dimanche 11 déc. 2016

L’ACIM s’engage contre les pressions exercées sur les bibliothèques et soutient la déclaration de l’ABF

Nous, l’Association pour la coopération des professionnels de l’information musicale (ACIM), dont les adhérents sont des professionnels des bibliothèques, tenons à exprimer aujourd’hui notre formelle désapprobation envers les pressions visant à faire retirer certains livres de littérature jeunesse des collections des bibliothèques. Il nous semble essentiel de montrer l’engagement de tous les bibliothécaires contre ce retour de la censure et de l’intolérance. C’est pourquoi nous nous associons pleinement au communiqué de l’ABF ci-joint, pour porter les valeurs du pluralisme et de la liberté d’expression.

Pour rappel, il y a eu déjà par le passé, des situations semblables, où les bibliothèques se sont retrouvées la cible de pressions politiques. Il est donc utile de relire les argumentaires en faveur du pluralisme dans les bibliothèques, formulés à l’époque (liste non exhaustive qui pourra être complétée) :

ainsi que les textes de référence :

Sophie Cornière
Présidente de l’ACIM

************************************************

L’ABF exprime sa position sur les pressions exercées sur les bibliothèques publiques :
« Ces derniers jours, quelques sites web ont mené des appels au retrait de livres achetés par des bibliothèques municipales, dont la liste est également dressée. Les ouvrages incriminés sont ceux d’une bibliographie proposée par le syndicat SNUipp-FSU de 79 livres de jeunesse pour l’égalité et concernent essentiellement l’égalité femme-homme et l’homosexualité.

Nous, Association des Bibliothécaires de France, tenons à exprimer notre désaccord profond avec ces prises de positions partisanes et extrêmes. Nous espérons bien au contraire que la liste des bibliothèques ayant procédé à ces acquisitions s’allongera car c’est le rôle des bibliothèques et des bibliothécaires que de proposer au public des livres pour toutes et tous et sur tous les sujets pour favoriser les débats, lutter contre les prescriptions idéologiques et donner aux enfants comme aux adultes les clés pour comprendre le monde dans lequel ils vivent.

Nous saluons donc les bibliothécaires qui, en achetant livres et autres documents, sont fidèles à la vocation des bibliothèques, telle qu’inscrite dans le Manifeste de l’Unesco, à proposer « des collections reflétant les tendances contemporaines et l’évolution de la société ». Comme l’affirme le code de déontologie de l’Association des Bibliothécaires de France, le bibliothécaire s’engage, en effet, à favoriser la réflexion de chacun et chacune par la constitution de collections répondant à des critères d’objectivité, d’impartialité, de pluralité d’opinion, à ne pratiquer aucune censure, et à offrir aux usagers l’ensemble des documents nécessaires à sa compréhension autonome des débats publics et de l’actualité.

Nous saluons également les élus et les élues qui ont à cœur, dans leurs projets politiques, de faire de leurs territoires des lieux où chacun et chacune trouve à s’exprimer, à se construire et à se penser comme citoyen dans sa diversité et qui reconnaissent aux bibliothèques leur rôle dans la réussite de cette mission.

Nous saluons enfin le public des bibliothèques, enfants, adolescents ou adultes qui par leurs demandes variées, nous donnent l’opportunité de construire une offre pluraliste de ressources et de services. Par là même, ils accompagnent l’action des bibliothécaires en faveur de l’égalité. »

http://www.abf.asso.fr/2/22/410/ABF/l-abf-exprime-sa-position-sur-les-pressions-exercees-sur-les-bibliotheques-publiques

 

L’IABD s’est associée à la déclaration de l’ABF : http://www.iabd.fr/2014/02/11/liabd-sengage-contre-les-pressions-exercees-sur-les-acquisitions-de-livres-jeunesses-en-bibliotheques-publiques/

5 Commentaires

  1. Excellent, ce communiqué avec des RÉFÉRENCES, que je n’avais pas remarquées à l’époque. Utile. réutilisable. Du bon travail de bibliothécaire 😉

    Répondre

Trackbacks de cet article

  1. L’ACIM s’engage contre les pression...
  2. L’ACIM s’engage contre les pression...
  3. L’ACIM s’engage contre les pressions exercées sur les bibliothèques et soutient la déclaration de l’ABF | ACIM | la bibliothèque, et veiller
  4. L’ACIM s’engage contre les pression...

Laisser un commentaire

CAPTCHA - Répondez à la question suivante : * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Propulsé par WordPress