Chanson

Various Artists – Animals Are Singing Under The Rain

Various Artists – Animals Are Singing Under The Rain

Une compil’ qui fait crac, boum, hue… waouf, roar, meuh ! 23 titres de groupes variés autour du même fil directeur : les animaux… Drôle d’idée mais quoi de plus naturel pour un netlabel à tête de singe (Super Apes Label) ! Vous y retrouverez quelques groupes déjà chroniqués dans ces pages (Arnaud Le Gouefflec, Jorge Bernstein & the pioupioufuckers) et bien d’autres. De la toy music (Kawaii, Chapi Chapo & les petites musiques de pluie), de la chanson déjantée (Le Club des Abeilles) et… du rock’n’roll de gallinacés ! Ne pas manquer les titres Chicken beat, Piou Piou [fuckers] et Chattanooga coin coin !

Source : superapeslabel.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Byzance Nord – Bien à l’Ouest

Byzance Nord – Bien à l’Ouest

Un groupe tout droit sorti des… catacombes parisiennes ! Rien de gothique chez eux, mais de la chanson jazz manouche chaleureuse et dansante. Après s’être pas mal adonné aux reprises dans les galeries souterraines, le groupe est sorti de terre pour nous proposer ses propres compositions et chansons. Et si on réutilise l’adverbe inventé dans le premier titre de cet EP, on peut dire que le résultat est « catarément » sympathique !

Source : byzancenord.bandcamp.com

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Le Manque – Ratages et confettis

Le Manque – Ratages et confettis

Quand 1 écrivain et 1 musicien décident de faire de leur croupissement à Chartres le point de départ d’un projet artistique mêlant musique, cinéma et écriture, cela donne Le Manque. 3 albums à découvrir de toute urgence pour qui n’a pas froid aux oreilles : de la chanson provoc’ et corrosive à souhait où ces 2 héros de la loose au cœur tendre se permettent à peu près tout. Si ça écorche sévèrement, l’autodérision n’est jamais loin (morceau en extrait). Et s’ils ne sont pas devenus des stars internationales, ils sont tout de même cités dans l’album de Bruit Noir en 2016 (référence à Mourir à Chartres dans le titre La Province).

Source : lemanque.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Tintamare – Théorème du nombre critique

Tintamare – Théorème du nombre critique

Tintamare est un orchestre expérimental, un collectif d’une dizaine de musiciens de Montréal qui délivre une musique pleine de fanfare rock, de post-punk folk et de paroles contestataires. Depuis 2010, Tintamare écume le Canada et le Québec avec des spectacles endiablés. C’est en 2016 qu’ils enregistrent leur deuxième album intitulé Théorème du nombre critique  et « situé à la frontière entre la sociocritique stratifiée, les arrangements retentissants et la jungle musicale ». De l’énergie et énormément de talent !

Source : tintamare.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.3/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Julia Turner – Fifteen Times The Moon

Julia Turner – Fifteen Times The Moon

Quatre ans après un City Synchronicity enregistré à Melbourne et inspiré par une année passée loin de son Angleterre natale, Julia Turner revient avec sa voix magnifique et de nouveaux musiciens très inspirés (contrebassiste, violoniste/clarinettiste, batteur). Superbement enregistré et produit, Fifteen Times The Moon s’avère également plus diversifié que son album précédent, des inspirations pop et soul venant se glisser dans une ambiance globale davantage jazzy et mélancolique. A ne surtout pas manquer pour les amateurs du genre !

Source : juliaturner.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.3/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Neil Elliott Beisson – Cityzens Were Here

Neil Elliott Beisson – Cityzens Were Here

Cityzens Were Here est un projet du musicien, poète et compositeur Neil Elliott Beisson et de la chanteuse Meen. Au programme : des chansons en français et en anglais racontant le quotidien, l’amour, les rêves et les inquiétudes modernes. Principalement acoustique, la musique de Neil Elliott oscille entre blues, popfolk, et mélange beatbox et influences jazzy. On peut donc écouter et dire « Merci » à ces artistes pour ce bel album.

Source : neilelliottbeisson.bandcamp.com

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.7/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Bebawinigi – Bebawinigi

Bebawinigi – Bebawinigi

Bebawinigi est le nom de scène de Virginia Quaranta et de son album éponyme sorti sur le netlabel italien Strato Dischi. Une chanteuse, compositrice, multi-instrumentiste et actrice italienne pour le moins atypique et inclassable. Si vous pensiez que l’on ne pouvait pas faire une chanson réussie à base d’onomatopées, bruits de bouche et autres cris d’animaux, écoutez Cugino ITT (extrait). Des compositions étranges tantôt inquiétantes (Maramori), tantôt rassurantes (Telomelo), mais toujours sublimées par un violoncelle omniprésent.

Source : archive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Ayla Nereo – The Code Of The Flowers

Ayla Nereo – The Code Of The Flowers

Ayla Nereo est une chanteuse merveilleuse. Sa voix touche directement le cœur. Elle utilise des boucles de sa voix, des rythmes syncopés qu’elle ajoute par couches successives pour arriver à un résultat étonnant. Elle tisse ainsi mélodies vocales et harmonies majestueuses qui créent une musique folktronica puisant aux racines de chants traditionnels. C’est grâce au label Jumpsuit records qu’on peut découvrir ses titres en Creative Commons.

Source : jumpsuitrecords.bandcamp.com

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.8/5 (9 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Twizzle – Soda Fountain

Twizzle – Soda Fountain

Soda Fountain, à l’image de son titre, est un 4 titres rafraîchissant, d’un groupe (Twizzle) et d’un netlabel (Comfort Stand) qui n’existent pourtant plus. En guise de descriptif, juste leur texte plantant un décor western… Alors imaginez-vous dans un piano bar d’un autre temps, à la rencontre d’une fille aux pieds nus et d’un cowboy sirotant un soda au sassafras… Et laissez-vous porter par cette ambiance de chanson rétro bricolée, délicieusement désuète.

Source : freemusicarchive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Chicaloyoh – Porte Dévergondée

Chicaloyoh – Porte Dévergondée

Il est des sorcières à la voix de sirène par qui on se laisse volontiers ensorceler et Chicaloyoh en fait partie… Projet solo d’Alice Dourlen, accompagnée de Bertrand Duchemin et Tom Bodlin dont le saxophone participe bien à cette ambiance. Enregistré dans un studio associatif de la pointe du Cotentin (Studio Chaudelande), Porte dévergondée est son seul album en libre diffusion, sorti sur le netlabel Et mon cul c’est du Tofu ?, pour notre plus grand plaisir/effroi. Mélange de guitares, claviers, percussions, enregistrements de sons divers… Paysages sonores envoûtants et paroles habitées dignes d’une Brigitte Fontaine haut perchée…

Source : moncul.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Santa Marta Golden – Resilience

Santa Marta Golden – Resilience

Groupe originaire d’espagne, Santa Marta Golden détonne par son mélange des genres. Mêlant paroles en anglais (F.A.D.E., Headlong) et en français (Acide, Retour à la terre), screamo hardcore, métal, électro, Resilience a tout pour surprendre, et on pense volontiers à Diabologum à l’écoute de ce Retour à la terre.

Source : santamartagolden.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.8/5 (10 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Taulard - Les abords du lycée

Taulard - Les abords du lycée

Non Taulard n’est pas un punk passé par la case prison comme pourrait le laisser entendre le nom du groupe et leur étiquette musicale (simple surnom d’école du chanteur : son nom de famille en verlan…), mais 4 jeunes Grenoblois qui, selon leurs dires, jouent depuis avoir acheté « un clavier pourri » aux puces… C’est brut de décoffrage, parfois très noir, ça braille souvent très vite plus que ça ne chante… mais sous cette apparente rudesse, des textes sans pudeur et à fleur de peau très bien écrits. 2 albums dispos dont certains titres évoquent quelques déboires de jeunesse plutôt universels…

Source : taulard.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest