Trip hop

Counterfly – Glazed

Counterfly – Glazed

Encore un petit jeune qui fait des étincelles avec ce poisson d’avril très réussi du label allemand. Ce multi-instrumentiste nous vient d’Italie et sa musique pourtant urbaine et sophistiquée ne manque pas de fraîcheur. Impossible de ne pas faire le rapprochement avec un certain Kieran Hebden (aka Four Tet).

Source : broque.de
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.6/5 (21 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Son of Robot – Summer 09 EP

Son of Robot – Summer 09 EP

Projet du graphiste londonien Scott Coello (aka Cribble), Son of Robot naviguait avec bonheur entre hip hop, trip hop et post rock. Ce 6 titres instrumental surprend par sa diversité de sons et d’influences autant que par la cohérence qui s’en dégage et devient très attachant à force d’écoutes répétées. Un titre à conseiller ? Epic Mountain Goat Related Music, The Final, Park Walking Skilz, Treason… bref tous ! Quoi d’autre ? Et bien jetez, donc une oreille à ses titres précédents un peu plus math rock comme Bow Down And Play Scrabble Simplification​-​Master​-​Station  ou le superbe The Turn.

Source : cribble.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (6 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Downliner Sekt – The Saltire Wave

Downliner Sekt – The Saltire Wave

Sorti en 2007, The Saltire Wave de Downliner Sekt reprenait le mélange déjà très réussi du groupe sur Statement of Purpose. Combinant trip hop et post rock, guitares et rythmiques electro, The Saltire Wave révèle quelques temps forts comme le superbe School Daze ou le très éthéré Mobilia Perpetua.

Source : freemusicarchive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.0/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Sobria Ebrietas – Ashes of light

Sobria Ebrietas – Ashes of light

Rassemblant différents titres composés sur un laps de temps assez long, Ashes of light ne se présente pas comme le successeur de Esion déjà chroniqué dans ces pages. Plus fragmentés et moins homogène, ce nouvel opus part dans beaucoup de directions tout en restant dans le style de collages sonores que Sobria Ebrietas affectionne. Le meilleur titre introduit d’ailleurs l’album, Ashes of light part 1, parfaitement construit et complétement addictif avec une profondeur et une richesse de sons impressionnantes.

Source : Eg0cide.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.3/5 (6 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Screenatorium – The Missing Chair Leg Dilemna EP

Screenatorium – The Missing Chair Leg Dilemna EP

Dernière sortie du défunt netlabel Digital Pit, ce sixième opus des Français Screenatorium nous emmène en terres lounge, en voisins immédiats des premiers albums de Morcheeba. Évocations cinématographiques, trip hop jazzy, les Screenatorium invitent à la contemplation, au calme et à la volupté.

Source : screenatorium.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.0/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Japanese Large – Superpositioned

Japanese Large – Superpositioned

Né des cendres du groupe américain Can’t Stop the Daggers, Japanese Large propose un mélange de trip hop et techno pop electro plutôt séduisant. Mélodique et entrainant, ce Superpositioned paru sur le netlabel 23 Seconds, accroche l’oreille dès le premier titre.

Source : 23seconds.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (6 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Shadow Priest – Street Theatre

Shadow Priest – Street Theatre

Shadow Priest devait avoir deux grands frères (ou deux grandes sœurs) : le plus âgé, passionné d’abstract, pour le côté hip hop, et le second, plus jeune, fan d’electronica trancy planante. Street Theatre est le résultat de cette gestation musicale. Il nous propose ici une électro empreinte d’une émotion chère au label Border Community (Three Thousand Men In White Coasts), mais dont les influences rythmiques seraient plutôt à aller chercher du côté des maîtres de l’abstract (No Introduction, Streetrunner).

Source : section27.bandcamp.com

PS : malgré l’indication de copyright sur le site Bandcamp, l’album est bien en CC-BY-NC-ND 3.0, comme le prouve cette page, ou bien celle-ci.

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.6/5 (8 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Vienna Ditto – Circle

Vienna Ditto – Circle

Vienna Ditto fait partie de ces groupes difficiles à ranger dans un genre musical particulier. De la synth pop avec une âme ? Du trip hop qui respire le blues ? Loin de ces considérations, le groupe d’Oxford a sorti cette année un premier album (après plusieurs EPs et singles) nommé à juste titre Circle, un cru remarquable qui révèle ses multiples saveurs au fil des écoutes… et assurément un des albums de l’année avec des titres aussi excellents que variés tels Feeling GoodWintertime, A Wheel Within a Wheel ou encore I Know His Blood !

Source : viennaditto.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.2/5 (6 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Stereoshape – Hello City EP

Stereoshape – Hello City EP

Le duo allemand Stereoshape vient de sortir un album aux compositions brumeuses, influencées par le trip-hop et basées sur une structure basse-guitare-synthétiseurs-voix. Mais avant cela, le groupe jouait en trio, parfois épaulé par une chanteuse. Leur musique était certes moins bien enregistrée, leur son moins mature, mais elle était plus fraîche, plus sincère, comme en atteste leur très bon premier EP 5 titres (2009) dont voici le morceau If I Could.

Source : stereoshape.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.5/5 (6 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Calla Soiled – Lucoq

Calla Soiled – Lucoq

Dernière sortie du netlabel japonnais Bunkai-Kei Records, orienté electro, ambient et glitch, Locuq séduit d’emblée par son mélange de trip hop et d’electronica. Variés, les 11 titres de cet album de Calla Soiled conjuguent mélodies entêtantes et rythmiques efficaces à l’image des titres Swamp et Meteors fall par exemple.

Source : bunkai-kei.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.1/5 (7 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

deeB – A Day In A City

deeB – A Day In A City

Les fans de Bonobo (ou de trip-hop en général) vont se régaler avec ce superbe album sorti en janvier 2015. Dans la lignée des pionniers du genre comme DJKrush, DJShadow ou encore LTJ Bukem, le hollandais deeB maîtrise parfaitement son sujet avec des morceaux très bien ficelés. Ses ambiances cinématographiques et son groove contemplatif sont une véritable invitation au voyage sonore. Pas étonnant qu’il ait été sollicité pour l’illustration de ce projet architectural. Bon voyage !

Source : dustedwax.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.3/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

David Rinman – Minerals

David Rinman – Minerals

Basé en Bulgarie, inspiré des labels précurseurs comme Mo’wax ou Ninja Tune, Dusted Wax Kingdom est l’un des netlabels abstract/downtempo les plus prolifiques du moment, avec près d’une sortie par semaine ! Et la qualité est souvent au rendez-vous, comme en témoignent les beats de ce compositeur suédois. En effet, Rinman compose un son lounge à l’ancienne très bien produit, qui rappelle un peu le travail de Soel (un projet de Ludovic Navarre AKA StGermain).  Et puis cette petite incursion Drum’nBass/Jazzy aux sonorités 90’s pour finir en beauté.

Source : archive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest