-> Philippe (biblio.gironde)

http://biblio.gironde.fr

Billets de Philippe (biblio.gironde):

Zion Dirty Sound – Fils d’Abraham

Zion Dirty Sound – Fils d’Abraham

Djirbil et Faida, unis à la ville (et vivant actuellement sur Provins), sont à l’origine de ce projet riche en influences. Musiciens accomplis, issus de courants musicaux parallèle (punk pour lui, soul pour elle), l’envie de créer ensemble est à l’origine du Zion Dirty Sound dont l’inspiration est autant à chercher du côté du dub que dans leurs origines africaines, en Amérique du Sud qu’aux Caraïbes. Musicalement très riche (difficile de choisir un morceau emblématique), porté par des magnifiques voix, alternant les langues (français, anglais, comorien …), Fils d’Abraham est l’album multiculturel par excellence.

Source : dubophonic.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.6/5 (14 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Studio Noir – Singsongs For You, The Moon

Studio Noir – Singsongs For You, The Moon

Second album du New-Yorkais Eddie Palmer, Singsongs For You, The Moon nous plonge dans un univers sonore sombre, hanté par des samples vocaux de gospel et de blues. Rappelant (de loin) les travaux de Moby, l’utilisation de vieux samples donne à cet album un caractère tout particulier, mélange de douceur et de nostalgie.

Source : soundstudionoir.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.2/5 (9 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Supakonfekt vol.2

Supakonfekt vol.2

De la house, oui, mais deep, minimale et sensuelle. C’est la ligne éditoriale choisie depuis 2006 par le netlabel allemand Supafeed, et l’on en ressent les influences : Kojak, Technasia, Derrick Carter… De bonne facture, cette compilation présentant l’ensemble des artistes du label s’adressera cependant en priorité à un public de connaisseurs, cette lecture de la house étant un peu passée pour le grand public. L’occasion d’espérer également que Supafeed se relance, la dernière sortie datant d’il y a presque 2 ans et les bons labels deep étant finalement rares.

Source : supafeed.net
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.6/5 (7 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Ebsa – HeartworK

Ebsa – HeartworK

Ebsa, rappeur britannique ayant déjà participé à quelques sorties LCL, est un esthète des productions de Atira. HeartworK n’aurait  pas vu le jour sans cette profonde admiration, Ebsa souffrant du syndrome de la page blanche jusqu’à cette collaboration. Résultat : une rencontre UK/USA  pour un premier EP prometteur, dont les lointaines influences sont notamment à chercher du côté d’A$AP Rocky.

Source : lclweb.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.4/5 (11 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Fandoryne – Sept contes crepusculaires

Fandoryne – Sept contes crepusculaires

L’hiver, ses longues nuits, son froid crépusculaire ... Quoi de mieux que le rock progressif de Fandoryne, groupe bordelais dont Tim Burton et Stephen King sont les influences revendiquées, pour rester au chaud, près de la cheminée.

Source : fandoryne.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Olkaa – L’heure bleue

Olkaa – L’heure bleue

Parfois comparé à Rone, le lyonnais Olkaa, largement influencé par le son du label Border Community, a sorti l’année dernière sur le trop rare label Broque, un EP oscillant entre techno minimale, electronica et trance. Profond et épique, L’heure bleue est une pépite électronique de mélancolie et de sensibilité.

Source : broque.de
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.7/5 (17 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Melodic In Fusion – Start Somewhere

Melodic In Fusion – Start Somewhere

L’hiver est là, le soleil vous manque, une proposition : Melodic In Fusion. Du punk mélodique, c’est à dire un rock énergique saupoudré de ska et d’une grosse dose de bonne humeur (largement influencé par les inoxydables NOFX), voici la recette proposée par le trio allemand.

Source : melodinfusion.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.3/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Pipo Pegoraro – Intro

Pipo Pegoraro – Intro

Découvert via son magnifique Samambaia, Pipo Pegoraro (ancien membre des Q’Saliva) est un artiste touche à tout, expérimentant avec audace tout en revendiquant son identité brésilienne.
Intro, son premier album, est le seul rescapé sous Creative Common de sa signature en label (même s’il continue à diffuser gratuitement ses albums).

Source : jamendo.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Le Perche-Oreille – Contes et histoires grésillantes

Le Perche-Oreille – Contes et histoires grésillantes

Issus du label nîmois Pavillon36 Recordings, Contes et histoires grésillantes possède cette délicatesse electronica qui, combinée à une rugosité drum & bass, ont signé la marque des grands albums IDM des vingt dernières années (cliquetis de boîte à musique, rythmiques endiablées, nappes aériennes …). Fin, le bien-nommé dernier morceau de l’album, est une excellente synthèse de l’album.

Source : pavillon36recordings.wix.com/index
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (11 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Tracing Arcs – Wasteland

Tracing Arcs – Wasteland

Nostalgique ? Sûrement, mais le trip hop des Tracing Arcs semble presque anachronique : leur lecture très 90’s n’est pas aujourd’hui la plus en vogue. Pourtant, Wasteland dépasse le simple hommage à l’âge d’or du genre : les réminiscences indus, dub, electro jazz nous emportent sur des territoires downtempo un peu trop vite oubliés. On leur passera cette pochette un peu kitsch, car les 7 titres et les 3 remixes associés font de cette sortie un excellent album.

Source : 23seconds.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.3/5 (9 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Sagesse & Crookram – The Escape EP

Sagesse & Crookram – The Escape EP

Sagesse et Crookram sont deux beatmakers néerlandais, qui officient dans une veine abstract hip hop (Sagesse est cependant le principal rappeur sur cet opus). The Escape EP, première sortie du label Bankrupt Recordings qui semble être mis en sommeil depuis quelques années, transpire l’influence de DJ Shadow, RJD2 & co. Rien n’est à jeter, du choix des samples à la basse profonde, complété par une rythmique et des scratchs particulièrement adaptés.

Source : www.bankruptrecordings.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.3/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Nakral – Industrike

Nakral – Industrike

Beatmaker toulousain, Nakral nous offre un hip hop instrumental sombre et désenchanté. Celui-ci a incorporé des éléments proche de l’indus, en composant une bande son idéale pour un polar urbain post-apo, peuplé d’ombres et de hangars désaffectés. Des titres courts (la majorité des morceaux ne dépassent pas deux minutes), parfois très épurés, mais dont la variété exprime un large panel d’ambiances pesantes.

Source : www.nohmad.net
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.4/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest