Chanson

Taulard – Les abords du lycée

Taulard – Les abords du lycée

Non Taulard n’est pas un punk passé par la case prison comme pourrait le laisser entendre le nom du groupe et leur étiquette musicale (simple surnom d’école du chanteur : son nom de famille en verlan…), mais 4 jeunes Grenoblois qui, selon leurs dires, jouent depuis avoir acheté « un clavier pourri » aux puces… C’est brut de décoffrage, parfois très noir, ça braille souvent très vite plus que ça ne chante… mais sous cette apparente rudesse, des textes sans pudeur et à fleur de peau très bien écrits. 2 albums dispos dont certains titres évoquent quelques déboires de jeunesse plutôt universels…

Source : taulard.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Unique Comme Tout Le Monde – EP

Unique Comme Tout Le Monde – EP

Peu d’information sur ce groupe nous venant de la Belle Province et qui nous délivre un EP de ballades folk très sympathiques. L’amitié qui les unit semble être leur principal moteur, et cela se ressent à l’écoute des trois titres proposés ici. Un vrai petit régal, merci à eux.

Source : uniquecommetoutlemonde.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.8/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Anga – La Grande Lessive

Anga – La Grande Lessive

Après un Des premiers mots jusqu’aux plus gros plus qu’intéressant sorti en 2014, Anga est de retour en ce début d’année 2016 et cela pour notre plus grand plaisir. La guitare en bandoulière et l’accordéon fier, il vient nous parler avec sa gouaille de clown un peu triste de thèmes qui lui sont chers :  le temps qui passe trop vite, les relations amoureuses, les errances humaines… et même la disparition massive des abeilles ! Un bel album, percutant et bien enregistré, à télécharger de toute urgence !

Source : anga.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (12 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Cyrod on the Iceberg – Oldies for Youngsters (part. 1 – B-sides and rarities)

Cyrod on the Iceberg – Oldies for Youngsters (part. 1 – B-sides and rarities)

Difficile de faire un choix parmi les productions de ce prolifique, éclectique et indéfinissable créateur d’appartement… Un labo d’expérimentations sonores sans visées scéniques, plus ou moins rugueuses, oscillant entre la plus grande légèreté et la plus sombre gravité (comme sa voix d’ailleurs) : des chansons de jeunesse au radiocassette (Post-adolescence), 1 titre triste à pleurer (C’est ainsi), 1 album folk de chansons de fin (Ending songs)… Mais coup de coeur pour Oldies for youngsters, faussement gentillet, gai et nostalgique à la fois, qui rappelle parfois des ambiances à la Beck.

Source : cyrodiceberg.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 2.8/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

La Cantine Boga – La Cantine Boga

La Cantine Boga – La Cantine Boga

L’ancien duo voix-guitares Où Est Charli ? (2 Français installés à Madrid) a changé de nom pour devenir La Cantine Boga et est désormais accompagné d’un contrebassiste et d’un percussionniste. Chez ce groupe espagnol, vous écouterez 1 chanteuse aux influences sud-américaines qui chante aussi en français et dont la voix chaude et légèrement éraillée varie selon les langues et les émotions ; des textes légers ou graves empreints d’humour (Pique-assiette sentimental) ; des accompagnements jazz osant tous les mélanges latinos. Ceux qui aiment Paris Combo et Pauline Croze devraient être séduits.

Source : lacantineboga.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (9 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Abigail Stauffer – Where I’m Going

Abigail Stauffer – Where I’m Going

Quand on a la voix et l’expressivité d’Abigail Stauffer, nul besoin de se cacher derrière des artifices pop et des traitements vocaux en pagaille. De beaux arrangements acoustiques et une sincérité de tous les instants lui suffisent pour nous mener avec grâce de ballades folk en titres plus enjoués. L’Américaine nous touche parfois même en plein cœur, comme sur le vibrant Condemned And The Innocent, morceau magique de la trempe du In Waterland de Jodi Shaw.

Source : music.abigailstauffer.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.7/5 (18 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Lonely Kid Quentin Ensemble – Artiste A Vendre

Lonely Kid Quentin Ensemble – Artiste A Vendre

En partenariat avec l’un des membres de Portron Portron Lopez chroniqués ici, sur le même label (Poil Records) et appartenant au même collectif d’artistes royannais (Supercagouille), Lonely Kid Quentin Ensemble se paie la tête d’artistes ratés en dressant l’inventaire de différentes professions. Le chanteur, jouant de sa gravité vocale et d’une diction très théâtrale, met son ton de dandy désabusé au service de textes plutôt bien ficelés. Chaque morceau est une saynète à part entière pour laquelle un univers sonore a été créé. Ses clips décalés valent le détour. Pour les fans d’humour pince-sans-rire.

Source : lkqensemble.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.4/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Bleu – A présent

Bleu – A présent

Fraîchement débarqué sur Bandcamp, le premier album du quatuor grenoblois est en réalité sorti en 2010, alors qu’ils n’étaient que trio. Et c’est tout simplement l’un des plus beaux albums de chanson française en libre diffusion qui soit, si ce n’est le plus beau. Faisant partie des Découvertes du Printemps de Bourges 2012, France Inter en a fait son coup de cœur, craquant pour ces chansons soyeuses et organiques, aux textes ciselés. Nul doute que vous ferez de même…

Source : bleumusic.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Quimorucru – Un méchant party

Quimorucru – Un méchant party

Quimorucru est un groupe composé de 6 musiciens originaires de Laval (Québec) et de Montréal principalement, et constitué en 2002 suite à des hasards heureux. Partis de rien (la plupart avaient perdu leur emploi et n’avaient même pas les moyens de s’acheter leurs propres instruments), ils se sont appropriés le répertoire traditionnel québécois en cherchant à le moderniser par des arrangements subtils et par l’apport de la batterie ainsi que de l’harmonica. Très rapidement, ils sont devenus connus au Québec et continuent sur leur lancée en explorant la musique cajun et irlandaise. Les morceaux proposés dans cet album ont une pêche d’enfer !

Source : quimorucru.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.3/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Kaceo – Ne pas jeter

Kaceo – Ne pas jeter

Kaceo, déjà chroniqué ici, pour sa démo Regards, sort un 1er album. L’auteur-compositeur-interprète suisse, Nicolas Vivier, s’est peu à peu entouré de musiciens et la formation est devenue quintette, gagnant ainsi l’énergie d’un groupe de scène. Les morceaux les plus festifs et ironiques nous rappellent un peu Aldebert mais l’on retrouve aussi quelques titres plus intimistes comme le poignant Le Temps d’une parole.

Source : kaceo.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.7/5 (6 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Samuele – Samuele

Samuele – Samuele

Après un premier EP convaincant en 2011, la Québecoise Samuele revient cette année avec un premier album aux consonances plus bluesy. Entière, toujours à fleur de peau, elle nous saisit avec ses mots et sa guitare, nous confiant sa colère, ses espoirs, mais aussi ses moments de tendresse. Un album très varié et vibrant de sincérité, du sombre Les Bottes au poignant Egalité de papier, en passant par l’intimiste Le Matin.

Source : samuele.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.2/5 (10 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Thomas Hodgson – Thom de plumes, Thom de plomb

Thomas Hodgson – Thom de plumes, Thom de plomb

S’il venait à jouer par chez nous, on présenterait sans doute Thomas Hodgson comme le Thomas Fersen québecois. Même belle voix grave et maîtrisée, même goût pour les arrangements acoustiques minimalistes mais poignants, une poésie dans les textes indéniable… et souvent ce petit bout de mélodie qui reste coincé dans la caboche. Cela ne l’empêche pas d’apposer sa patte bien personnelle sur cet excellent EP sorti l’an dernier. De la chanson comme on l’aime !

Source : thomashodgson.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.9/5 (12 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest