-> Antoine (Médiathèque de Pacé)

http://www.mediatheque-pace.fr

Animateur multimédia dans une petite équipe dynamique. Pacé est une commune de 10 000 habitants, à 5 kms de Rennes. Auteur du blog @diffuser.net.

Billets de Antoine (Médiathèque de Pacé):

Doug Hoyer – Character Witness

Doug Hoyer –  Character Witness

Voilà plus de 10 ans que le Canadien Doug Hoyer partage ses créations pop folk sur sa page Bandcamp, avec une  singularité qui fait plaisir à entendre. Cela ne l’empêche pas de glisser à chaque fois quelques titres susceptibles de plaire au plus grand nombre, à l’image ici de Runaway, Partner, New Recruit, ou encore Carry On. Un nouvel album globalement plus posé, et qui cadre bien avec la douceur estivale…

Source : doughoyer.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

André Salomão – Planos e Muros

André Salomão – Planos e Muros

Il y a un peu plus de 3 ans, le Brésilien André Salomão nous présentait son premier album, Planos e Muros. Un 7 titres sur lequel plane l’esprit de la bossa nova, et qui nous emmène de titres énergiques en ballades émouvantes avec en point d’orgue un incroyable Sim, qu’il fait bon ressortir en se déhanchant sous les rayons de l’été.

Source : andresalomao.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.6/5 (49 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

L’Amour vache

L’Amour vache

Le soleil était au rendez-vous lors de cette 8ème journée de création musicale… Cela n’a pourtant pas empêché les participants venus d’un peu partout (Pacé, Rennes, Pays de Brocéliande, Dinard…) de s’enfermer dans la salle André Dumaître pour apprendre à se connaître et donner vie ensemble à cette nouvelle création.

Les premiers moments musicaux furent quelque peu magiques… observer ces personnes qui ne se connaissaient pas auparavant réussir à communiquer à travers leurs instruments s’est avéré très émouvant. Comme souvent dans ces moments-là, les idées fusent (au bout de quelques minutes, on aurait presque pu enregistrer tout simplement ce jam collectif et sortir un titre uniquement instrumental) et il faut parfois faire le tri, partir dans une direction, bifurquer, revenir en arrière… Déconstruire pour mieux reconstruire.

Après une petite pause à l’extérieur nécessaire pour se libérer les idées, les premiers participants de retour dans la salle ont saisi leurs instruments, commencé à jouer ensemble, chacun est venu se greffer petit à petit… et l’introduction du morceau était née. Après réécoute de certains passages préalablement enregistrés, nous avions une première trame devant nous, et les idées des uns et des autres ont par la suite permis de dégager une structure qui plaisait à tout le monde.

Ne restait plus alors qu’à écrire le texte…
Dès le début, l’idée générale était d’être sur un mode humoristique, de raconter une histoire un peu burlesque. Là encore les idées n’ont pas manqué, et les versions se sont multipliées autour de la table qui avait accueilli auparavant le repas collectif, pendant que les premières sessions d’enregistrement avaient lieu dans la salle. Après beaucoup de rires, de travail et de complicité, c’est donc avec un grand plaisir que nous vous présentons « L’Amour vache », une création aussi enjouée que les participants de cette édition 2019 !

Au casting 😉 :

Aurélie : violon, chant et texte
Luc : saxophone, chant, cajon et texte
Jean-Michel : harmonica
Nicolas : guitare acoustique
Romain : guitare électrique
Paul B : dessin (pochette)
Paul A : basse, enregistrement et mixage
(www.paularendsmusic.com)
Lucie : prises de vue, montage vidéo, et texte
Dominique : coordination
Antoine : coordination et texte

Si vous voulez remixer ou compléter cette chanson, les pistes individuelles sont téléchargeables sur archive.org.
Illustration de Paul B, sous licence CC-BY-SA.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Psalmships – Keep Your Words

Psalmships – Keep Your Words

Après plusieurs années de silence, Psalmships est de retour et c’est à peine si on reconnait le groupe de Philadelphie… Oubliée la folk atmosphérique à fleur de peau, les guitares déboulent pour électriser l’ambiance ! Car s’il y a une chose qui ne change pas, et qui même s’intensifie, ce sont les vibrations dégagées par leurs compositions, qu’il s’agisse du virevoltant Anchored to Oak (aux sonorités eigthies), des intenses et poignants Cut + Runner et How Black… ou encore de l’énergisant The Purveyor’s Last Word. Un retour fracassant et sacrément réussi !

Source : psalmships.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Ziklibrenbib Vol. 30

Ziklibrenbib Vol. 30

16 titres sélectionnés parmi les morceaux en écoute sur Ziklibrenbib (entre mars et mai 2019).
Attention, licences différentes selon les morceaux !

PS : Si la limite de 200 téléchargements mensuels venait à être atteinte, vous pouvez télécharger ici l’ensemble des morceaux au format mp3 (dans un fichier zip, avec la jaquette).

Photo : Fragile (CC-BY-SA), de Nicolas Barteau.

Voir toutes les sélections

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Samara Jade – Wave of Birdsong

Samara Jade – Wave of Birdsong

Sorti au mois d’avril, le nouvel album de Samara Jade semble particulièrement taillé pour cet été qui s’affirme. A travers 12 titres parsemés de chants d’oiseaux (ceux-ci se mêlant parfois à la musique tel un instrument plus conventionnel), la Californienne nous délivre une country folk enjouée et joliment orchestrée, de plus en plus touchante au fil des écoutes. Le signe indéniable que ce Wave of Birdsong est parti pour marquer cette année 2019 de son empreinte. Merci Jumpsuit Records !

Source : jumpsuitrecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Mela – Mela Two

Mela – Mela Two

Le quatuor new-yorkais Mela nous présente en ce mois de juin sa 2ème session d’enregistrement à l’université d’état de Fredonia, sobrement intitulée Mela Two. Composant tour à tour les 10 titres de cet opus, Jake Payne (batterie), Taylor Ford (basse et guitare électrique), Frank Valente (vibraphone et piano électrique) et Paul Sottnik (piano, chant, célesta et guitare acoustique) affirment leurs individualités au service d’un collectif qui signe ici un très joli album de jazz fusion, à la fois percussif et enchanteur.

Source : melagroup.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

EMay – Let Out Your Ghosts

EMay – Let Out Your Ghosts

Installée dans les montagnes rurales de Virginie-Occidentale, EMay y cultive notamment ses propres aliments et s’adonne à l’apiculture. Cette proximité avec la nature se reflète jusque dans ses productions musicales, à l’image de ce Let Out Your Ghost très organique dans lequel, entourée de musiciens reconnus, elle distille un folk-rock qui n’est pas sans évoquer Alanis Morisette, Joni Mitchell ou encore Janis Joplin.

Source : emaymusic.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Borrtex – Coalescence

Borrtex – Coalescence

Entre deux bandes-son pour un jeu, un court-métrage ou un Youtubeur et des albums ou EP à tendance plus ambient, le Tchèque Borrtex, toujours très actif sur Bandcamp, nous montre avec ce Coalescence qu’il est toujours aussi à l’aise pour dérouler de jolis morceaux seul avec son piano. Un beau concentré de simplicité et de mélodies apaisantes.

Source : borrtex.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Old Best Friend – Almost

Old Best Friend – Almost

A l’écoute du premier titre d’Almost, on est persuadé d’embarquer pour un voyage de folk gracile et tranquille. Mais dès le morceau suivant, Old Best Friend libère son énergie au nom d’Anna et laisse parler son côté rock. Au final ce sont donc plutôt les montagnes russes musicales et émotionnelles du New-Yorkais qui sont au programme de ce 2ème album très plaisant.

Source : obf.wtf
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest