Experimental

Stroon – Chosen months

Stroon – Chosen months

Avec ce Chosen Months, le slovaque Stroon délaisse ses compositions electro pour expérimenter avec des riffs de guitares (et puiser dedans pour son album suivant Solar Preludes). On pourra rapprocher ce 3 titres avec le Skinner’s Black Laboratories de Justin K Broadrick (tête pensante de Godflesh, Jesu, JK Flesh…) et Andy Hawkins. Même son fait de déflagrations larsens et saturations, même univers urbain et habité.

Source : exitab.exitmusic.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Brame – Basses terres

Brame – Basses terres

Duo bordelais-toulousain : guitare baryton, cajon, cailloux, ferrailles frottées, voix… Blues cathartique, une errance nocturne sur un terrain vague. Les odeurs de terres humides. Les vibrations du pont métallique sous les pneus d’un poids lourd. Les plaintes des chiens. Le verre des bouteilles cassées qui crisse sous les pas… (vérifie que ton Opinel est bien au fond de ta poche)

Source : brame.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Why the eye ? – Why the eye ?

Why the eye ? – Why the eye ?

Quatuor belge masqué de trucs poilus, Why the eye ? tire ses sonorités atypiques d’instruments DIY relativement inédits. Tout est joué en temps réel, sans boucle ni séquençage, ni intervention informatique. On n’est pas ici confronté aux subtilités de la composition musicale mais bien dans une énergie archaïque et tribale brute et sans prétention.

Source : plyntrecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Blast – Drifting

Blast – Drifting

Trio atypique de la nouvelle scène jazz française (clarinette, Moog, effets, sampleur, batterie), Blast développe une musique au carrefour des genres : du jazz bien sûr mais qui lorgne allègrement vers l’électro, le hip-hop ou le rock. Résultat : une ambiance sonore très visuelle, cinématographique, presque en apesanteur ponctuée de samples et d’effets particulièrement efficaces. A écouter les yeux fermés dans son canapé au matin d’une journée fraîche et ensoleillée…

Source : labelpinceoreilles.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (6 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Trixie Delight – Submarine

Trixie Delight – Submarine

Plongez dans l’univers de Trixie Delight (field recordings, voix et cithare)… Avec au choix, une immersion en douceur dans la version originale et minimaliste du titre « Submarine » (morceau en écoute) ou dans ses déclinaisons suivantes : remixes plus électro’ réalisés par d’autres artistes du Committee For Sonic Research, ornés à l’occasion de chants de baleine…

Source : tcfsr.net
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.3/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Kira May – Sense

Kira May – Sense

Après un premier EP apprécié au point d’envoyer Cut Off Your Shadow vers l’élection du titre de l’année 2015, la Canadienne Kira May revient avec un premier album tout aussi impressionnant dans la qualité de sa production. Encore plus éthéré et expérimental que son prédécesseur, Sense navigue entre electro-pop et ambient, nous embarquant dans le tourbillon de ses entremêlements vocaux et des ses rythmiques hypnotiques…

Source : kiramay.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (6 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Vidal – Tampopo

Vidal – Tampopo

Depuis Madrid, le multi-instrumentiste et auteur-compositeur franco-espagnol Vidal donne corps à sa mélancolie à travers une folk expérimentale aux arrangements subtils. Tampopo, produit en même temps que l’un des ses précédents albums (Fidelio) et sorti sur le label madrilène Holy Hoof Records, en est un exemple criant… et ne vous laissera pas indifférents !

Source : holyhoofrecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.3/5 (6 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Palm – Rock Island

Palm – Rock Island

Pour son 2ème album, Palm ne fait pas dans la demi-mesure… mais plutôt dans la mesure chaotique ! Tout en rythmes syncopés, en constructions et déconstructions sonores sur fond de pop 60’s psychédélique mâtinée de calypso, ce Rock Island place le quatuor de Philadelphie dans le cercle fermé des artistes qui osent et réussissent l’expérimentation. Un des albums marquants de cette année 2018, assurément.

Source : palmnewyork.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.3/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Bisou de l’enfant sauvage – Unfollow your dreams, Fall in love

Bisou de l’enfant sauvage – Unfollow your dreams, Fall in love

Du côté de Toulouse, un mystérieux musicien répondant au non moins obscur nom de Bisou de l’enfant sauvage distille sur Bandcamp ses autoproductions expérimentales, parfois agrémentées d’énigmatiques paroles… avec pour devise « I’d rather do bad than do nothing ». Ce Unfollow your dreams, Fall in love est à écouter au casque quand on n’est pas du matin et qu’on ne souhaite pas dissiper les brumes matinales trop rapidement…

Source : bisoudelenfantsauvage.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.3/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Cubenx – Hollow (feat. Guilhem)

Cubenx – Hollow (feat. Guilhem)

A l’annonce de la sortie imminente du Mexicain sur l’éminent label Infiné (Murcof, Carl Craig, Apparat…) il serait dommage de passer à côté de ce joli morceau sorti en avril dernier sur Bad Panda avec la chanteuse Guilhem. Une mise en bouche plutôt dancefloor, avant de plonger dans l’univers atmosphérique et expérimental du prochain album de César Urbina. Certains ont d’ailleurs peut-être eu la chance d’admirer récemment son installation à la maison des arts de Saint-Herblain lors du festival Scopitone.

Source : badpandarecords.bandcamp.com

 

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.7/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Ongaku2 – Short Stories

Ongaku2 – Short Stories

Ongaku2 est un duo originaire de Sardaigne. Il est composé de Elia Casu et de Paolo Sanna. Cet album est constitué de douze titres de musique expérimentale, basée exclusivement sur de l’improvisation. Ajoutés aux roulements de tambour, les effets sonores sont particulièrement étonnants et apportent une ambiance musicale mystérieuse.

Source : labelnetlabel.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 2.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Talk Less Say More – Bonfire Night

Talk Less Say More – Bonfire Night

Alors étudiant à l’université de Leeds, le Britannique Matthew Jennings débutait en 2003 ses enregistrements sous le nom de Talk Less Say More. Lors de son arrivée sur le netlabel Records on Ribs en 2008, il a continué ses expérimentations jusqu’à parvenir à la réalisation d’une trilogie pop ancrée dans le présent, avec néanmoins des réminiscences de pop art music des années 70 et 80. Initiée avec England Without Rain en 2012, elle s’achève cette année avec ce brillant Bonfire Night… qui sera également son dernier opus en tant que Talk Less Say More.

Source : recordsonribs.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.8/5 (8 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest