Actus

Annonces liées à l’actualité de Ziklibrenbib

Veilleuse s’offre une mini-tournée en Bretagne

Veilleuse s’offre une mini-tournée en Bretagne

Vous l’aviez peut-être découverte lors de notre élection du titre de l’année 2019… A l’occasion de l’édition 2020, Veilleuse devait se produire dans 7 médiathèques de l’Ouest. L’épidémie de Covid-19 en a décidé autrement, mais plusieurs dates ont tout de même pu être reportées. Vous pourrez donc la retrouver cet automne avec des masques mais aussi beaucoup de plaisir dans les médiathèques de :

Il se murmure également qu’elle aime tellement la Bretagne qu’elle reviendra le 14 novembre pour un autre concert, cette fois-ci à la médiathèque de Chartres-de-Bretagne. Vous pouvez retrouver toutes ces dates sur notre page Facebook.

Si vous demandez à quoi peut bien ressembler un concert de Veilleuse, voici un petit teaser pour vous mettre en appétit (attention, le volume sonore est un peu faible sur cette vidéo) :

Allez, rien que pour le plaisir, voici également un beau moment de live, mais d’une nouvelle chanson (et avec un volume sonore plus conséquent) :

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Give me a try

Give me a try

Voilà déjà 9 années que les journées de création musicale sont un marqueur important de l’année à la Médiathèque.
Souvent programmées au mois de mars, c’est le 29 février qui avait été choisi en cette année bissextile pour ce moment de partage et de rapprochement… 2 semaines avant l’entrée en vigueur de l’isolement sanitaire.

C’est donc en toute innocence que des musiciennes et musiciens d’horizons divers découvrent la salle André Dumaître, ou la retrouvent le sourire aux lèvres. Arrivée sur place en bus, Dominique s’installe avec son matériel de dessin, pendant qu’instruments, câbles et micros commencent à se connecter sous les conseils expérimentés de Paul, notre ingénieur du son attitré depuis 4 éditions. Comme souvent, ces réglages peuvent prendre un peu de temps et il n’est jamais évident par la suite de partir dans le vide, de lancer des idées. Il faut apprendre à se découvrir, et naturellement quelques morceaux connus se font entendre… juste pour le plaisir de jouer ensemble. C’est ce plaisir partagé que commence à capter Simon, notre vidéaste expérimentateur avec tous ses joujoux.

Après une petite pause à l’extérieur nécessaire pour se libérer les idées, les premiers participants de retour dans la salle ont saisi leurs instruments, commencé à jouer ensemble, chacun est venu Le temps n’étant pas notre allié, l’objectif premier de la journée revient sur le devant de la scène, des essais de mélodies répondent à quelques rythmiques, mais le démarrage semble un peu compliqué.
Et puis il suffit d’une idée, d’une seule, de deux accords et de discussions pour savoir comment boucler cette première partie, pour que quelque chose commence à émerger musicalement, une sorte de groove dans lequel tout le monde se sent bien.

Les sourires reviennent, chaque instrument trouve sa place… ne manque plus alors que le chant. « Ne manque plus que le chant »… comme s’il était évident, dans ce contexte très particulier de création, de sortie une mélodie agréable, efficace, et qui ne nous semble pas similaire à une autre mélodie déjà entendue ! La pression s’intensifie dans cet instant de création et c’est souvent à ce moment que les premiers blocages importants surviennent. Beaucoup de tentatives, de doutes, de bouts de texte qui ne ressemblent à rien (le fameux « yaourt »)… des résultats parfois peu concluants mais qui font quand même avancer les choses. Et puis l’expérience, qui est là pour nous rappeler que beaucoup de choses se démêlent lors de l’écriture du texte en groupe plus restreint, plus tard dans la soirée.

L’horloge tourne bien plus vite qu’on ne le souhaiterait, alors on avance tant bien que mal, on cale des bouts de mélodies et surtout une structure, condition nécessaire pour débuter la phase d’enregistrement. Un repas animé pour reprendre des forces et se libérer un peu les esprits, une satisfaction partagée quant à la qualité globale du morceau… puis les affaires reprennent, avec deux salles / deux ambiances : attitude posée calme et concentrée dans la salle André Dumaître pour l’enregistrement des instruments, essais divers et variés et ratures en pagaille dans la médiathèque pour l’écriture du texte et la finalisation du chant. Les premières tentatives en français sont vite écartées, car le morceau a a des sonorités bien british… alors il est décidé de sortir les rames (et les dictionnaires) et de s’atteler à l’écriture d’un texte en anglais. Chacun y va de sa petite idée, on tente de trouver un sens à tout ça et puis avec beaucoup de persévérance, et la satisfaction enthousiasmante de voir la chanson prendre vie avec la voix de Lisa, le texte est terminé une dizaine de minutes avant que cette dernière apporte la touche finale à la session d’enregistrement.

Encore une journée riche en émotions, en rires et en souvenirs… qui nous permet donc de vous présenter avec une certaine fierté « Give me a try », une chanson déjà dans nos cœurs… et bientôt dans les vôtres ?

Au casting 😉 :

Aurélie : violon et texte
Lisa : guitare acoustique, chant et texte
Claude : basse et texte
Maxime : batterie
Gilles : percussions
Timothée: guitare électrique et texte
Dominique P : illustration et texte
Paul A : chœurs, enregistrement et mixage
Simon : prises de vue, montage vidéo, et texte
Dominique : coordination
Antoine : coordination et texte

Si vous voulez remixer ou compléter cette chanson, les pistes individuelles sont téléchargeables sur archive.org.
Illustration de Dominique P, sous licence CC-BY-SA.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Ziklibrenbib Vol. 34

Ziklibrenbib Vol. 34

16 titres sélectionnés parmi les morceaux en écoute sur Ziklibrenbib (entre mars et mai 2020).
Attention, licences différentes selon les morceaux !

PS : Si la limite de 200 téléchargements mensuels venait à être atteinte, vous pouvez télécharger ici l’ensemble des morceaux au format mp3 (dans un fichier zip, avec la jaquette).

Photo : « Dad, by Sophie » (domaine public), de Matt Cooper.

Voir toutes les sélections

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Election Ziklibrenbib 2020 : propositions de concerts

Election Ziklibrenbib 2020 : propositions de concerts

Avec a Singer of Song, Abigail Stauffer et Anga, nous avions pris comme habitude d’organiser une tournée pour les vainqueurs de l’élection du titre de l’année Ziklibrenbib.
En 2020, ce devait être au tour du groupe Freedonia, vainqueur de l’édition 2018, de venir jouer dans nos médiathèques. Cela ne sera malheureusement pas possible. Ils sont en effet 9 sur scène, ce qui fait que ce n’est pas vraiment adapté à une tournée en médiathèques (coût du concert, logistique…)

Ne voulant pas en rester là, et toujours motivés pour apporter un peu de musique libre en live dans nos structures, nous avons contacté des artistes/groupes précédemment sélectionnés lors d’une élection Ziklibrenbib. Dix d’entre eux nous ont répondu et seraient ravis de venir jouer en médiathèques. Il s’agit de aAirial, An Eagle in your Mind, Anga, Billions of Comrades, Chocolat Billy, Cocanha, Les Coureurs de Rempart, Portron Portron Lopez, Rue de Prague, et Veilleuse. Nous avons rassemblé ces propositions dans un unique document, que nous vous enverrons sur simple demande.

Notre contribution s’arrête ici pour le moment : à vous de vous saisir de ces propositions, de contacter vos réseaux pour savoir qui serait intéressé… et d’organiser éventuellement votre propre mini-tournée ! Bien entendu, nous aurons à cœur de mettre en avant ces concerts lors de l’élection 2020, avec au minimum un recensement de tous les concerts sur le site dédié à l’élection.

Alors, plus de temps à perdre, envoyez-nous un petit message pour découvrir ces propositions et commencer à organiser votre concert !

 

Photo de Claire Deleforge, sous licence CC-BY-SA.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

L’Amour vache

L’Amour vache

Le soleil était au rendez-vous lors de cette 8ème journée de création musicale… Cela n’a pourtant pas empêché les participants venus d’un peu partout (Pacé, Rennes, Pays de Brocéliande, Dinard…) de s’enfermer dans la salle André Dumaître pour apprendre à se connaître et donner vie ensemble à cette nouvelle création.

Les premiers moments musicaux furent quelque peu magiques… observer ces personnes qui ne se connaissaient pas auparavant réussir à communiquer à travers leurs instruments s’est avéré très émouvant. Comme souvent dans ces moments-là, les idées fusent (au bout de quelques minutes, on aurait presque pu enregistrer tout simplement ce jam collectif et sortir un titre uniquement instrumental) et il faut parfois faire le tri, partir dans une direction, bifurquer, revenir en arrière… Déconstruire pour mieux reconstruire.

Après une petite pause à l’extérieur nécessaire pour se libérer les idées, les premiers participants de retour dans la salle ont saisi leurs instruments, commencé à jouer ensemble, chacun est venu se greffer petit à petit… et l’introduction du morceau était née. Après réécoute de certains passages préalablement enregistrés, nous avions une première trame devant nous, et les idées des uns et des autres ont par la suite permis de dégager une structure qui plaisait à tout le monde.

Ne restait plus alors qu’à écrire le texte…
Dès le début, l’idée générale était d’être sur un mode humoristique, de raconter une histoire un peu burlesque. Là encore les idées n’ont pas manqué, et les versions se sont multipliées autour de la table qui avait accueilli auparavant le repas collectif, pendant que les premières sessions d’enregistrement avaient lieu dans la salle. Après beaucoup de rires, de travail et de complicité, c’est donc avec un grand plaisir que nous vous présentons « L’Amour vache », une création aussi enjouée que les participants de cette édition 2019 !

Au casting 😉 :

Aurélie : violon, chant et texte
Luc : saxophone, chant, cajon et texte
Jean-Michel : harmonica
Nicolas : guitare acoustique
Romain : guitare électrique
Paul B : dessin (pochette)
Paul A : basse, enregistrement et mixage
(www.paularendsmusic.com)
Lucie : prises de vue, montage vidéo, et texte
Dominique : coordination
Antoine : coordination et texte

Si vous voulez remixer ou compléter cette chanson, les pistes individuelles sont téléchargeables sur archive.org.
Illustration de Paul B, sous licence CC-BY-SA.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Tournée Anga 2019

Tournée Anga 2019

Après avoir remporté l’élection du titre de l’année Ziklibrenbib 2017 avec sa chanson « Les Ruches », Anga répond à l’invitation de Ziklibrenbib et part à la rencontre de son public, dans les médiathèques…

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Sweet girl Jean

Sweet girl Jean

S’il y a un mot qui pourrait définir cette septième édition des journées de création musicale de la Médiathèque de Pacé, ça serait le mot « rebond ».

Du rebond il y en a eu jusque dans les inscriptions des 3 jeunes musiciens qui nous ont rejoint sur le tard, après la date limite d’inscription originelle. Anna a dégainé la première, suivie peu de temps après par sa copine Emma, qui elle-même connaissait Kévin ! Et voilà nos 3 jeunes embarqués dans cette folle aventure, tout comme l’expérimenté Timothée, stagiaire depuis plusieurs mois à la médiathèque, qui se faisait une joie depuis longtemps de participer à ces moments d’échanges et de créations…

Les idées musicales ont quant à elle rebondit sans cesse lors de l’après-midi. Que ce soit Timothée, Paul A, Claude, Emma, Mateo, Anna ou Kévin, chacun y allait de sa petite suggestion pour faire progresser le morceau…

L’histoire du texte est elle aussi plein de rebondissements. Au commencement étaient des textes fournis par des participants aux ateliers d’écriture organisés précédemment par la Médiathèque dans le cadre de son animation « 2018, printemps poétique ». Ils n’ont pas été utilisés tels quels mais ont permis d’initier le processus d’écriture, de voir germer les premières idées… et c’est au final un « Don’t cry sweet girl Jean » envoyé par Anna et Emma qui a tout lancé : cette petite mélodie accrocheuse a immédiatement fait l’unanimité et le morceau s’est naturellement structuré autour de ce refrain, inspirant au passage Paul B, qui était de retour aux pinceaux numériques. Ce dernier a alors commencé à dessiner ce qui allait devenir la pochette du morceau… et c’est à partir de ce dessin qu’Anna et Mateo ont imaginé l’histoire de cette « sweet girl Jean ». Pendant que les premiers enregistrements s’enchaînaient, Mateo s’attelait alors à écrire de premières paroles afin de trouver mélodies et rythmiques. S’ensuivit alors un travail d’écriture à 4 mains avec Antoine pour finaliser le texte, les 2 compères recevant quelques coups de pouce salvateurs des personnes passant par là (Anna, Claude, Paul A).

Enfin, le dernier rebond vous concerne tous. Comme lors des précédentes éditions, tous les participants ont choisi de diffuser le morceau créé lors de cette journée sous licence libre. Alors téléchargez-le, copiez-le, diffusez-le, remixez-le, faites-le rebondir le plus possible ! En plus cette année nous avons une belle vidéo pour vous aider dans cette tâche 😉

Cette vidéo est l’occasion toute trouvée de remercier Jessy pour les prises de vue et le montage, ainsi que Paul A pour l’enregistrement et le mixage… et bien entendu Anna, Claude, Timothée, Mateo, Emma, Kévin et Paul B pour cette belle création commune !

Au casting 😉 :

Anna : violon, chœurs et texte
Claude : basse
Timothée : oud
Mateo : guitare acoustique, chant et texte
Emma : guitare électrique
Kévin : batterie
Paul B : dessin (pochette)
Paul A : enregistrement et mixage (www.paularendsmusic.com)
Jessy : prises de vue et montage vidéo
Dominique : trombone et coordination
Antoine : chœurs, texte et coordination

Si vous voulez remixer ou compléter cette chanson, les pistes individuelles sont téléchargeables sur archive.org.
Illustration de Paul B, sous licence CC-BY-SA.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Au commencement

Au commencement

Les journées de création musicale se suivent et ne se ressemblent pas à la Médiathèque de Pacé. Pour cette sixième édition, les interrogations commençaient à surgir au fur et à mesure des inscriptions : 1 bassiste (Claude), puis un 2ème bassiste (Johann), et encore un 3ème bassiste (Marin) ! Heureusement que nous avions trouvé notre batteur (Gildas) ! La veille, la défection (pour raison de santé) de notre seul guitariste et chanteur a fait resurgir les doutes… Mais nous avions la chance de compter dans nos rangs un technicien plutôt doué de la 6 cordes (Paul), qui a donc proposé de reprendre le rôle. Et le hasard faisant bien les choses, Patrice est passé à la Médiathèque le matin-même est s’est inscrit au micro dans la foulée !

Mais qu’allions-nous faire de tout cela ?

Eh bien tant qu’à avoir des bassistes, autant monter le groove d’un niveau et se lancer dans du funk débridé 😉
C’est ainsi qu’après quelques errements mais une qualité d’écoute mutuelle à souligner, nous sommes heureux de vous présenter « Au commencement », un morceau où chacun a encore une fois pu trouver sa place…
Une belle conclusion à cette journée riche en partage et en création !

 

 

 

Au casting 😉 :

Adeline et Patrice : chant et texte
Claude : basse
Johann : basse
Marin : basse
Gildas : batterie
Paul : guitare, enregistrement et mixage
Dominique : trombone et coordination
Antoine : chant, texte et coordination


Si vous voulez remixer ou compléter cette chanson, les pistes individuelles sont téléchargeables sur archive.org.

Photo : trombone, de Evonne, sous licence CC-BY.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

La musique libre s’invite dans une classe de CM2 !

La musique libre s’invite dans une classe de CM2 !

En 2015 la Médiathèque de Pacé a organisé un atelier « émission de radio » dans le cadre des Temps d’Activités Périscolaires. Dans chaque groupe scolaire, une dizaine d’enfants avaient ainsi pu découvrir les coulisses de la fabrication d’une émission de radio, construire leurs propres émissions (sujets, recherche de musiques en libre diffusion…)… et passer à la phase d’enregistrement !

Cette première expérience débouche à la rentrée 2015 sur un projet d’émission avec une classe entière de CM2,  la classe 13 de l’école du Haut-Chemin. Au fur et à mesure de l’année et sous l’impulsion de leur institutrice Muriel Blat, les élèves enregistrent des reportages, sélectionnent des morceaux de musique en libre diffusion et préparent leurs passages à l’antenne… Trois émissions sont ensuite enregistrées en janvier, avril et juin, afin de permettre à chacun de passer derrière le micro.

 

Dans la première émission, les élèves présentent un reportage qu’ils ont réalisé à l’occasion des fêtes de Noël (avec notamment des interviews du Père Noël et des enfants de maternelle !), ainsi que leurs travaux sur la fable « Le loup et l’agneau » et les instruments des frères Baschet :

 

Dans l’émission suivante, ils nous parlent de la COP21 et de leurs sorties scolaires, et nous présentent le polar qu’ils ont écrit en collaboration avec une classe de Lorraine (via BabyTwit). Vous y découvrirez également quelques haïkus de leu cru :

 

Il choisissent de démarrer la dernière émission par un sujet sur BabyTwit puis nous racontent leur sortie au collège, et finissent en beauté par un copieux reportage sur leur classe météo :

 

Là encore il n’aurait pas été possible de réaliser un tel projet sans la générosité des artistes qui diffusent leurs créations en libre diffusion. Les élèves ont vraiment apprécié découvrir de nouvelles « musiques » via Ziklibrenbib et ils ont d’ailleurs tous participé à l’élection du titre de l’année Ziklibrenbib 2016 ! Nous profitons d’ailleurs de cette occasion pour remercier tous ces artistes mais également tous les collègues qui font la diversité des albums chroniqués… car vous constaterez par vous-même que les élèves ont eux aussi des goûts très variés 😉

Mais au-delà de l’utilisation de la musique libre, c’est un projet qui a su fédérer et enthousiasmer une classe entière tout au long de l’année. Véritable fil conducteur, il a permis de motiver tous les élèves (même ceux parfois en difficulté) et chacun a participé avec une volonté qui faisait plaisir à voir à la préparation des sujets, aux reportages, au choix des musiques ainsi qu’aux enregistrements. Des souvenirs qui resteront gravés dans les mémoires de tous les participants… des plus petits jusqu’aux plus grands !

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest