Wednesday 13 Nov 2019

Matières Sonores, le son dans tous ses états

Par Emma Pelletier, Joris Moquet, Yann Chaussepied et Lucie Crugnola

Le 6 avril, 4 étudiants du DEUST Métiers des bibliothèques et de la documentation ont organisé dans le cadre de leurs études une animation en bibliothèque, autour de l’expérimentation sonore.

Celle-ci, intitulée Matières Sonores, a eu lieu en partenariat avec la bibliothèque municipale de Pacé pour le lieu et l’Université Rennes 2 pour l’encadrement et le matériel.

L’enjeu de cette animation qui se déroulait sur deux temps, un atelier le matin réservé aux enfants (et aux parents) sur inscription et un parcours libre l’après-midi, était de montrer aux débutants comme aux confirmés différentes manières de produire du son et de le traiter pour en obtenir d’autres, en allant du concret vers le numérique.

L’atelier Bidouille, qui a consisté en un temps de fabrication d’instruments et d’échanges autour du son à destination des enfants, a pris vie le matin. C’est un atelier qui visait à faire découvrir aux enfants différentes manières de procéder pour obtenir des sons aux textures différentes.

Un des temps fort de cet atelier a été la manipulation en groupe des tuyaux harmoniques, fabriqués à partir de gaines souples pour fils électriques et la décoration à l’aide de paillettes et de gommettes des canettes-maracasses.  Cela a permis à chacun de se mettre à l’aise, de manipuler et de créer un instrument. Initialement ouvert sur inscriptions, l’atelier s’est vu fréquenté par plus de personnes que prévues, intriguant tant les grands que les petits.

Ensuite, un stand avec des makey-makey a également été installé, ce qui a permis aux usagers de s’essayer au piano, à la harpe, à l’enregistrement vocal mais aussi de jouer avec le célèbre morceaux Billie Jean de Michael Jackson, à l’aide de bananes et de radis !

Enfin, après avoir joué avec le son de manière purement physique avec la création de petits instruments, après avoir montré qu’on pouvait utiliser un ordinateur pour faire de la musique en utilisant des éléments extérieurs à celui-ci, un espace dédié aux applications sur tablettes était également installé.

Les étudiants ont choisi deux applications adaptées à différents âges  Music Maker Jam, permettant de composer une chanson simplement pour les plus grands (Hypnotized de Coldplay, sur le principe du Bloom de Brian Eno), donnant la possibilité de jouer avec le son en créant des formes sonores de couleurs qui se répercutent d’un simple toucher sur la tablette pour les plus petits. Une table thématique avec CD, livres et vinyles de la bibliothèque a été installée en parallèle.

L’animation s’est poursuivie l’après-midi avec la mise à disposition de tous des  makey-makey et des tablettes, auxquelles s’est ajoutée une guitare électrique accordée de manière à ce que les cordes à vide produisent déjà un accord doux à l’oreille (F A C G C E) , sans savoir préalablement jouer de la guitare.

r

L’intérêt résidait dans les pédales d’effets accompagnant celle-ci, et sur lesquelles tout le monde pouvait appuyer, sans crainte de fausses notes afin de pouvoir expérimenter différentes manières de modifier le son de la guitare pour en tirer une palette plus large. On trouvait ainsi en série une pédale fuzz (distortion/saturation), la Ravish Sitar qui émule le son du sitar (avec plus ou moins de réussite, mais c’est original), un tremolo, un delay, une reverb permettant de faire de l’ambient, et avec la SL-20 de Boss, qui permet de transformer son signal de guitare en un motif rythmique, plus attrayant et divertissant auprès des non-initiés que de simples plages de réverbération.  

Cet événement a été pensé de façon à faire que chaque personne, quelque soit son appétence pour la musique, se sente impliquée et puisse jouer avec le son librement. La diversité des pratiques implique une grande variété de rapports au son, aussi était-il important de mettre en avant le détournement d’objets et la possibilité de faire jaillir de belles sonorités d’une manière que l’on ne soupçonne pas toujours. La bibliothèque de Pacé, très active dans le domaine de la musique en bibliothèque, a offert un lieu privilégié à cette animation, tant par l’espace qu’elle offre que par son équipe ouverte et chaleureuse.

Laisser un commentaire

Propulsé par WordPress