-> Antoine (Médiathèque de Pacé)

http://www.mediatheque-pace.fr

Animateur multimédia dans une petite équipe dynamique. Pacé est une commune de 10 000 habitants, à 5 kms de Rennes. Auteur du blog @diffuser.net.

Billets de Antoine (Médiathèque de Pacé):

Joaquin Cornejo – Barro EP

Joaquin Cornejo – Barro EP

Basé à Berlin, le netlabel Shika Shika ne connaît pas les frontières et rassemble des producteurs disséminés un peu partout sur la planète, qui ont tous la même envie de mêler musique électroniques et sons acoustiques, dans une ambiance très organique. Cela se vérifie particulièrement sur cet EP du Mancunien venu d’Equateur Joaquin Cornejo, qui laisse transparaître un peu de musique d’Amérique Latine dans chacune de ces quatre compositions hypnotiques.

Source : shikashika.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.8/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Citizen Nobody – Wabi Sabi

Citizen Nobody – Wabi Sabi

Enregistré à la maison, cet album de Citizen Nobody a la saveur des choses réalisées avec passion. On sent qu’il y a davantage que des riffs de guitare, du son rock et des mélodies acérées derrière les titres bigarrés du trio irlandais, et c’est sans doute cela qui nous fascine et nous aspire. De l’urgence et de la sincérité dans des titres constamment sur la brèche.

Source : citizennobody.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Hope and Social – Happy Bread (and Cruel Hangovers)

Hope and Social – Happy Bread (and Cruel Hangovers)

Avec une régularité qui fait plaisir à entendre, Hope and Social nous offre un nouvel album empreint d’une énergie diablement contagieuse. Rythmiques enlevées, mélodies et passages cuivrés entêtants, tout y est pour faire de ce Happy Bread (and Cruel Hangovers) un marqueur fort dans la discographie déjà conséquente du groupe anglais.

Source : music.hopeandsocial.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Diego Lorenzini – De Algo Hay Que Morir

Diego Lorenzini – De Algo Hay Que Morir

Diego Lorenzini est l’un des piliers du netlabel chilien Uva Robot, refuge depuis 2011 d’artistes folk/rock à l’éclectisme et l’authenticité marquantes. Il ne déroge pas à cette règle avec ce nouvel album dans lequel, entouré de nombreux autres artistes, il nous embarque de sa voix suave et swinguée le long de 17 titres chaloupés et envoutants. Un véritable délice !

Source : uvarobot.cl
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.3/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Straight White Teeth – Charming Pet GIFs

Straight White Teeth – Charming Pet GIFs

Ambiance cotonneuse à souhait avec ce premier album de Straight White Teeth (le projet solo de l’Américain Patrick McGuire), qui nous offre ici un petit concentré de dream pop des plus agréables. Écrits et enregistrés chez lui mais mixés avec l’aide occasionnelle de son ami Joey Howell, ces 9 titres ne seront pas sans évoquer aux plus fidèles de Ziklibrenbib le premier opus du groupe Carroll…

Source : straightwhiteteeth.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.8/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Trotski Nautique – Synthétiseur Vol.1

Trotski Nautique – Synthétiseur Vol.1

Aujourd’hui, coup de projecteur sur Trotski Nautique, duo parisien protéiforme qui balance depuis 2006 ses chansons lo-fi faussement naïves et misanthropes sur moult EPs et albums. Dans ce Synthétiseur Vol.1, Alda Lamieva et David Snug (également auteur de BD) délaissent même leur guitare et leur flûte pour donner naissance à 10 titres incisifs et électroniques au possible, bourrés de mélodies dangereusement entêtantes.

Source : trotskinautique.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.6/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Lontalius – All I Have

Lontalius – All I Have

Après un I’ll Forget 17 déjà remarqué par la critique et un Surrender tout en fragilité, le Néo-Zélandais Lontalius nous sert un entre-deux qui risque de faire encore parler de lui. Tout y est, des mélodies entêtantes aux envols mélancoliques, en passant par de petites virgules cotonneuses. Comment pourrait-on passer à côté de ce bijou d’orfèvrerie d’un artiste si touchant ? Un véritable coup au cœur !

Source : lontalius.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.4/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Shirobon – Rebirth

Shirobon – Rebirth

Toujours très actif sur Bandcamp, Shirobon est de retour avec un nouvel EP, sobrement intitulé Rebirth. Très affuté, il balance son chiptune aux gimmicks imparables, oscillant entre morceaux posés (Fracture, Xilioh) et déferlantes trance/drum’n’bass à tendance cyberpunk (The Chase, Trident, Vectors). Un nouvel incontournable dans la discographie du Britannique !

Source : shirobon.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.8/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Ghost Chief – Paint Leaves

Ghost Chief – Paint Leaves

Il aura fallu attendre six longues années avant d’entendre à nouveau les incroyables Ghost Chief, et on ne peut pas dire qu’ils se soient assagis avec les années. Avec un côté folk plus en retrait et des arrangements plus léchés, les Américains se laissent toute latitude pour explorer à tout va, avec une tendance screamo qui n’est pas sans évoquer Stöj Snak. Surprenant, déroutant mais diablement rafraîchissant !

Source : ghostchief.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.3/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Daniel Weltlinger Quartet – Szolnok

Daniel Weltlinger Quartet – Szolnok

Délaissant pour un temps ses habitudes jazzistiques, le violoniste et compositeur berlinois Daniel Weltlinger nous conte sur son dernier album l’histoire de son violon (hérité de son grand-père hongrois), qui a traversé le temps et les continents pour finalement revenir en Europe fin 2017. Un album plus personnel mais tout aussi savoureux, mêlant des éléments de jazz et d’autres plus classiques.

Source : danielweltlingermusic.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.6/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Election Ziklibrenbib 2020 : propositions de concerts

Election Ziklibrenbib 2020 : propositions de concerts

Avec a Singer of Song, Abigail Stauffer et Anga, nous avions pris comme habitude d’organiser une tournée pour les vainqueurs de l’élection du titre de l’année Ziklibrenbib.
En 2020, ce devait être au tour du groupe Freedonia, vainqueur de l’édition 2018, de venir jouer dans nos médiathèques. Cela ne sera malheureusement pas possible. Ils sont en effet 9 sur scène, ce qui fait que ce n’est pas vraiment adapté à une tournée en médiathèques (coût du concert, logistique…)

Ne voulant pas en rester là, et toujours motivés pour apporter un peu de musique libre en live dans nos structures, nous avons contacté des artistes/groupes précédemment sélectionnés lors d’une élection Ziklibrenbib. Dix d’entre eux nous ont répondu et seraient ravis de venir jouer en médiathèques. Il s’agit de aAirial, An Eagle in your Mind, Anga, Billions of Comrades, Chocolat Billy, Cocanha, Les Coureurs de Rempart, Portron Portron Lopez, Rue de Prague, et Veilleuse. Nous avons rassemblé ces propositions dans un unique document, que nous vous enverrons sur simple demande.

Notre contribution s’arrête ici pour le moment : à vous de vous saisir de ces propositions, de contacter vos réseaux pour savoir qui serait intéressé… et d’organiser éventuellement votre propre mini-tournée ! Bien entendu, nous aurons à cœur de mettre en avant ces concerts lors de l’élection 2020, avec au minimum un recensement de tous les concerts sur le site dédié à l’élection.

Alors, plus de temps à perdre, envoyez-nous un petit message pour découvrir ces propositions et commencer à organiser votre concert !

 

Photo de Claire Deleforge, sous licence CC-BY-SA.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Lake South – Wellington | Te Upoko O Te Ika

Lake South – Wellington | Te Upoko O Te Ika

Après un If You’re Born On An Island The Ocean Heals You majestueux mais quelque peu torturé, Lake South revient avec un deuxième album plus apaisé. On y retrouve sa voix reconnaissable entre mille autres, et une electro pop elle aussi plus aérienne et organique, en relation avec le projet derrière ce Wellington | Te Upoko O Te Ika : associer à chaque titre une carte postale représentant un lieu, un sentiment… Encore un bien bel album à se mettre entre les oreilles !

Source : lakesouth.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.8/5 (8 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest