Folk

Tazer Tot – Born In Outer Space

Tazer Tot – Born In Outer Space

Tazer Tot nous délivre dans ce premier EP une folk flottante, onirique, enveloppée d’un nuage de reverb cotonneuse. Une musique hors du temps dont le dépouillement et le jeu des voix peut faire penser à Mountain Man et leur excellent Made the Harbor.

Source : mericarecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Janina & James – Tread

Janina & James – Tread

Un petit souffle des grands espaces de l’ouest avec ce Tread du duo Janina & James. Sorti sur le netlabel Foof Records, ces 4 titres de folk country nous rappellent les belles heures de Giant Sand, Calexico ou encore et surtout la collaboration entre Giant Sand et Lisa Germano, OP8.

Source : foofrecords.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.3/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Wildlight – The Tide (Acoustic)

Wildlight – The Tide (Acoustic)

Lorsqu’elle ne se la joue pas solo, Ayla Nereo aime officier au sein du groupe Wildlight, avec notamment David Sugalski (aka The Polish Ambassador). Cette chouette tribu de musiciens nous a offert l’an dernier une très belle version acoustique de leur album The Tide. Une version épurée et néanmoins plus intense de leur folk world, qui semble tisser comme un lien indicible entre nous et le monde qui nous entoure…

Source : jumpsuitrecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Marius W. Arcadio – Of Staticity and Change

Marius W. Arcadio – Of Staticity and Change

Voici un album d’un compositeur italien constitué de sept titres aux influences de folk indie et lo-fi. Sur l’ensemble des chansons, il s’accompagne d’une guitare ou d’un duo de guitares. Le son est un peu rustique et sans fioriture, cependant c’est un album tout à fait agréable à écouter. Quelques effets solo provenant d’une guitare électrique viennent agrémenter les douces mélodies. Un album sympa pour les amateurs de folk !

Source : mariuswave.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.7/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Captive Portal – Music Is Telephone

Captive Portal – Music Is Telephone

Captive Portal est un projet musical porté par Zach Bridier, un compositeur prolifique. C’est un EP de cinq titres dans un genre électroacoustique qu’il nous propose. Les cinq morceaux sont très épurés, joués par une guitare rythmique où s’introduit une guitare solo apportant une ligne mélodique bien démarquée. L’ensemble de ces compositions est accompagné de percussions donnant un album plein de fraîcheur.

Source : labelnetlabel.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Le Fils des Trois Mousquetaires – Elle dégrafa son anacoluthe et l’oublia sur le lit

Le Fils des Trois Mousquetaires – Elle dégrafa son anacoluthe et l’oublia sur le lit

Non ne fuyez pas, la musique de cet extraterrestre belge est certes aussi improbable que son nom, celui de l’album et sa pochette psychédélique, mais mérite vraiment que l’on y prête une oreille. De petites pépites lo-fi aux allures de vieux tubes pop (flavor, porcelain flu) ou de mélodies folk sur des airs de chien battu (the doll, amnesia, who watches the watchmen).

Source : vulpianorecords.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 2.8/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Ben Cozik – The Storm

Ben Cozik – The Storm

Ca n’est pas un critère de recrutement indispensable mais nombre de bibliothécaires musicaux pratiquent également la musique. C’est le cas de Benoît alias Ben Cozik qui officie en Bretagne. Fougerais d’adoption mais Rémois d’origine, Ben Cozik nous emmène dans une folk intimiste et veloutée. Pour ce premier album il s’est entouré de musiciens locaux avec lesquels il a noué une complicité forte palpable sur tous les titres de cet EP.

Source : bencozik.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.3/5 (8 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Cuarto/Indiosingracia – Krilin split 

Cuarto/Indiosingracia – Krilin split 

Cet album est le fruit d’une collaboration entre deux jeunes talentueux musiciens espagnols qui nous proposent un panel de leurs compositions réunies en dix titres instrumentaux, dans un style très original et novateur. C’est un univers musical fusionné, entre tradition et modernité, ornementé d’effets sonores tout à fait surprenants, voire étranges en terme de dissonance même pour une oreille avertie. La guitare tient une place prépondérante dans l’ensemble des morceaux.

Source : labelnetlabel.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.3/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Lila Protocoll – Minimal

Lila Protocoll – Minimal

Lila Protocoll est une artiste brésilienne, elle délivre un folk acoustique fort et émouvant avec un petit côté grunge. Minimal est le titre de son album qui compte cinq chansons composées par la chanteuse. Une guitare acoustique, une guitare électrique, sa voix pure et énergique et c’est tout, sans oublier des arrangements élégants à l’image de ce Yorkshire Tea qui parle de solitude.

Source : lilaprotocoll.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.2/5 (6 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Eddie Cantú – Gnomis

Eddie Cantú – Gnomis

Paru en 2016 sur le netlabel espagnol Bestiar,  Gnomis du texan Eddie Cantú rassemble 7 titres folk rock brut et sans fioritures. Dans la lignée d’artistes comme Elliott Smith, Iron & Wine ou Mark Eitzel (la fougue en moins), son jeu est posé et donne une véritable dimension intemporelle à sa musique.

Source : bestiar.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Beeside – Lullabies of Love and Hate

Beeside – Lullabies of Love and Hate

Paru l’an dernier, ce 9 titres de l’Italien Beeside fait partie de ces albums qui font du bien là où ils passent. Une guitare, une voix (parfois deux), quelques instruments mélodiques de temps à autre… pour 40 minutes de berceuses douces amères, qui font la part belle aux passages instrumentaux et à une émotion renforcée par l’extrême sensibilité de l’ensemble. Touchant et apaisant.

Source : beeside.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Fog Lake – Dragonchaser

Fog Lake – Dragonchaser

Nouvel opus pour les canadiens de Fog Lake, avec un Dragonchaser enchanteur ! Le groupe tient là sans doute son meilleur album. Plus pop qu’à l’accoutumée, les titres, toujours dans un registre intimiste, se parent d’une certaine légèreté et allégresse. De quoi donner envie d’écouter le tout dans un hamac !

Source : foglake.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest