Guebwiller
5. Lionel Bournon, Secteur Audiovisuel, Médiathèque de Forbach
6. Nicolas Henriot, Section Musique, Médiathèque de Toul
7. Pascale Le Guen, Section Musique, Médiathèque de Lannion (22)
8. Dorothée Négrello, Médiathèque de la Plaine Jurassienne, Chaussin (39)

————————————-

————————————-

1. Nathanaël Morisseau, Réseau des Médiathèques du SAN du Val d’Europe

J’ai pu réaliser des accueils musicaux avec des CM, d’environ ½ heure pour chaque classe (+ ½ heure pour le prêt de livres).
Ce qui me semble important, c’est de ne pas rentrer trop dans le scolaire du genre « bonjour les enfants nous allons étudier aujourd’hui les modes à transposition limitée d’Olivier Messiaen ».

Une visite de classe à l’opéra, à un concert, ou une rencontre avec un musicien ou dumiste peut être l’occasion de découvrir une œuvre. J’ai toujours essayé de mettre en parallèle des références littéraires ou visuelles. Par exemple, pour Roméo et Juliette de Prokofiev, pour la scène du balcon (avec mandoline), j’avais trouvé une image de la scène disons plutôt « humoristique ». Je crois que les enfants ont besoin de repères visuels.

J’avais aussi abordé les différents instruments de musique, toujours en questionnant les élèves sur leurs ressentis, dans un jeu d’échanges : est-ce que c’est grave ? plus aigu ? instrument à cordes ou à vent, comment en joue t’on ? Là encore, une présentation visuelle des instruments s’impose à mon avis (photos, livres…).

Ça passe bien aussi avec les musiques du monde, et il existe chez Gallimard Jeunesse une collection de livres CD intitulée « Musiques d’ailleurs » qui est plutôt bien faite. Le principe est de proposer une histoire ayant rapport avec la musique avec en complément des extraits musicaux. Pour ma part, je n’ai jamais utilisé le CD (musique trop édulcorée) mais j’ai toujours tenu à leur diffuser des disques de musiques du monde sortis de nos bacs (sans pour autant sortir l’artillerie lourde type chant diphonique mongol). Toujours avec présentation des instruments.

En bref, je pense que l’important est de ne pas diffuser de la musique pendant 30 minutes, mais aussi de situer un pays sur la carte, de lire, de montrer via des photos, images, ou de vrais instruments.

Un sujet du type « Musique romantique » ne me semble pas pertinent car centré seulement sur la musique et qui impose que les enfants aient déjà des repères et des connaissances musicales. De ce point de vue, j’ai toujours été frappé de voir les différences entre les enfants en terme de culture musicale (ceux qui pratiquent un instrument sont avantagés).

————————————-

————————————-
2. Anne-Marie Cojean, Bibliothèque des Côtes d’Armor

La formation de Natacha Pianko « L’enfant à l’écoute de toutes les musiques  » préparent à des séances de découvertes musicales pour des groupes d’enfants. Cette formation est vraiment très bien, elle met l’animateur en situation, donne des techniques, des pistes pour faire découvrir les discothèques aux enfants .

Voici le détail de sa formation
Sujet : mise en valeur du fonds musique des médiathèques
Les bacs d’une médiathèque sont remplis de trésors sonores, tous genres confondus. Comment les faire connaître et les faire apprécier du public enfant?
Ce stage apporte des éléments de réponse d’ordre musical, pédagogique et pratique qui permettent d’envisager (ou d’approfondir) des activités d’animations musicales au sein d’une médiathèque.
Il s’adresse aux bibliothécaires des sections musique et jeunesse * qui souhaitent faire connaître leur établissement à un nouveau public, par la mise en place d’accueil du public enfant (tout public ou scolaire).
* aucune formation musicale préalable n’est nécessaire

OBJECTIFS
♪ Concevoir et animer une séance musicale pour un public d’enfants.
♪ Utiliser les qualités et les contraintes d’une médiathèque.
♪ Mettre en place une information et une communication adaptée au public concerné.

CONTENU
♫ Promenade auditive à travers les genres musicaux (rock, jazz, classique, chanson française et enfantine, musiques du monde).
♫ Travail collectif: choix des CD, propositions de mises en situation d’écoute (devinettes pour les oreilles), pratique de l’animation (entre stagiaires et avec un groupe d’enfants si les conditions le permettent).
♫ Sujet de réflexion et réalisation : les outils d’information et de communication.

————————————-

————————————-

3. Isabel Schneider, Espace Musique et Cinema – Mediathèque Boris Vian – Chevilly-Larue

Je ne peux que vous recommander d’aller sur le blog ci-dessous afin de prolonger ce stage : ce blog thématique a été créé par trois différents -thécaires (biblio-, disco-…) ayant participé aux stages de Natacha Pianko et qui ont décidé de partager leurs fiches testées d’animations au cours de leurs accueils, en espérant que d’autres les rejoignent dans le même esprit…

ouvrez les écoutilles

http://ouvrezlesecoutilles.over-blog.com/

————————————-

————————————-

4. Bruno Neveux, Médiathèque Municipale de Secteur, Guebwiller

Les accueils de classe que nous proposons à une classe de CM sont souvent basées sur des extraits vidéo.

En ce moment, nous proposons une découverte du jazz à travers des instruments :

  • contrebasse en solo avec Charles Mingus
  • contrebasse dans l’orchestre avec Duke Ellington
  • des classiques comme « When the saints » (contrebasse dans la vidéo)

concernant le saxophone, nous avons visionné une intro de John Coltrane (Love Supreme), et continué avec un live de Peter Brotzmann, vous pouvez aussi rajouter « One step beyond » de Madness, cela fait toujours son effet, pour la trompette, Miles Davis improvisant pour « Ascenseur pour l’échafaud« .

Il est aussi possible de faire le comparatif contrebasse – violoncelle avec les sonates de Bach (Tortellier, …)

Pour tout ce qui est « musiques du monde »,  nous proposons des musiques :

  • par continent : Maghreb – Afrique Noire / Etats-Unis (country – cajun – Amérindiens)
  • par instruments : les percussions (tabla dans le Maghreb, les Balkans, l’Inde), le violon (celtique, musiques tsiganes, country)
  • les danses (salsa, zouk, …)
  • les langues : le créole (maloya, sega, zouk…)
  • le look : Iggy Pop, David Bowie, les défilés du carnaval de Binche & Rio (entre autres), et j’en passe

Pour la chanson française, si vous avez un fonds de documentaires musicaux, pourquoi pas diffuser les classiques (Jacques Brel, Georges Brassens, Edith Piaf), et également la scène actuelle, qui leur parlera plus.

Projeter la 9ème symphonie de Beethoven impressionne toujours les élèves!!! Cela permet de découvrir selon les mouvements de caméra tous les instruments et de les identifier rapidement

A l’issue des séances, nous proposons aux élèves de nous faire écouter leurs coups de coeur, cela « casse » le côté pédagogique, et met de l’ambiance!!

N’hésitez pas à réagir à l’actualité (Mali, Printemps arabe, Victoires de la musique, festivals dans votre région, nouveau disque d’un groupe local…)

Les musiques composées à partir d’instruments de récupération sont également appréciées.

Il y a d’autres exemples encore, j’espère que ceux-ci peuvent vous servir.

————————————-

————————————-

5. Lionel Bournon, Secteur Audiovisuel, Médiathèque de Forbach

A Forbach, nous accueillons des classes d’écoles primaires pour leur faire découvrir de grands « genres » musicaux: musique traditionnelle, chansons française, rock français, reggae, jazz, blues, soul-r’n’b-funk, musique classique. Nous procédons d’abord à une écoute de ces différents genres en parlant de leur origine (de manière très très simplifiée).

Puis nous procédons à un jeu de l’intrus. Nous faisons écouter trois extraits musicaux dont un est l’intrus. Suivant les classes et les élèves, ils trouvent plus ou moins bien.

Notre but dans cette animation est de les sensibiliser aux différents courants musicaux par l’écoute. On constate que tous les enfants ne sont pas égaux face aux différents genres musicaux et que, hormis ce qu’ils écoutent à la télé ou la radio, c’est les parents qui transmettent la culture musicale. Une des réactions récurrente est « Ah oui, je connais mon Papa (ou ma Maman) écoute ça ». Après, il est sûr qu’entre des parents qui écoutent M. Pokora et ceux qui écoutent Steve Reich, il va y avoir un fossé énorme. Montrer aux élèves que différents genres musicaux existe, et que la musique ne se limite pas à la consommation de masse est une première ouverture.

Nous avions aussi fait une animation autour de la musique classique avec des élèves de premier cycle de Conservatoire. Par rapport à nos formations à chacun à la Médiathèque, il n’était pas question de faire quelque chose de trop orienté « soflège », mais plutôt du ressenti. Nous avions donc préparé des fiches d’écoute qui se présentait comme suit:

LE DISQUE
Compositeur(s) :
Interprète(s) :
Cote :
POURQUOI AS-TU CHOISI CE DISQUE ?
As-tu déjà écouté ou entendu parler de ce compositeur ou interprète ?
T’es-tu basé sur le ou les instruments joués ?
Est-ce la pochette du disque qui t’a inspiré ?
Autre raison :

MORCEAU CHOISI
Sur ce disque, choisis une piste. Celle que tu trouves la plus belle ou la plus intéressante à étudier. Pour le reste des questions, tu ne te serviras que de l’extrait choisi et non pas de tout le disque.

LE COMPOSITEUR
Recherche une courte biographie du compositeur (trois ou quatre lignes).
Recherche une courte biographie de l’interprète (une ou deux lignes).
Quelle est l’époque du compositeur ? (Avant le Moyen Age, Moyen Age, Renaissance, Baroque, Classique, Romantisme, Post-Romantisme, XXème siècle et après)

Cite trois compositeurs de la même époque
L’ŒUVRE
As-tu déjà entendu ce morceau avant ? (Publicité, film, etc…)
Quelle émotion ce morceau t’inspire-t-il ? Nous privilégions beaucoup cette partie
Qu’est-ce qui t’a le plus particulièrement marqué ?
Instruments, mélodie etc…
Remarques-tu un lien entre le titre de l’oeuvre et l’oeuvre elle-même ?
Peux-tu expliquer le contexte d’écriture de cette pièce ?
Une commande, dédiée à quelqu’un ou une cause, etc…

ANALYSE MUSICALE
Quels différents instruments entends-tu ?
Parle-nous de la structure du morceau ?
Le tempo et ses changements, à quel moment interviennent les différents instruments, un instrument prédomine-t-il le morceau, etc…
Quel est le genre musical de l’oeuvre ? (Opéra, concerto, cantate, requiem, sonate, symphonie, etc…)
Tu peux t’aider de la fiche « Se repérer dans la musique classique à la Médiathèque ».

Cette animation s’est déroulée sur plusieurs séances (1h/semaine) à chaque séance 1 ou 2 élèves présentaient leurs fiches et nous échangions beaucoup par rapport à leur ressenti.

Cette fiche pourrait aussi très bien être adaptée à différents genres musicaux.

————————————-

————————————-

6. Nicolas Henriot, Section Musique, Médiathèque de Toul

En ce qui concerne l’accueil de classes dans la discothèque, cette année j’ai reçu 4 classes : 2 de Maternelle (MS/GS), une CP, et CE1.
J’ai plusieurs thématiques à leur proposer : découverte de la musique classique – écoute détaillée d’un morceau : Watermelon man de H. Hancock – Zoom sur la symphonie.
Cette année, les enseignants étaient plus intéressés par la découverte de la musique classique : écoutes des tubes du classiques / identification d’instruments / écoutes des différentes formes (sonate, concerto, symphonie…).
J’ai reçu la classe de CE1 durant 5 séances ce qui a permis un bon suivi et un approfondissement intéressant des écoutes notamment sur la symphonie.
J’ai une trame relativement simple que je peux vous donner si vous le souhaitez. C’est en discutant avec d’autres collègues notamment Mme Schneider (bibliothècaire à Cachan) que j’ai travaillé mes séances au niveau du vocabulaire surtout en l’adaptant à chaque niveau de classe. Le travail de préparation est assez long mais nécessaire pour bien maîtriser le contenu et pouvoir aller plus ou moins vite en fonction des différents facteurs (heure du bus, attention des enfants)
Je présente les activités de la discothèque (acquisitions/prêt/collections) lors d’une intro rapide.
Autant que faire se peut j’essaie de constituer des groupes de 12 ou 13 enfants au maximum, au dessus de cette jauge, l’écoute n’est plus tellement intéressante… J’ai expérimenté avec des classes entières entre 22 et 27 enfants, ce n’est pas la peine… Trop compliqué, trop nombreux pour rester concentrés.
Les séances durent de 40 à 60 minutes, je m’adapte à l’attention des enfants et j’essaie d’alterner écoutes de disques et vidéos (Youtube – Medici.tv, …). Pour éviter de sombrer dans le cours magistral j’essaie de donner une dimension participative aux séances : repérer un thème mélodique, un rythme qui revient, reconnaissance des instruments, écoute active qui entre quand dans le morceau, les écoutes ne se font pas religieusement, les enfants peuvent réagir et parler (sans que ça tourne au chahut) mais globalement ça se passe très bien.

Je suis en train de préparer des séances sur l’opéra que je testera sur un groupe d’une dizaine d’enfants( de 6 à 8 ans) à l’école de mes enfants en tant que parent intervenant sur un temps périscolaire de 30 min. On verra ce que ça donne. Ces actions vers les scolaires sont intéressantes mais demandent pas mal de temps de préparation, je sais que j’ai gagné beaucoup de temps en échangeant grâce à la liste DISCO et aux contacts que j’ai eu avec des collègues. N’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez avoir plus de détails.

————————————-

————————————-

7. Pascale Le Guen, Section Musique, Médiathèque de Lannion (22)

ll y a des idées d’animation dans les bouquins de Dominique ALAMICHEL. – La Bibliothécaire jeunesse, une intervenante culturelle (deux éditions parues au Cercle de la Librairie). Pour le détail des séances, prière de se reporter aux livres (vos collègues jeunesse l’ont sûrement).

Dans la première édition (2006) :
– P. 157 : Chut ! Ecoute les bruits de la vie (pour les 4-7 ans)
10mn de présentation – 20mn de lecture d’albums – 10 mn d’une chanson qu’on apprend – 15mn de jeu de reconnaissance des bruits – Choix de documents

P. 159 : Le Petit chasseur de bruits illustration sonore d’un album (pour les 5-10 ans)
10mn de présentation – 15mn d’exploration des instruments – 10mn de lecture et d’ exploration de l’album – 20mn de recherche musicale – 10mn d’illustration musicale – Choix de documents

P. 168 : Le Carnaval des animaux (pour les 5-10 ans)
15mn d’écoutes musicales en devinant l’animal évoqué – 5mn sur Saint-Saëns – 15mn de lecture d’albums et de poèmes – 15mn de projection d’extraits du DVD Le Carnaval des animaux – Choix de documents

P. 170 : Le Lac des cygnes (à partir de 6 ans)
20mn de lecture du conte – 5mn sur l’origine du conte et du ballet – 25mn de projection d’extraits d’un DVD du ballet – Choix de documents

P. 165 : Flûtes enchantées (pour les 5-10 ans)
2mn d’introduction – 5mn de lecture d’album – 5mn de présentation et d’écoute de l’air de Papageno – 15mn de présentation de flûtes – 10mn de lecture de conte – 10mn de projection de Krisar, le joueur de flûte de Hamelin

Pour avoir pratiqué la séance sur les flûtes il y a deux ans à plusieurs reprises (avec quelques adaptations), je l’ai trouvée trop « Ecoutez ce que j’ai à vous dire ». A la lumière de ma formation avec Natacha Pianko (et paf, re-pub pour le blog http://ouvrezlesecoutilles.over-blog.com/ au passage – présentation du blog par là http://listes.ircam.fr/sympa/arc/discothecaires_fr/2013-01/msg00054.html), la prochaine fois j’y introduirai plus d’écoutes actives. Mais le travail de Dominique Alamichel et de son équipe à Massy est vraiment formidable. Elles tiennent aussi un blog plein de richesses pour les animations jeunesse à découvrir : http://www.laclairiere-culturejeunesse.fr/

————————————-

————————————-

8. Dorothée Négrello, Médiathèque de la Plaine Jurassienne, Chaussin (39)

Pour l’année scolaire 2012-2013, nous avons choisi d’orienter nos accueils de classes autour de la musique afin de montrer un autre aspect des médiathèques et de valoriser notre fonds musical ou livre-CD.

Nous faisons entre autres, un loto musical avec les plus grands. Cette animation marche très bien avec les CE2, CM1 et CM2. Enseignants et élèves sont ravis…et nous aussi d’ailleurs!

Si cela vous tente, vous trouverez en pièces jointes des indications pour réaliser le jeu et la play-list que nous utilisons car tout est à créer de toute pièce!

Play-list – Loto musical, règle du jeu

————————————————–

6 Commentaires

  1. Amandine dit :

    Dorothée Négrello, j’ai une question concernant votre loto musical (je vous ai d’ailleurs envoyé un mail à ce sujet) :
    dans les règles du jeu, vous dites  » Préparer les cartes de loto à partir des pochettes/jaquettes des CD sélectionnés (chaque carte est unique) ». Je ne comprends pas
    pourquoi chaque carte est unique. Que mettez vous sur le carton à part les jaquettes des 12 CD sélectionnés ?
    Pour moi, sur chaque carton il y a uniquement les 12 CD que l’on va faire écouter, et ensuite on vérifie simplement que chaque groupe a bien trouvé les titres dans le
    bon ordre…
    Merci d’avance pour votre réponse.

    Répondre
    • Pierre dit :

      Bonjour,

      j’ai la même question concernant le loto musical, à savoir comment faire les cartes distribuées aux groupes. Doit-on ne mettre qu’une partie des pochettes? Si oui, combien?
      L’idée est super, mais n’ayant aucune expérience dans la création de ce type de jeu (et ne connaissant pas bien les règles même du loto!), je suis un peu perdu concernant la mise en pratique…
      Merci d’avance!

      Pierre.

      Répondre

Trackbacks de cet article

  1. L’accueil des classes en médiath&e...
  2. L’accueil des classes en médiath&e...
  3. L’accueil des classes en médiath&e...
  4. L’accueil des classes en médiathèque pour des séances de découverte musicale | ACIM | la bibliothèque, et veiller

Laisser un commentaire

CAPTCHA - Répondez à la question suivante : *

Propulsé par WordPress