The Polish Ambassador – Color Of Flight

The Polish Ambassador – Color Of Flight

Dix ans après son premier album, The Polish Ambassador (David Sugalski dans la vraie vie) nous offre un 17ème opus de haute volée. Mêlant habilement dance, electro et world music, il nous embarque avec une facilité déconcertante dans différents univers, de la piste de danse du samedi soir aux ambiances survoltées et lumineuses des vastes concerts en plein air dans lesquels il a l’habitude de se produire avec ses musiciens. Le disque de votre été ?

Source : jumpsuitrecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Eddie Cantú – Gnomis

Eddie Cantú – Gnomis

Paru en 2016 sur le netlabel espagnol Bestiar,  Gnomis du texan Eddie Cantú rassemble 7 titres folk rock brut et sans fioritures. Dans la lignée d’artistes comme Elliott Smith, Iron & Wine ou Mark Eitzel (la fougue en moins), son jeu est posé et donne une véritable dimension intemporelle à sa musique.

Source : bestiar.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Franz Schubert – Symphonie n°8

Franz Schubert – Symphonie n°8

Un petit tour du côté de la musique romantique avec cette magnifique symphonie n°8 « inachevée » de Franz Schubert, qui n’a donc pas écrit que des lieder ! Une symphonie découverte longtemps après la mort du compositeur, ici interprétée par le Davis High School Symphony Orchestra – orchestre californien – et disponible sur l’excellent site Musopen qui se propose d’offrir aux mélomanes des interprétations libres des musiques dites « classiques ».

Source : musopen.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

aAirial – Winterkauen EP

aAirial – Winterkauen EP

De l’ambient minimaliste mais certainement pas de la musique d’ascenseur… ou alors un ascenseur vers l’ailleurs… D’aAirial, à aérien, aéré, air… il n’y a que quelques lettres. Si les intros aux structures répétitives peuvent paraître un peu simplistes à première écoute, ce n’est que pour mieux attraper l’auditeur avant l’éclosion de sons qui l’attend… et l’embarquer malgré lui vers des étages inconnus !

Source : aairial.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Magnapinna / Abrakadabra – Split 12″

Magnapinna / Abrakadabra – Split 12″

Disque sorti en 2014 et réunissant les groupes berlinois et anglais Abrakadabra et Magnapinna, ce Split 12″ offrait 6 titres de post hardcore dans la lignée de Fugazi ou Jesus Lizard. Le tout s’y révélait musclé avec notamment un morceau de bravoure pour chaque formation (How Did Earvin Become Magic? pour Abrakadabra et Pretend to convert pour Magnapinna).

Source : magnapinna.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Max Cavalerra – Techno Mode

Max Cavalerra – Techno Mode

Attention, ce Max Cavalerra-là n’a pas les cheveux longs et un passif certain dans le métal (cf. Max Cavalera de Sepultura). Auteur de plus d’une vingtaine de maxi vinyles, sa dernière release est un hommage à la techno des 90’s et des 00’s : profonde, introspective et lancinante. Pour preuve, le morceau Did You Know que n’aurait pas renié Audion (aka Matthew Dear).

Source : broque.de
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Beeside – Lullabies of Love and Hate

Beeside – Lullabies of Love and Hate

Paru l’an dernier, ce 9 titres de l’Italien Beeside fait partie de ces albums qui font du bien là où ils passent. Une guitare, une voix (parfois deux), quelques instruments mélodiques de temps à autre… pour 40 minutes de berceuses douces amères, qui font la part belle aux passages instrumentaux et à une émotion renforcée par l’extrême sensibilité de l’ensemble. Touchant et apaisant.

Source : beeside.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Antethic – Ghost Shirt Society

Antethic – Ghost Shirt Society

Nouvel opus du trio russe Antethic, Ghost Shirt Society, toujours dans un registre proche du rock progressif, se mâtine grandement d’influences math rock et post rock. L’alliage machines et guitares donne un tour résolument planant à l’ensemble avec de bonnes déferlantes shoegazing, pas sans faire penser à God is an Astronaut ou encore Caspian.

Source : antethic.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Artús – Ors

Artús – Ors

Artús travaille via son association Hart Brut et son label Pagans sur les cultures gasconnes, portant une vision contemporaine, ouverte et radicale, des musiques traditionnelles occitanes. Une instrumentation lourde provenant du rock hardcore liée aux vielles à roues, shrutibox et autres violons, pour un combat halluciné avec, ou contre, l’ours, et une plongée dans la mythologie païenne. Puissant.

Source : pagansmusica.net
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Bruit qui court – Que la nuit m’emporte

Bruit qui court – Que la nuit m’emporte

Rock ou rap ? Un groupe hybride de Toulouse se produisant sur les 2 scènes et au final, n’appartenant à aucune sinon à la sienne. Ce qui va plutôt bien à un groupe libertaire prônant l’insoumission et le réveil des consciences. On aime ou on n’aime pas mais on est forcément secoué par les textes scandés, vociférés, dont la puissance a à voir avec une ponctuation musicale riche et bien dosée.

Source : brtqcrt.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Sobria Ebrietas – The Veil

Sobria Ebrietas – The Veil

Revoilà Sobria Ebrietas, du côté de chez Free Music Archive cette fois ci, avec un nouveau recueil de titres sous un très beau visuel : The Veil. Toujours aussi cinématographiques, les compositions allient expérimentation et claviers symphoniques pour une fantasmagorie unique, comme cet envoûtant et métronomique The Veil part 2.

Source : freemusicarchive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Les Cartes Postales Sonores – BUNONG ▲ POP SONGS

Les Cartes Postales Sonores – BUNONG ▲ POP SONGS

Déjà chroniquées sur ce site, les Cartes Postales Sonores s’illustrent de nouveau en publiant cette compilation musicale enregistrée chez le peuple Bunong, une ethnie vivant dans les montagnes du Cambodge. C’est aussi un hommage qu’elles rendent à l’artiste Lok Ta. Elles nous offrent un fabuleux cocktail musical de pop synthé et psyché influencé par la musique traditionnelle de ce peuple si méconnu au Cambodge car la culture dominante de ce pays est la culture Khmer.

Source : lescartespostalessonores.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest