Electronica

Art Yenda – Landing

Art Yenda – Landing

Les français d’Art Yenta livrent ici un album long (31 titres) et très éclectique, globalement electro (notamment dans l’utilisation des claviers et de beats) mais se permettant de lorgner vers le blues ou la pop sur les quelques morceaux chantés, comme celui présenté ici ; l’ensemble demeure très riche et ravira les amateurs de musique électronique trip/hop ou down-tempo dans le style de Zero 7 ou Morcheeba. Dans tous les cas, c’est assurément un groupe prometteur qu’il serait bon de surveiller à l’avenir !

Source : jamendo.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.9/5 (8 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Gridline – Red music

Gridline – Red music

Paru sur le netlabel Bumpfoot (211ème sortie quand même) en fin d’année, « Red music » est un condensé d’electronica introspective à grand renfort de claviers composé par le musicien serbe Predrag Grujic aka Gridline. Un album qui rappelle fortement le duo Plaid de l’écurie Warp.

Source : bumpfoot.net
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.6/5 (19 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Dragoïde – Prisma

Dragoïde – Prisma

Paru en 2010 sur le netlabel Suonofantasma, « Prisma » de l’italien Dragoïde nous offrait 10 titres d’une electronica sous haute influence du label Warp. Sans surprises, juste le plaisir de retrouver ce son et ces beats qui ont fait les belles heures de l’electro des années 90.

Source : suonofantasma.it
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.4/5 (7 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Lost Integrity – Go where you wanna go EP

Lost Integrity – Go where you wanna go EP

Lost Integrity est un collectif electro basé du côté de Washington. Oeuvrant dans un registre electronica, le collectif développe aussi tout un travail vidéo autour de ses créations musicales. Ce « Go where you wanna go » doit beaucoup au Twoism de Boards of Canada et nous offre une musique à la fois organique et rythmique comme ce « Mobilis in mobili » ou l’excellent « Delta children » dans leur Ep précédent « Interchange« .

Source : picpack.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.3/5 (6 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Daizy – Aramat

Daizy – Aramat

Paru sur le prolifique netlabel Enough Records, « Aramat » est un condensé d’electro qui nous vient de Belgique. Colorée, entrainante, la musique du groupe se nourrit notamment d’influences world avec des morceaux comme « The other side » ou « Hocus pocus ». Sans conteste un disque à mettre dans la liste des albums de l’année.

Source : archive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.5/5 (10 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Poodleplay Arkestra – Theory of colour

Poodleplay Arkestra – Theory of colour

Bien qu’originaire de Manchester, capitale de la new wave, Poodleplay Arkestra officie dans un registre ambient instrumental à rapprocher de Brian Eno ou Jon Hassel. 7 titres contemplatifs à déguster sans modération.

Source : poodleplayarkestra.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.5/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Fog – Linear

Fog – Linear

Paru sur le netlabel japonnais Handcraft Records, ce « Linear » de Fog mélange habilement plages d’electronica brumeuses et guitares cristallines empreintes d’influences shoegazing. Un album atmosphérique à écouter par ce temps de pluie !

Source : handcraftrecords.net
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.3/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Maina – The deaf will not serve in heavy artillery

Maina – The deaf will not serve in heavy artillery

Maina est le projet electro de Isaac Cordal, musicien et plasticien espagnol. Avec cet album paru chez le netlabel Alg-label en 2009, Maina insufflait à sa douce electronica une bonne dose de musique industrielle avec notamment quelques rythmiques martiales.

Source : alg-label.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

BitBasic – Grating Rainbows

BitBasic – Grating Rainbows

C’est vers l’âge de 15 ans que Bitbasic, a.k.a. Simon Haycock, a commencé ses aventures musicales. Basé à Londres, ce dernier a publié plusieurs maxis et albums à travers différents netlabels chez Monotonik, Rec72 ou Testpilot. L’album « Gratings Rainbows » nous plonge dans un univers électro bien agréable. Bitbasic réussi avec une certaine aisance à imbriquer des sons bruts du breakcore et de l’IDM avec des sonorités jazz et hip hop. A découvrir !

Source : dogmazic.net
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 2.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Mmpsuf – Retina

Mmpsuf – Retina

Paru sur le feu netlabel Sutemos, « Retina » de Mmpsuf est le dernier disque du label. Quelque part entre le « Finally we are no one » de Mùm et le « Vespertine » de Björk, le duo lituanien déroule des morceaux introspectifs et cotonneux, dont les vocaux, très présents, nous aspirent littéralement. Un très bel album pour clore l’aventure Sutemos.

Source : mmpsuf.lt
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Skeamo – eRA

Skeamo – eRA

De la douceur, des mélodies finement ciselées, une touche d’IDM et des voix féminines aériennes, voici l’univers de Skeamo, multi-instrumentiste ayant déjà œuvré pour le cinéma, le théâtre et la publicité. Petit bijou d’electronica, cet album accompagnera sans difficulté les siestes et autres chill-out estivaux.

Source : miga-label.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest