Folk

The Midnight Sons – Descartes

The Midnight Sons – Descartes

The Midnight Sons est un trio américain de musiciens de Caroline du Nord. Cet album est centré sur le doute philosophique, son titre faisant référence au philosophe et mathématicien René Descartes et à son « cogito ergo sum ». Chaque titre est pris dans le vocable des mathématiques : Equations, Variable, Asymptote… et donne dans le folk américain plutôt calme et un rock un peu sale pour une musique acoustique originale.

Source : themidnightsons.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Onsind – We Wilt, We Bloom

Onsind – We Wilt, We Bloom

Après de longues années d’attente liées à leur activité dans leur autre groupe Martha, les Britanniques Daniel Ellis and Nathan Stephens-Griffin poussent à nouveau Onsind sur le devant de la scène, en emmenant dans leurs bagages un peu de la power pop « Marthesque ». Moins brut de décoffrage que leurs opus précédents, ce We Wilt, We Bloom n’en dégage pas moins une énergie des plus contagieuses et déroule 9 titres tous aussi percutants les uns que les autres. Une véritable réussite !

Source : onsind.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

wayfairy – un

wayfairy – un

Pour les amateurs de folk songs sans fioritures. Pas de contes de fées chez wayfairy, malgré le nom du groupe, la douceur des voix et mélodies. Les paroles ne content pas fleurette ; parfois les violons grincent, guitares ou banjos s’enragent et la voix laisse percer un cri. Aucune info trouvée sur ce groupe californien hors du temps mais tout est là et on les devine plus qu’authentiques.

Source : wayfairy.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Sílvia Tomàs Trio – Següent pas

Sílvia Tomàs Trio – Següent pas

Depuis les rues de Barcelone, Sílvia Tomàs et ses deux comparses Guillem Boada et Mateo Martínez  présentent à la face du monde leurs chansons engagées dans un écrin qui ravit les oreilles, tant les instrumentations délicates et sereines du trio laissent souvent libre court à des envolées lyriques d’une sincérité poignante… L’émotion est plus que palpable, et devient un véritable fil conducteur de ce 12 titres remarquable.

Source : silviatomas.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Sonya Cotton – When I Go Home

Sonya Cotton – When I Go Home

Sonya Cotton aura beau demander à son comparse Chris Kiehne d’orchestrer ses musiques de la plus belle des manières ou nous servir de véritables tubes country/folk à grand renfort de banjo, mandoline et mélodies entraînantes, ce qui ressort de ce When I Go Home, c’est avant tout la délicatesse de sa voix et sa très grande qualité d’interprétation. L’Américaine fait partie de ces artistes capables de vous donner le frisson (ou des larmes, c’est selon) avec simplement une guitare et une voix, comme sur son titre Bloodroot, somptueux et d’une intensité émotionnelle folle du premier couplet jusqu’au silence qui suit la dernière note… Voilà assurément un des albums folk incontournables de cette année 2017 !

Source : sonyacotton.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

PlusPlus – Psycho

PlusPlus – Psycho

Découvert sur le tard chez le netlabel La bèl, ce Psycho du groupe plusplus est un véritable écrin de musique acoustique. plusplus est le projet de Adam Radmall, accompagné sur ce disque du batteur Bryan Styles et du bassiste Rob Scillitoe. Psycho est la suite et le volet finale d’une trilogie commencée avec Evils en 2010 et Game Over en 2012 et en est le sommet avec des titres soyeux et délicats très réussis.

Source : labelnetlabel.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.7/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

March to May – Through the Night

March to May – Through the Night

En cette période où les feuilles parent le sol de couleurs automnales, c’est un duo folk américain dont le nom évoque le printemps qui vient enchanter nos oreilles. Au-delà des orchestrations ciselées qui lorgnent du côté de la musique de chambre, avec notamment une harpe celtique tout en délicatesse, on se sent porté par cette alchimie vocale qui nous donne par moment le frisson. Et comme les mélodies ne sont pas en reste, voilà un bien bel album qui n’est pas prêt de quitter la bande-son de nos mélancolies sereines…

Source : marchtomay.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Parks, Squares and Alleys – Memories

Parks, Squares and Alleys – Memories

Premier album du russe Sergey Khavro (aka Parks, Squares and Alleys) composé à 17 ans, ce Memories, paru sur le netlabel Subwise, est truffé de titres dont on tombe sous le charme instantanément. Mélange de dream pop, lo fi, shoegaze, 8-bit et slowcore, la production artisanale de chambre sert idéalement les compositions avec quelques sommets comme Don’t drop the acid , Seventeen and ten ou ce Should everybody go to the disco  !

Source : archive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.3/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Ru – Hunter & Prey

Ru – Hunter & Prey

Drapée d’une douce mélancolie et d’un magnétisme surprenant, la Berlinoise Ru est de ces sirènes folk à la voix enchanteresse qui vous attirent dans leurs filets sans crier gare. Elle nous emmène de ballades en créations intimistes à travers les 6 titres de ce premier EP, d’un More tout en tension jusqu’à un Born à l’énergie positive, pour finir en apothéose avec le sublime et poignant Seeds

Source : soundsofru.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Me for Queen – Who I Am and What I’m For

Me for Queen – Who I Am and What I’m For

Un piano discret mais véritable fil conducteur, des arrangements subtilement dosés et aériens, un chant d’une touchante sincérité… Il n’en faudra pas plus pour vous laisser happer par ces quatre titres de Me for Queen. La Londonienne a du talent au bout des doigts et de l’émotion à transmettre, et il nous tarde la retrouver pour de nouveaux morceaux !

Source : meforqueen.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 2.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

laei – Fiat Nihil

laei – Fiat Nihil

Laei (Lacrymosa aeterna industry) est un projet du français Stéphane Drouot. Il se définit lui-même comme artiste libre, créateur multimédia et compositeur. Fiat Nihil est un album méditatif et déambulatoire qui voit des enregistrements de paysages sonores mélangés à des mélodies et accords au piano. Une pause relaxante dans ce monde de brutes…

Source : tuxfamily.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Grandfather Gold – Grandfather Gold

Grandfather Gold – Grandfather Gold

Jumpsuit Records ressemble un peu à une grande famille. Ainsi sur cet album éponyme de Grandfather Gold, on retrouve notamment Ayla Nereo (qui profite de ses talents de batteur en tournée) ou Ryan Herr (qui joue aussi pour Wildlight). Pour au final une folk intimiste mais intense qui ne s’interdit pas de jolies envolées, à l’image des envoûtants I Thought You Knew et Casinos Without Clocks. Encore un bien beau cadeau de la part du netlabel californien !

Source : jumpsuitrecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest