Electro

Adam & Alma – Back to the sea 

Adam & Alma – Back to the sea 

Adam & Alma est un jeune duo electro de Stockholm, en Suède, qui a sorti son premier EP Back To The Sea en 2010. Le duo est composé d’Ellen Arkbro et Johan Graden. Enracinés dans le jazz et fortement influencés par la pop indie américaine et l’électro, ils créent leur propre univers musical à base de sons électroniques, de piano et voix. Back To The Sea est une collection des premières chansons qu’ils ont faites ensemble.

Source : archive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

There Are No Thieves In This Town – All the Luck in the World

There Are No Thieves In This Town –  All the Luck in the World

Basé à Los Angeles, le label de cassettes indépendant never content accueille parmi ses dernière sorties le dernier album de There Are No Thieves In This Town, le projet du New-Yorkais Michaël Clifford. Entouré de quelques amis, il nous livre ici une œuvre instrumentale poignante, conçue comme une bande-son accompagnant la perte d’un être cher. On est submergé par l’émotion et la mélancolie qui se dégagent de ces titres et happé par l’espoir qui émerge en filigrane. Magnifique.

Source : becomecontent.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.3/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Point – Human Music

Point – Human Music

Voilà sans doute un des meilleurs disques d’electro de 2019. Ce Human music de Point, sorti sur le netlabel Digital Diamond, est à la fois robotique et plein d’une mélancolie souterraine et condense un fabuleux travail sur les textures sonores. Superbe et addictif !

Source : digital-diamonds.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

VALAIRE – Oobopopop

VALAIRE – Oobopopop

Pour enregistrer leur cinquième album, les membres de VALAIRE se sont échappés de leur hiver montréalais pour la chaleur d’un studio louisianais. Le résultat est une musique électro et funky à l’image de cet autre titre joyeux et dansant Golden Rule (Do the Oobopopop).

Source : valaire.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 1.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Anton Silaev – OST “Eastern Front”

Anton Silaev – OST “Eastern Front”

Bande son du documentaire du même nom, Eastern front est de toute beauté ! 117ème sortie du magnifique netlabel Silent Flow, cet opus du Russe Anton Silaev rappelle les belles heures de Constellation records, et notamment des deux premiers albums du collectif Silver Mount Zion, tissant avec son piano et son ensemble de cordes une musique tragique et poignante.

Source : silentflow.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Azuria Sky – We Were Once Called Spring

Azuria Sky – We Were Once Called Spring

Avec ce We Were Once Called Spring, la Californienne Azuria Sky nous propose un album à l’ambiance crépusculaire, dans lequel se côtoient guitare acoustique, piano, machines électroniques calées en mode chiptune et de douces mélopées qu’elle semble presque susurrer à nos oreilles. Et soudain l’alchimie parfaite avec le magnétique Summer qui, avec Blue, et à un degré moindre Ravens, Confessions et Listen, nous attire encore et encore vers cette œuvre singulière…

Source : azuria-sky.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.8/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

River of Deceit – Space Terrace 5am

River of Deceit – Space Terrace 5am

River of Deceit nous viens d’Italie et a sorti son nouvel album sur le netlabel allemand Zimmer Records en fin d’année 2019. Une fois de plus le netlabel surprend avec une sortie techno singulière, mêlant ambient et dubstep. Illustration avec le superbe et impressionnant La sombra !

Source : zimmer-records.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 2.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Brimstone – Record In Peace

Brimstone – Record In Peace

Warooba Records débarque sur Ziklibrenbib et ce n’est sans doute que le début, tant l’éclectisme et la qualité du label berruyer impressionnent… à l’image de cet EP du duo batterie / machines électroniques Brimstone. Cinq titres aux accents world qui font résonner un dub puissant, nerveux et hypnotique donnant une furieuse envie d’être vu en live !

Source : waroobarecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Niteffect – Nip in the bud

Niteffect – Nip in the bud

Retour du Hongrois Niteffect sur le netlabel allemand Kreislauf. Un peu plus souterrain que ses précédentes productions, Nip in the bud déploie en 8 titres son trip hop matiné d’ambient et d’electronica, comme l’illustre le très bon titre d’ouverture Moodboard.

Source : kreislauf.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 2.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Patricia Taxxon – Foley artist

Patricia Taxxon – Foley artist

Attention, suite à la découverte de samples vocaux probablement non autorisés nous émettons des réserves sur la légalité des morceaux de cet album.

Chronique d'origine

Ultra productif, Patricia Taxxon est l’auteur d’une œuvre étrange et parfois fascinante, comme c’est le cas avec ce Foley artist. Mélanges de nappes de claviers, de vocaux en mode auto-tune et de saturations, les titres oscillent entre expérimentations  (Breastbone, Safe Skin…) et constructions plus « classiques » tendant vers une soul futuriste (Foley, Deconstruct, Señorita…).

Source : patriciataxxon.bandcamp.comFermer
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

131,2 BPM – All cats are black

131,2 BPM – All cats are black

“Quand la pensée radicale de gauche rencontre la techno!!!”
Un certain Mike, 131,2 BPM (1312, référence au ACAB, All Cops Are Bastards, tagué sur les murs par les anars… d’où le titre de l’album All Cats Are Black) a décidé d’insérer une dimension politique révolutionnaire dans la production techno, et de mixer au sein des lignes de basses et rythmes hypnotiques des extraits de discours de penseurs radicaux contemporains. On y trouve F. Lordon, G. Debord, J. Zimmerman, J. Fradin. Et ça danse dans les cortèges de tête !

Source : soundcloud.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.6/5 (8 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest