Folk

Samara Jade – Wave of Birdsong

Samara Jade – Wave of Birdsong

Sorti au mois d’avril, le nouvel album de Samara Jade semble particulièrement taillé pour cet été qui s’affirme. A travers 12 titres parsemés de chants d’oiseaux (ceux-ci se mêlant parfois à la musique tel un instrument plus conventionnel), la Californienne nous délivre une country folk enjouée et joliment orchestrée, de plus en plus touchante au fil des écoutes. Le signe indéniable que ce Wave of Birdsong est parti pour marquer cette année 2019 de son empreinte. Merci Jumpsuit Records !

Source : jumpsuitrecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

NY Spelmanslag – Live at the 2014 Golden Festival

NY Spelmanslag – Live at the 2014 Golden Festival

Ce live ravira les amateurs de musique scandinave notamment en ce qui concerne la musique traditionnelle suédoise peu connue du grand public mais bien vivante dans ce pays. Cet album représente un beau panel de ce que peut-être cette musique spontanée, authentique, entre polska, valse, marche, schottis, tout y est ! Cet album a été réalisé dans le cadre du Golden Festival ayant lieu depuis six ans à Arnex sur Nyon en Suisse et réunissant rock et folk.

Source : freemusicarchive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Tintamare – Epilogue

Tintamare – Epilogue

Le sympathique groupe québécois Tintamare se sépare et nous offre un dernier album avant de tirer sa révérence… Un E.P. conclusif très Lo-Fi, très cru et très instrumental. Voici donc les toutes dernières compositions de Tintamare : du prog-rock acoustique au post-folk réfractaire, sous une formule rythmique effrénée catalysée par des corps conducteurs dansants. Un phénomène largement observable par écoute !

Source : tintamare.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

EMay – Let Out Your Ghosts

EMay – Let Out Your Ghosts

Installée dans les montagnes rurales de Virginie-Occidentale, EMay y cultive notamment ses propres aliments et s’adonne à l’apiculture. Cette proximité avec la nature se reflète jusque dans ses productions musicales, à l’image de ce Let Out Your Ghost très organique dans lequel, entourée de musiciens reconnus, elle distille un folk-rock qui n’est pas sans évoquer Alanis Morisette, Joni Mitchell ou encore Janis Joplin.

Source : emaymusic.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Old Best Friend – Almost

Old Best Friend – Almost

A l’écoute du premier titre d’Almost, on est persuadé d’embarquer pour un voyage de folk gracile et tranquille. Mais dès le morceau suivant, Old Best Friend libère son énergie au nom d’Anna et laisse parler son côté rock. Au final ce sont donc plutôt les montagnes russes musicales et émotionnelles du New-Yorkais qui sont au programme de ce 2ème album très plaisant.

Source : obf.wtf
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Silva de Alegría – Primavera en la Guerra del Sonido

Silva de Alegría – Primavera en la Guerra del Sonido

Plus vraiment entendu depuis 2015, le Mexicain Silva de Alegría revient cette année avec un nouvel album aux rythmes enjoués et teinté d’une mélancolie joyeuse. En une petite dizaine de titres, il se rappelle à nos bons souvenirs avec sa folk/pop très orchestrée, s’offrant même ça et là des passages où pointe un esprit « rock fusion ». Un retour réussi !

Source : silvadealegria.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Sangre de Muerdago – Deixademe Morrer No Bosque

Sangre de Muerdago – Deixademe Morrer No Bosque

Adoubés par Steve Von Till, le chanteur des ténébreux Neurosis, les Galiciens de Sangre de Muerdago sont les auteurs d’une œuvre musicale certaine. Sauvage et habité, leur folk se tisse d’influences traditionnelles et résonne comme une musique intemporelle.

Source : stonehengerecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Leo & Cygnus – Sagittarii

Leo & Cygnus – Sagittarii

Contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser, Leo & Cygnus n’est pas un duo mais un quatuor, formé en 2013 dans une université du Maryland. Après un premier album en 2015, ils reviennent en janvier 2019 avec un 5 titres organique au possible, dans lequel instruments acoustiques, claviers aériens, harmonies vocales et influences diverses fusionnent pour un voyage musical d’une belle intensité.

Source : leoandcygnus.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Wellington Sea Shanty Society & Croche Dedans – Ahoy!

Wellington Sea Shanty Society & Croche Dedans – Ahoy!

C’est lors d’un séjour en France que Lake Davineer (de Lake South) a une révélation en voyant le groupe nantais Croche Dedans. De retour en Nouvelle-Zélande il fonde son propre groupe de chants de marins : le Wellington Sea Shanty Society. Quoi de plus naturel de retrouver quelques années plus tard une collaboration entre les 2 groupes, sous la forme de ce sympathique album de chants traditionnels et de compositions !

Source : wellingtonseashantysociety.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Ayla Nereo – By the Light of the Dark Moon

Ayla Nereo – By the Light of the Dark Moon

Fer de lance du label Jumpsuit Records (avec The Polish Ambassador), la Californienne Ayla Nereo revient avec un nouvel album, dans la continuité de ses précédentes productions. On reste sous le charme de sa voix magnétique et de ses arrangements majestueux, dans un équilibre toujours subtil et maitrisé entre folk gracile et envolées pop. Toujours aussi connectée à la nature, elle nous offre un concentré de plaisir musical qui confine au bien-être.

Source : jumpsuitrecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Jonathan Mann – I Used to Love My Body

Jonathan Mann – I Used to Love My Body

Depuis 2009, Jonathan Mann est connu comme « Monsieur une chanson par jour » (on se souviendra notamment de son improbable duo avec Siri). Si les heureux événements de la vie l’ont incité à se montrer plus discret, il n’en a pas moins conservé un certain savoir-faire et un goût prononcé pour les mélodies entêtantes, à l’image de ce 10 titres des plus plaisants.

Source : jonathanmann.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

The Cradle – Bag of Holding

The Cradle – Bag of Holding

Adepte des enregistrements minimalistes et instrumentaux, le New Yorkais Paco Cathcart (alias The Cradle) prend son auditoire habituel à contre-pied avec cet album sorti l’été dernier. Délicieusement produit, regorgeant d’orchestrations délicates et sensibles, ce Bag of Holding semble s’inscrire comme une parenthèse cotonneuse dans l’ensemble de ses productions… ou comme les prémices d’un virage musical à venir ?

Source : thecradle.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest