Accueil > Rencontres nationales > Rencontres 2003 - Strasbourg (Auditorium du muse d’art moderne) 17 (...) > Le mtier de bibliothcaire musical en Italie

Le mtier de bibliothcaire musical en Italie

lundi 1er décembre 2003, par La Rdaction

Le mtier de bibliothcaire musical en Italie


par Massimo Gentili-Tedeschi

Le patrimoine musical italien – surtout le patrimoine historique manuscrit et imprim, qui est probablement le plus important du monde - est caractris par une extrme dispersion sur le territoire.

On trouve d’importantes sources dans les bibliothques publiques de l’tat et des institutions locales, dans les bibliothques d’instituts d’instruction (des conservatoires, des autres nombreuses coles musicales surtout municipales, des universits) et souvent dans bibliothques de l’glise ou prives.

Quant l’audiovisuel, part la Discoteca di Stato (l’archive sonore national), de nombreuses bibliothques publiques ont une fonction trs importante comme points de prt ou ont dvelopp des grandes sections de mdiathque. Je cite ici comme exemple la section musicale de la bibliothque municipale de Milan, la mdiathque de Reggio Emilia et la mdiathque de Santa Teresa qui va tre inaugure Milan dans le mois d’avril.

Grce l’importance de son patrimoine musical, ds 1986 l’Italie a dvelopp une base de donnes nationale musicale spcialise, parallle au systme bibliothcaire national SBN. Elle comprend aujourd’hui environ 500.000 enregistrements bibliographiques dont 170.000 manuscrits, 280.000 ditions de musique imprime et 50.000 livrets. Il s’agit environ du 15% par rapport la base de donnes nationale des livres. La base musicale ne comprends pas pour l’instant les documents sonores, mais on est en train de la fusionner avec la base libraire pour permettre de mieux grer tous les documents musicaux et comme prototype pour les autres matriaux spciaux (graphique, cartes, etc.). Plus d’informations peuvent se trouver sur le site de l’ICCU (Istituto Centrale per il Catalogo Unico, l’institut national des bibliothques), http://www.iccu.sbn.it/basidati.htm#MUSICA.

Le mtier de bibliothcaire musical en Italie est assez variable selon l’institution d’appartenance.

Aux conservatoires il s’agit d’un professeur ; au dernier concours national (1992-93) on demandait un doctorat en musicologie ou histoire de la musique et un examen crit et oral. Mais la structure de la bibliothque est celle de bibliothque d’cole, donc en principe il n’y a pas d’autre personnel, sauf que le conservatoire ne dcide pas de donner quelque auxiliaire pour la distribution. Il faut dire que la reforme des conservatoires qu’on est en train d’achever la situation va probablement changer radicalement.

Dans les coles de musique municipales la situation est parfois encore pire qu’aux conservatoires : le rle du bibliothcaire n’y est pas plus que celle d’un distributeur. Aux bibliothques universitaires le bibliothcaire et un administratif.

La structure des bibliothques y est bien organise, mais je ne sais pas d’aucun bibliothcaire spcialis.

Dans les bibliothques publiques de l’tat le bibliothcaire est un « docteur » de n’importe quoi ; au dernier concours (1985) l’examen crit et oral comprenait naturellement preuves sur la connaissance du mtier. Institutionnellement, il n’y a pas de figure spcialise, mais il y a eu des cours de formation spcifique qui ont donn le titre formel de bibliothcaire musical quelque collgue. Il y a nanmoins de collgues trs bien prpars.

Les bibliothques et les mdiathques qui dpendent administrativement des municipalits sont plus libres dans le choix du personnel. Souvent des titre musicaux (soit historique musicologiques, soit d’instrument) sont requis pour accder aux postes de bibliothcaire spcialis.

Mais aujourd’hui, avec la rduction du budget dans toute l’administration publique, beaucoup de travail surtout de catalogage, se ralise avec des projets spciaux. Les associations ou coopratives qui participent aux concours commencent avoir une certaine exprience dans la musique et proposer du personnel bien prpar ; et d’autre cot les bibliothques exigent que le travail soit conduit un niveau trs haut, s’agissant souvent de matriel ancien.

La formation du bibliothcaire t en pass presque inexistante. Il s’agissait pour la plupart de licencis en lettres, ou – dans le cas des bibliothques d’institut d’instruction musicale – en musicologie ou histoire de la musique. Une cole de bibliothcaire n’existe pas encore en Italie. Depuis quelques annes il y a des facults de patrimoine culturel (« Beni culturali ») ou peuvent se former des bibliothcaires documentalistes. En ce qui concerne une spcialisation musicale, l’universit de Lecce il y a un cours d’tude « indirizzo » de Musicologie et patrimoine musical (voir http://bbcc.unile.it) ; un pareil doctorat spcialis se trouve l’universit de Florence, mais l’enseignement de bibliographie est tout fait spar des tudes musicologiques (voir http://www.lettere.unifi.it/facolta...) ; l’universit de Udine (sige de Gorizia) il y avait un cours pareil, mais il a disparu dans la dernire anne en se transformant simplement en un seul enseignement dans un domaine plutt musicologique, tel que des autres cours de bibliothconomie ou bibliographie musicale dans des autres facults (Turin, Cremona, etc.). L’Ecole de palographie et philologie musicale de Cremona (Universit de Pavia) a organis en 1999 un Master de 700 heures pour la formation de bibliothcaires musicaux qui a achev de trs bons rsultats.

A part l’enseignement universitaire, il y a plusieurs cours de catalogage sur le matriel musical adresss soit au bibliothcaires actifs (gnralement de bibliothque publique, qui se trouvent cataloguer les matriaux sonores sans avoir aucune prparation l’gard) ou aux jeunes catalogueurs destins tre employs dans les projets spciaux. La IAML Italia organise presque toutes les annes des cours de ce genre, d’une dure variable de 18 140 heures.

En ce qui concerne la « visibilit » du mtier, l’effort est surtout sur deux fronts : les matriels professionnels et la collaboration avec les collgues bibliothcaires.

Beaucoup de ressources sont disponibles en ligne sur la Italian Music Homepage : manuels de catalogage, instructions pour le catalogage en ligne, dictionnaires de terminologie, etc.

IAML-Italia a prpar son site web avec toute son activit.

Matriels imprims sont publis par l’diteur La Bibliografica et par IAML-Italia.

En ce qui concerne la collaboration, les bibliothcaires musicaux sont engags dans l’volution du catalogue national des bibliothques, soit pour en adapter la structure et le fonctions pour qu’elle puisse accueillir la musique (ce qui est un prototype pour le matriaux spciaux – graphique, cartes, etc.), soit pour prparer la « migration » de la musique dans le catalogue gnral, soit dans des projets de catalogage et digitalisation en prparation de sites qui vont mettre le patrimoine italien disponible en ligne.

Une des initiatives de IAML-Italia la plus efficace et l’organisation, pendant le congrs annuel de l’association italienne des bibliothques, d’une sance ou d’une entire journe dvoue aux problmes concernant la matire musicale : droit d’auteur, le catalogage, la qualit, la digitalisation. Comptes-rendus sur le site de l’AIBM Italie

Avec l’ICCU, un groupe de travail de IAML Italia est en train de rdiger la partie concernent la musique des nouvelles rgles de catalogage (RICA2) et un manuel de catalogage de la musique.

Finalement, les bibliothcaires musicaux (et pas seulement) italiens se sont engags particulirement en ce qui concerne l’volution du standard UNIMARC pour les matriaux musicaux.

Massimo Gentili-Tedeschi est le chef de l’Ufficio Ricerca Fondi Musicali, le secteur musical de la Biblioteca Nazionale Braidense de Milan qui constitue depuis 1985 le catalogue de la musique. Ds 1978 il s’occupe d’automation dans le domaine des bibliothques musicales et a ensuite particip activement la cration de la base nationale SBN-musica. Il a t vice-prsident de la IAML (International Association of Music Libraries, Archives and Music Documentation Centers) et est actuellement chef de la sub-commission IAML pour l’UNIMARC, du comit pour l’Information technology, webmaster et prsident du groupe italien, IAML-Italia. Il est mme webmaster de la bibliothque virtuelle Homepage della musica italiana