dimanche 11 déc. 2016

Biblioremix : « Imaginer la musique en bibliothèque dans 5 ans »

logo-biblioremix« Comment faire pour que la musique ait toujours sa place en bibliothèque dans 5 ans ? »

Une séance de Biblioremix a été organisée mardi 18 mars 2014, à l’Antipode MJC de Rennes dans le cadre des Rencontres Nationales des Bibliothécaires Musicaux. Elle était animée par Eric Pichard, directeur-adjoint des bibliothèques municipales de Rennes et Léa Lacroix, chargée de formation TIC au sein des bibliothèques de Rennes, les concepteurs et animateurs du Biblioremix (Comment repenser, remixer la bibliothèque avec les habitants, des bidouilleurs, des designers…?) http://biblioremix.wordpress.com/.

biblioremix présentation

Chaque participant en entrant dans la salle, recevait un ticket avec un numéro (entre 1 et 20). Après une brève présentation du principe du Biblioremix, chaque participant rejoignait la personne portant un panneau avec le numéro correspondant à son ticket. Ce mode de répartition a permis de constituer 20 groupes de 6 à 7 personnes. Les participants, qui ne se connaissaient pas forcément, étaient réunis pour une courte séance de brainstroming, sur le mode du speed-dating. Le sujet de réflexion était : « Comment faire pour que la musique ait toujours sa place en bibliothèque dans 5 ans ?« 

remix lancement

La séance se déroula en 3 phases de réflexion synthétisé en un court rédactionnel :

>1ère phase : Naissance de l’idée
« Proposez une idée qui réponde à la question et qui pourrait être mise en place dans un ou plusieurs bibliothèques »

Après quelques minutes, mouvement ! des membres du groupe intègrent un autre groupe.

>2ème phase : Remix de l’idée
« Modifiez et améliorez l’idée : comment la rendre plus innovante »

biblioremix groupe

Après quelques minutes, mouvement à nouveau ! changement dans les groupes.

>3ème phase : Mise en place de l’idée
« Décrivez comment mettre concrètement l’idée de la phase 2 en en place. Actions ? Médiations ? Organisation de l’espace ? Compétences ? etc. »

En fin d’après-midi, avant la clôture des Rencontres, Eric Pichard et et Léa Lacroix ont présenté une restitution du Biblioremix. Ils sont revenus sur l’intérêt de cette méthode stimulante, permettant de développer des projets, d’imaginer, de prototyper et de concevoir des réponses à des problématiques. Ils ont également précisé les limites de l’exercice, lorsque celui-ci est lié à une contrainte de temps. La séance du matin était destinée à présenter une méthode de travail, mais « purger les évidences » et creuser la réflexion pour façonner des idées innovantes demandent évidemment beaucoup plus de temps. L’enregistrement audio de cette restitution est disponible pour l’écoute et le téléchargement.

Cette séance de réflexion collective  a été très appréciée par l’ensemble des participants.

En résumé, voici les tendances émergentes de ce Biblioremix :

Dans 5 ans, la bibliothèque musicale sera identifiée comme un lieu de musique vivante, favorisant la pratique amateur en mettant à disposition des espaces, du matériel, des instruments, et proposant des temps de formation et des rencontres avec des musiciens. La bibliothèque sera également un lieu d’échanges, où les activités, collections et services seront conçus sur le mode de la co-construction avec les usagers. Le bibliothécaire musical développera des partenariats avec les acteurs musicaux locaux, utilisera les outils numériques pour mieux communiquer et fédérer une communauté d’intérêt autour de la musique, et faire la promotion de la scène locale. Enfin il s’attachera à faire connaître les collections et les ressources, dans d’autres lieux, à l’extérieur de la bibliothèque.

En effet, les propositions formulées le plus fréquemment sont  (par ordre décroissant) :

1. Devenir un lieu de pratique musicale amateur et professionnelle (des espaces, du matériel, des ateliers). 9 fois (2, 5, 7, 10, 11, 12, 13, 14, 19)
2. Développer des partenariats avec les acteurs musicaux locaux. 8 fois (3, 9, 10, 11, 13, 15, 16, 20)
3. Prêter et mettre à disposition d’instruments de musique. 7 fois (5, 9, 10, 11, 14, 15, 19)
4. Devenir un lieu d’échange et un espace de co-construction avec les usagers : Concevoir la bibliothèque musicale avec les usagers, comité d’écoute et d’acquisition. 5 fois (1, 9, 15, 16, 20)
4. Proposer une scène ouverte, identifier la bibliothèque comme lieu de musique vivante. 5 fois (4, 11, 13, 15, 19)
6. Créer une communauté musicale en ligne (via un réseau social). 3 fois (6, 15, 20)
6. Devenir une bibliothèque musicale nomade, la discothèque hors-les-murs. 3 fois (3, 8, 18)
6. Mettre à disposition de ressources de formation. 3 fois (5, 9, 10)
9. Faire la promotion de la scène locale (base de données, …). 3 fois (12, 13, 16)
10. Créer des contenus audiovisuels à diffuser (Enregistrements, podcasts, chaînes Youtube). 2 fois (4, 19)
10. Créer une plateforme musicale nationale : Mutualiser et développer une outil en ligne commun aux bibliothèques françaises sur un mode participatif. 1 fois (16)
10. Ouvrir une artistothèque : prêter des artistes. 1 fois (17)

 

Transcription des 20 fiches du Biblioremix :

1
Naissance de l’idée
Partir des préoccupations des usagers

Remix de l’idée
Comité d’acquisition
Café-musique, public acteur
thème : soleil, spleen
S’approprier le lieu ->Comédie musicale
Adapter les RV (soirée)
Avoir accès aux playlists via Internet

Mise en place de l’idée
Se réunir autour d’une thématique (best of d’un artiste)
Communication des thèmes des soirées sur 5 mois (club musique)
S’associer avec des radios locales, des bars, lieux culturels, librairies, conservatoires
Faire des compte-rendu par des billets, vidéos, playlists…
Terminer la soirée par un concert

————-

2
Naissance de l’idée

Créer un pôle d’attraction en faisant venir des musiciens avec leurs instruments

Remix de l’idée
Créer un point de rencontres entre musiciens confirmés et amateurs

Mise en place de l’idée
lieu de résidence dédié aux musiciens confirmé & amateurs
mission de transmission et d’apprentissage
organiser une masterclass » en partenariat avec les structures locales
valoriser nos collections en lien avec programme en résidence
faire du lien, communiquer avec les usagers et les habitants locaux
concert de clôture de résidence ouvert à tous, joué par des musiciens confirmés & amateurs

————–

3
Naissance de l’idée
Développer et accentuer les partenariats avec les acteurs musicaux du territoire

Remix de l’idée
Faire sortir de nos espaces nos atouts
Aller au devant du public et des acteurs locaux pour communiquer autour de notre offre et nous désacraliser »
Participer aux « événements musicaux » (festivals, rencontres…)

Mise en place de l’idée
Un poste de médiateur en lien avec les partenaires et leurs projets
se déplacer, stand sur un festival, chroniques sur des des radios locales,
Valoriser le fonds
Apporter nos compétences de discothécaires à l’extérieur

———————–

4
Naissance de l’idée
Proposer des show cases réguliers (scène pro + locale) pour que la bibliothèque devienne un lieu musical identifié comme tel (scène locale + circuit pro)

Remix de l’idée
Augmenter la visibilité, l’audience en diffusant le concert
Créer des chaînes Youtube, avec interviews travaillés avec des futurs professionnels

Mise en place de l’idée
Recherche de partenaires (IUT journalisme / Association de jeunes / MJC : subventions, mécénat)
Investissement en matériel
Création de la chaîne YouTube pour direct ou différé
Organiser les réunions préparatoires pour la présentation des groupes
infos documentaires à donner, préparer l’interview
Faire des conventions / SACEM…
Communication & mise en réseau avec d’autres médiathèques

—————————

5
Naissance de l’idée
Lieu de pratique musical ouvert et libre avec mise à disposition d’instruments et de matériel

Remix de l’idée
Être au centre des compétence (lieu multimodal)

Mise en place de l’idée
Mise à disposition d’une salle
Mise à disposition de ressources permettant l’auto-formation (instruments, méthodes, MAO…)

—————————

6
Naissance de l’idée
Transformer les secteur musique en lieu d’échanges et de rencontres où l’usager est acteur par le biais des réseaux sociaux

Remix de l’idée
Organiser le lieu plutôt de façon circulaire avec des platines…
2 endroits-sources et plus de casques [multi-casques] Partager naturellement avec des temps libres et des temps organisés
+ postes connectés avec des sources multiples
pour avoir accès à toute la musique sur les réseaux

Mise en place de l’idée
Besoin matériel conséquent (casques, tablettes…)
Espace intermédiaire
Création artistique / polyvalence
1 coordinateur pour organiser les ateliers ou l’emploi du temps.

—————————–

7
Naissance de l’idée
Aménagement des locaux pour favoriser la pratique musicale en lien avec une collection multi-support

Remix de l’idée
Espace + matériel = multifonction
plus d’ouverture au public
Formation ou personnel qualifié

Mise en place de l’idée
Implication des équipes
Recrutement d’un personnel qualifié en son
Adaptation / Réinvention de l’organisation des locaux
Personnel en nombre suffisant

——————————

8
Naissance de l’idée
Exister en tant que bibliothèque musicale nomade

Remix de l’idée
Proposer des formats originaux à proposer dans des lieux de vie, de passage (liés ou non à la musique)

Mise en place de l’idée
Sonorisation des lieux de vie
Bornes tactiles (contenu travaillé en amont)
Au moins 2 agents à temps plein « Musique box »
Lieux insolites (piscine, métro..)

———————————-
9
Naissance de l’idée
Donner les moyens aux usagers de devenir les acteurs musicaux dans la structure, de prendre possession du lieu

Remix de l’idée
Échanges de pratiques
Création d’une communauté d’usagers centrée sur la musique encadrée par les professionnels

Mise en place de l’idée
Mise en place de partenariat (école de musique, disquaire…)
Faire intervenir les professeurs en lien avec les collections et la programmation
Prêt de méthodes et d’instruments
Bourse d’échange, newsletter en ligne
Compétence avec partenariat = savoir technique
Communication
Mise en place de RDV réguliers avec les participants à l’initiative de la bibliothèque ou des usagers

———————————–

10
Naissance de l’idée
Favoriser l’accès à la pratique musicale
Ateliers, mise à disposition des lieux
Amateurs, tous âges confondus

Remix de l’idée
Mise en place de partenariats (école de musique, conservatoire)
Activités d’éveil par un médiateur qui fasse partager sa passion

Mise en place de l’idée
Réflexion partagée sur la nécessité de la mise en place de lieux dédiés à la pratique amateur (avec accès extérieurs)
choix à affectuer au détriment de l’espace dédié aux collections
Mise à disposition d’instruments
Salles de répétitions acoustiquement isolées avec un calendrier à gérer

—————————————

11
Naissance de l’idée
La bibliothèque comme lieu de musique vivante
proposer des lieux de répétition
proposer des scènes ouvertes

Remix de l’idée
Proposer des espaces modulables visibles (vitrés) et insonorisés

Mise en place de l’idée
Lien entre architecte, musiciens, usagers, école de musique
Acheter des instruments
Compétence de régisseur son
Campagne de communication innovante
DU dialogue avec les SMAC
médiathèque : offre globale

————————————

12
Naissance de l’idée
Proposer de la musique vivante à l’origine d’échanges et de partage

Remix de l’idée
Proposer de la musique avec la possibilité de la diffuser, de la dupliquer, de la remixer… pour servir de base à d’autres musiciens

Mise en place de l’idée
Studio d’enregistrement
Bibliothécaire devient “ingé son” ou “régisseur son” en partenariat avec la SMAC ou d’autres structures
Base de données sur le mode du collectage
Exploitation de ces enregistrements par les usagers, ils les réutilisent ou les complètent

—————————————–
13
Naissance de l’idée
Valoriser la scène locale
Mettre en place animations et médiations autour de supports
Sortir des collections

Remix de l’idée
Repérage : lister les partenaires musicaux institutionnels et associatifs locaux et rencontrer ces partenaires

Mise en place de l’idée
Mettre en place 1 base de données en concertation avec ces partenaires
Fédérer les acteurs des différentes scènes (musiques actuelles, musiques du monde…)
Production de mini-concerts dans la bibliothèque
Bibliothèque partenaire de showcases, rencontres
Organisation d’ateliers avec des musiciens
Valorisation des collections

Organisation de l’espace : important d’avoir un espace dédié dans la bib (faire de la place, avoir un mobilier modulable)

Compétences : relations, gérer les partenariats

——————————-

14
Naissance de l’idée
Prêt sur place d’instruments (physiques et numériques + MAO) dans une salle mise à disposition dans la bibliothèque pour susciter la pratique amateur

Mise en place de l’idée
Prêt sur place d’instruments pour la pratique amateur
Ouvrir des salles aux groupes locaux

Mise en place de l’idée
Achat des instruments en concertation avec l’école de musique
Équipement en MAO pour enregistrer et repartir avec l’enregistrement
Rôle du discothécaire : fournir les outils et inviter les musiciens professionnels + scène locale
Inviter les directeurs de labels
Découverte des instruments par le public non musicien

——————————–

15
Naissance de l’idée
Prêt d’instruments
Faire de l’usager un créateur
Scène ouverte aux usagers

Mise en place de l’idée
Bib : Lieu de rencontre autour de la pratique musicale amateur collective ou individuelle dans l’esprit échange de savoirs entre les usagers

Mise en place de l’idée
acquisitions : logiciels de formation pratique musicale, instruments, documents, tablettes
espace dédié / personnel dédié (= animateur)
animer l’espace, permettre la rencontre
blog / lieu d’échange en ligne
rencontre entre les professionnels
1 ou 2 fois par an, un grand speed dating
soirées boeuf / scène ouverte (1 ou 2 par trimestre)
professionnels : connaissance musique / fonds outils de formation / partenaires
création de valises thématiques
partenariats : points jeunesse, école de musique, conservatoire
méthode de langue (pratique de l’anglais courant)
rester dans la pratique amateur = connaître la musique par la pratique
espace dédié = salle non fermée / modulable / en partie insonorisée / donner envie / regards de l’extérieur

————

16
Naissance de l’idée
Canal de diffusion commun à toutes les bibliothèques de France

Mise en place de l’idée
Contenus enrichis,
Démarche participative

Mise en place de l’idée
Développer une plateforme ou un site du type « Cité de la musique », gratuit, contributif, comptant sur les compétences des différentes bibliothèques

—————————————-

17
“L’artistothèque”
Naissance de l’idée
Prêter des musiciens et remplacer les points d’écoute par de vrais musiciens

Mise en place de l’idée
Collectage / Base de données = avec les compétences et les coordonnées des amateurs (amateurs, publics, usagers, musiciens locaux, pro)
point de rencontre et d’échanges, de liens avec la scène locale = partenariats

Mise en place de l’idée
Mettre en relation les musiciens locaux avec les usagers pour des concerts à domicile
Déterminer le financement, le type d’abonnement, les modalités de prêt
Ex : 50 € / an

——————————-

18
Naissance de l’idée
Animations musicales hors les murs

Mise en place de l’idée
Design sonore : un discothécaire investit un bar avec des revues, des flyers, une scénographie

Mise en place de l’idée
Triporteur avec système de sono portable
Réaliser des animations en plus de la musique vivante
Diffusion d’une playlist, avec la tracklist sur flyer
Formation et gestion du personnel
Communication permanente dans les mieux
Identification forte

——————————-

19
Naissance de l’idée
Prêt d’instruments de musique avec partenariat avec l’école de musique, une méthode qui va avec une sélection de CD ou une clé USB, accès au site de la médiathèque avec sélection « concert » possible en fin d’année. Participation du public.

Mise en place de l’idée
Avoir un petit studio pour jouer sur place
Accès à partir du site de la médiathèque à un site de formation en ligne (on choisit son instrument, son prof)
Partenariat avec instrument de musique
Stocker et mettre en ligne sur le site de la médiathèque, les prestation des usagers

Mise en place de l’idée
Accords des élus
Partenariats pour les achats et les décisions
Choix des instruments, nombre et nature
Aménagement d’un lieu consacré à la pratique
prêt d’instruments
programmation de concerts

————————–

20
Naissance de l’idée
Créer du lien avec les usagers et avec les auteurs acteurs culturels

Mise en place de l’idée
Créer u réseau social local territorial avec un système de valorisation / bonification de la participation des membres (badges, …)
Le cumul des point à transformer en cours de guitare, places de spectables, remise abonnements,

Mise en place de l’idée
Développement informatique (partenariats avec sites existants))
Sortir de l’institutionnel (est-ce possible?)
Miser sur la relation, renforcer la proximité
Une institution n’est pas une personne
Enquête de satisfaction
Co-construction, moments de rencontre en groupe avec les usagers

12 Commentaires

  1. Jean-Luc Prothet dit :

    Un peu brouillon, mais il faut dire que nous étions très (trop) nombreux. Le concept est très (pas trop !) amusant, et déstabilisant juste ce qu’il faut pour solidifier les reconstructions en cours !
    Bravo, merci…

    Répondre
  2. Noyer William dit :

    Bravo les collègues : je n’étais pas présent à Rennes, mais ce retour d’atelier me permet de mesurer combien nous sommes encore pleinement force de propositions en matière d’accès à la musique… Bien-sûr, chacune des pistes évoquées ne sont pas neuves, mais cet exercice permet de synthétiser les grands domaines vers lesquels nous pouvons avancer, à l’échelle de nos établissements respectifs, tout en proposant un panel assez large de mises en place. Je me l’imprime de ce pas !

    Répondre

Trackbacks de cet article

  1. Biblioremix : « Imaginer la musique ...
  2. Biblioremix : « Imaginer la musique ...
  3. Biblioremix : « Imaginer la musique ...
  4. Biblioremix : « Imaginer la musique ...
  5. Biblioremix : « Imaginer la musique ...
  6. Biblioremix : « Imaginer la musique ...
  7. Biblioremix : « Imaginer la musique ...
  8. Biblioremix : « Imaginer la musique en bibliothèque dans 5 ans » | ACIM | xxmasx
  9. Biblioremix : « Imaginer la musique en bibliothèque dans 5 ans » | ACIM | biblablyon
  10. Un Biblio Remix express pour l’ACIM | Biblio Remix

Laisser un commentaire

CAPTCHA - Répondez à la question suivante : * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Propulsé par WordPress