Ambient

Mid-Air Machine – Castle Rent : Medieval-inspired melodies

Mid-Air Machine – Castle Rent : Medieval-inspired melodies

Voici le deuxième album que nous présente Mid-Air Machine. Contrairement au titre de cet opus, les compositions sont plutôt inspirées des musiques de la renaissance et des musiques folk traditionnelles. L’aspect médiéval est seulement souligné par l’utilisation et la ligne rythmique de certains morceaux. Le synthétiseur est la pièce maîtresse de l’instrumentation présentant une diversité sonore allant de la flûte au clavecin en passant par la cornemuse.

Source : freemusicarchive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Elya – Glaciers

Elya – Glaciers

Cet album, composé de 6 titres, nous propose un voyage à travers le monde. Ces compositions sont un véritable laboratoire d’expérimentation, de recherche en électroacoustique et font référence à différents territoires visités lors de leurs enregistrements (Pérou, Sardaigne, Istanbul).

Source : labelnetlabel.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Léo Urriolabeitia – Last Leaves

Léo Urriolabeitia – Last Leaves

Le Bordelais Léo Urriolabeitia opère sous les noms Re-Drum, EOL et Moe Jeek, et touche de nombreux genres musicaux au gré de ses différents alias. Sous le nom Léo Urriolabeitia, il verse dans la musique ambient à base de samples et de collages, inspiré par la musique concrète. Le résultat est assez cinématographique et pourrait bien se révéler propice à illustrer des images animées… Le musicien a d’ailleurs précédemment enregistré une chanson nommée Dale’s Theme en référence à Twin Peaks ; on comprend pourquoi tant sa musique ambient un peu étrange sonne « lynchienne »…

Source : re-drum.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

V – Cosmic Archeology

V – Cosmic Archeology

Découvert via le blog antisocial et sorti sur le netlabel belge Tape Safe, Cosmic archeology de V mélange trip hop, electronica et ambient. Dans une tonalité assez sombre, l’album enchaîne instrumentaux rythmés et nappes ambient qui valent le détour !

Source : archive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Captive Portal – What is ?

Captive Portal – What is ?

Retour de l’Américain Captive Portal chez le netlabel bulgare Mahorka dans un tout autre registre que son précédent album chez La Bèl. What is ? c’est une immersion complète dans l’ambient music avec des instrumentaux composés à la guitare et sans synthés aussi incroyable que cela puisse paraître à l’écoute ! Un album magnétique…

Source : mahorka.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Tan Frío el Verano – Primavera

Tan Frío el Verano – Primavera

Sorti conjointement en 2012 sur les netlabels Subwise et Fuego Amigo Discos, ce Primavera de Tan Frío el Verano est un mélange des genres. Associant post rock et sonorités électroniques, le combo opère une sorte de croisement entre Explosion in the Sky et 65daysofstatic sur ce quatrième album basé sur le thème du printemps.

Source : archive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.7/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

laei – Fiat Nihil

laei – Fiat Nihil

Laei (Lacrymosa aeterna industry) est un projet du français Stéphane Drouot. Il se définit lui-même comme artiste libre, créateur multimédia et compositeur. Fiat Nihil est un album méditatif et déambulatoire qui voit des enregistrements de paysages sonores mélangés à des mélodies et accords au piano. Une pause relaxante dans ce monde de brutes…

Source : tuxfamily.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.2/5 (6 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

M-PeX – Carinae

M-PeX – Carinae

Dix ans après ses débuts, le Portugais M-Pex semble au sommet de son art avec ce nouvel album, explorant sans aucune limite le son de la guitare portugaise. Mêlant mélodies ciselées, contrebasse hypnotique et sons ambient constitués de samples de guitare, ce Carinae fait partie de ces œuvres qui révèlent leurs richesses au fil des écoutes…

Source : enoughrecords.scene.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.3/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Eko Fisk – Badwater

Eko Fisk – Badwater

Le magnifique netlabel Silent Flow vient de rééditer le Badwater de Eko Fisk, sorti précédemment sur le netlabel Bfw Recordings. Quatre compositions aux tonalités ambient, avec quelques influences new wave (notamment le superbe premier titre Tea in the mojave), sous un très beau visuel et son personnage seul face au désert, comme une invitation à l’introspection !

Source : archive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.5/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Bledi Boraku – Tha

Bledi Boraku – Tha

Pour une première sortie, ce musicien albanais fait très fort. Quel plaisir de découvrir des perles comme celle-ci qui, au gré d’une écoute attentive, révèlent une telle richesse créative. S’affranchissant avec élégance de tout carcan de style ou de format, ce premier album intrigue, séduit, envoûte. Parmi les multiples références qu’il évoque, on pense bien sûr au travail du groupe allemand mythique CAN. Un artiste à suivre de près !

Source : bumpfoot.net
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.4/5 (17 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Winterberg – Le Sacre du Noir

Winterberg – Le Sacre du Noir

Dans les dernières sorties du netlabel Phonocake, voici un curieux et copieux projet du musicien Winterberg. D’une durée totale de 3 heures en 21 morceaux, cet album à forte tonalité ambient esquisse une sorte de rencontre inédite entre Autechre et Pink Floyd ou Brian Eno. Certains titres se révèlent particulièrement fascinants comme ce Flugversuch.

Source : phonocake.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.8/5 (9 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest