Wednesday 18 Sep 2019

[communiqué] : Face à l’avenir incertain de PointCulture (Belgique), l’ACIM prend position

L’annonce est tombée début avril : la fin du prêt direct de CD et de DVD au sein du réseau PointCulture (ex Médiathèque, ex Discothèque Nationale de Belgique) est programmée dans le courant de l’année 2020. Dès cet été les investissements et acquisitions de nouveautés cesseront. Au début des années 2010, la structure a connu des évolutions que l’on pouvait déjà interroger.  Mais cette décision symbolique ne peut que faire réagir l’ACIM tout en ayant bien entendu conscience que le modèle de fonctionnement des médiathèques de Belgique est bien différent du réseau des médiathèques territoriales françaises.

Voir le résumé de la situation dans cet article de la RTBF.

A trois reprises (2003 / 2010 /2015) des collègues belges sont intervenus durant les Rencontres Nationales organisées par l’ACIM témoignant d’une organisation particulière (location à tarif symbolique des CD) et d’un contexte incertain. Les liens qui unissent historiquement l’ACIM (et plus largement l’ensemble des professionnels de l’information musicale en France) à nos voisins belges nous amènent à la publication de ce communiqué.

Toujours attentive à la place de la musique dans les bibliothèques, attachée à ce qu’elle soit présente sous toutes ses formes au sein des établissements (supports physiques, médiation numérique, spectacle vivant, partenariats avec les établissements d’enseignement artistique…) pour répondre aux besoins de tous les publics, l’ACIM soutient la pétition lancée sur change.org et souhaite vivement qu’une réflexion soit entamée pour garantir aux usagers belges  la visibilité, la vitalité et la disponibilité de ces collections exceptionnelles. L’ACIM exprime enfin le vœu que l’expertise des professionnels de PointCulture continue à servir au mieux l’ensemble des populations concernées.

Laisser un commentaire

Propulsé par WordPress