Electro

Why the eye ? – Why the eye ?

Why the eye ? – Why the eye ?

Quatuor belge masqué de trucs poilus, Why the eye ? tire ses sonorités atypiques d’instruments DIY relativement inédits. Tout est joué en temps réel, sans boucle ni séquençage, ni intervention informatique. On n’est pas ici confronté aux subtilités de la composition musicale mais bien dans une énergie archaïque et tribale brute et sans prétention.

Source : plyntrecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

The Polish Ambassador & The Diplomatic Scandal – Land of The Lush

The Polish Ambassador & The Diplomatic Scandal – Land of The Lush

Cela ne fait pas l’ombre d’un doute : The Polish Ambassador aime les collaborations, notamment avec les comparses de son label Jumpsuit Records. Fin 2018, trois d’entre eux se sont même regroupés sous le nom de The Diplomatic Scandal et le quatuor nous a offert un superbe album au groove assuré et teinté de world music mais également très organique avec ses envolées flûtes, de saxophone ou de violon. Incontournable.

Source : jumpsuitrecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

SCD – Year after year

SCD – Year after year

Années après années le projet russe SCD nous revient avec de nouveaux tubes potentiels qui rentrent dans nos playlists pour ne plus en sortir ! Year after year donc ne dépareille pas et propose 8 titres oscillant entre trip hop et techno pop avec quelques coups d’éclats (Freethinking, Free Hope !..).

Source : mnmn-rec.ru
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Kodacrome – Think of the Children

Kodacrome – Think of the Children

Le duo new yorkais n’en est pas à son coup d’essai avec ce Think of the Children. On perçoit tout au long de l’album la maturité de leur electro-pop dopée aux synthés analogiques et transcendée par des parties vocales enivrantes. Un 12 titres chaleureux qui ose l’exploration, nous emmenant de morceaux incisifs en longues plages plus méditatives, et une œuvre marquante de l’année écoulée…

Source : kodacrome.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.7/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Joshua Ticsay – Blessings in Blossom

Joshua Ticsay  – Blessings in Blossom

Originaire d’une petite ville du canada, Joshua Ticsay est un artiste R&B et soul. Sa musique s’inspire d’artistes tels Franck Ocean, Beyoncé, SZA ou Kendrick Lamar. Ses textes reflètent ses expériences et ses questionnements. A découvrir ici avec le titre « All the boys ».

Source : jamendo.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Blast – Drifting

Blast – Drifting

Trio atypique de la nouvelle scène jazz française (clarinette, Moog, effets, sampleur, batterie), Blast développe une musique au carrefour des genres : du jazz bien sûr mais qui lorgne allègrement vers l’électro, le hip-hop ou le rock. Résultat : une ambiance sonore très visuelle, cinématographique, presque en apesanteur ponctuée de samples et d’effets particulièrement efficaces. A écouter les yeux fermés dans son canapé au matin d’une journée fraîche et ensoleillée…

Source : labelpinceoreilles.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (6 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Koresma – West

Koresma – West

Après East en 2017, Koresma (Ryan Lindberg) s’est attaqué en 2018 à son 2ème point cardinal avec West. Et c’est depuis sa Caroline du Nord que ce touche-à-tout de l’électro parvient à nous faire voyager avec ces 5 titres évocateurs, calés sur des rythmiques quelque peu hip hop mais truffés de mélodies acoustiques délicates. Désormais à mi-parcours de son album en 4 parties, il nous emmènera peut-être vers le Nord (ou le Sud) dès cette année ?

Source : koresma.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

r s v – Clustered Regularly Interspaced Short Palindromic Repeats

r s v – Clustered Regularly Interspaced Short Palindromic Repeats

Toute nouvelle sortie du netlabel portugais Enough Records, r s v est un projet electro  mi ambient mi technopop. Avec des compositions électroniques minimalistes, dépouillés mais intenses, ce Clustered Regularly Interspaced Short Palindromic Repeats rappelle les ambiances cinématographiques de Blade Runner (ACT-G ou Telomeres par exemple).

Source : enoughrecords.scene.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.7/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

5am – Onward

5am – Onward

L’Américain 5am est un artiste subtil. D’un glissement ingénieux il a transformé son prénom en un pseudonyme évocateur, et sur ce nouvel EP il a su mêler avec goût des éléments très divers, sur fond de rythmiques hip hop / electro à tendance drum’n’bass… pour nous ensorceler avec 5 titres calibrés aussi bien pour des road trips nocturnes que pour des journées à éclairer !

Source : 5ammusic.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Machines In Heaven – The ‘Glasgow Jihad’ EP

Machines In Heaven – The ‘Glasgow Jihad’ EP

Sorti en 2013, ce Glasgow Jihad EP  a pas mal circulé sur la toile. Avec sa technopop dansante et un brin nostalgique Machines In Heaven offrait notamment un Mumbo jingo entêtant, tout en bénéficiant d’une production tout à fait dans l’air du temps.

Source : machinesinheaven.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Jack in a Mouth – Agonia Perpetua

Jack in a Mouth – Agonia Perpetua

Nouvelle sortie du plus prolixe des netlabels, MNMN Records, Agonia Perpetua de Jack in a Mouth nous propose un voyage au croisement de l’electronica et de l’ambient. Après un démarrage un peu lent, l’album décolle vraiment avec To the north et les excellents Length Width And Height et Subglacial Lakes, mêlant intimisme et mélancolie.

Source : mnmn-rec.ru
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest