Electro

Tracing Arcs – Waste not, Want not

Tracing Arcs – Waste not, Want not

Sorti en 2014, Wasteland de Tracing Arcs offrait une belle page de trip hop. Waste not, Want not en est la version remixée par le groupe lui même. Organiques, chaleureux, avec des basses colossales, les titres trouvent un nouveau souffle et rappellent plus que jamais les œuvres solo de Nicolette, la chanteuse des premiers Massive Attack.

Source : archive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.7/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Herwig Holzmann – Has your anger really disappeared or have you just buried it so deep

Herwig Holzmann – Has your anger really disappeared or have you just buried it so deep

S’il y a bien un netlabel qui nous manque depuis sa disparition, c’est le netlabel canadien Camomille. Il était en effet l’un des rares à nous proposer de petites perles de musique ambient « mais pas que », à l’image de ce 5 titres de l’Autrichien Herwig Holzmann. Un album épique et intemporel, une lanterne nous guidant dans l’obscurité continuelle des saisons qui s’écoulent…

Source : camomille.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Summer – Hot Servitude

Summer – Hot Servitude

Depuis son album RDV drague, Summer n’a cessé de creuser son sillon cold (noisy) wave dans les pas de groupes comme Diabologum, Hems, Programme ou Non Stop. Avec Hot Servitude le groupe donne un impact encore plus grand à sa musique grâce notamment au renfort de leur nouveau guitariste. Côté textes,  Summer ne nous épargne rien de la misère sexuelle de notre époque. C’est cru, brutal, beau, noir et sale comme les déflagrations noisy qui parsèment les 8 titres impressionnants de cet opus.

Source : summer3.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Artur Bax – Magnetic

Artur Bax – Magnetic

Dans un style proche de son autre projet Dizja, mélangeant electro et rock, le Magnetic de Artur Bax est l’autre sortie du mois de janvier à ne pas manquer chez MNMN Records. Plus mélodique, avec quelques sons issus de la world music, Artur Bax n’en délaisse pas moins les beats qui achèvent l’efficacité redoutable de certains des morceaux de cet album.

Source : mnmn-rec.ru
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Dizja – Movement

Dizja – Movement

Il est bon de garder un oeil sur les sorties du netlabel russe MNMN Records. Ainsi le russe Dizja nous balance un breakbeat effréné qui rappelle les grandes heures de Prodigy ou de Junkie XL. Riffs de guitares metal, claviers galactiques et forcément rythmiques énormes au programme !

Source : mnmn-rec.ru
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Billions of Comrades – Rondate

Billions of Comrades – Rondate

Trois ans après un premier album détonnant, les Billions of Comrades reviennent avec leur rock à tendance punk et electro, qu’ils poussent encore plus loin que précédemment. Plus tendu, plus rythmé, plus contemplatif par moments, et certainement plus aventureux dans les expérimentations, ce Rondate fait partie de ces albums qui ne laissent pas indifférent. Il confirme la propension du groupe belge à jouer les éclaireurs d’un rock qui se réinvente, et ce pour notre plus grand plaisir !

Source : billionsofcomrades.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Nick R 61 – Mizantrip

Nick R 61 – Mizantrip

Aperçu aux côté du rappeur Kendall Wa, l’hyper prolifique Nick R 61 revient sur le netlabel Picpack cette fois-ci avec un EP orienté plus electro. Croisement de glitch, IDM et techno, ce Mizantrip contient deux perles sonores : 23 59 60 et CL10, aussi intrigantes que fascinantes.

Source : archive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Potential differenSe – delikatesseN

Potential differenSe – delikatesseN

En 2015, le netlabel Phonocake nous gratifiait d’un excellent disque de techno. Plutôt dans la lignée du son du label Warp (les premiers Autechre, Aphex Twin…), le groove en plus, Potential differenSe avec son delikatesseN a de quoi séduire. Écoutez donc Cascade ou Rezom dou pour vous laisser convaincre !

Source : phonocake.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Three – Acantharian Fantasia

Three – Acantharian Fantasia

C’est un univers fascinant que nous offre cet album de douze titres tous surprenants par leur diversité et leur originalité. Ces compositions sont parsemées d’effets sonores combinés parfois avec des voix qui s’interposent dans ce labyrinthe musical. Une musique innovante, pleine de surprises pour nos oreilles.

Source : ttthhhrrreee.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Crossworlds – Day and Night

Crossworlds – Day and Night

Au carrefour de l’ambient, de la folk, du downtempo et de l’expérimentation vocale, le groupe Ukrainien Crossworlds a pris deux ans pour concocter cet album sortant des sentiers battus. Conçu à l’origine pour une sortie vinyle (une face pour la journée, l’autre pour la nuit), cet album touche-à-tout, mêlant avec brio voix, samples ethno, instruments et électroniques, est de plus assorti d’une magnifique pochette.

Source : store.southerncitylab.net
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Electric Children – RESET

Electric Children – RESET

Electric Children ne fait pas dans le 8bit conventionnel. Comme on peut s’en rendre compte avec son dernier album Reset, le jeune homme de Seattle aime faire pulser sa musique, à grand renforts de rythmiques et sonorités techno/dance, voire drum’n bass. Un mélange qui détonne et arrive à point nommé pour redonner un soupçon de vitalité à nos corps rincés par les festivités de fin d’année…

Source : electricchildren8bit.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.3/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest