Piano

Winterberg – Le Sacre du Noir

Winterberg – Le Sacre du Noir

Dans les dernières sorties du netlabel Phonocake, voici un curieux et copieux projet du musicien Winterberg. D’une durée totale de 3 heures en 21 morceaux, cet album à forte tonalité ambient esquisse une sorte de rencontre inédite entre Autechre et Pink Floyd ou Brian Eno dont certains titres se révèlent particulièrement fascinants comme ce Flugversuch.

Source : phonocake.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.8/5 (6 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Barryvan – Piano pieces

Barryvan – Piano pieces

Jeune concepteur de logiciel permettant de faciliter le quotidien du monde enseignant, Barryvan, dans son temps libre, compose et publie sa musique. Un piano seul qui n’est pas sans rappeler les sonorités de Satie. A l’écoute, il se dégage beaucoup de douceur, de chaleur et de nostalgie malgré des titres évoquant l’hiver, l’automne…

Source : barryvan.bandcamp.com

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Polyphonics – Secret Silence

Polyphonics – Secret Silence

Conçue comme une bande originale d’un film imaginaire, Secret Silence est l’œuvre du compositeur Art Denisson. Sorti sur le netlabel Mahorka, cet album contient sept pièces musicales, croisant électronique et acoustique, délicates et à juste titre très cinématographiques. Une belle réussite !

Source : mahorka.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.9/5 (7 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Edgardo Moreno – Point 0

Edgardo Moreno – Point 0

Compositeur et sound designer, Edgardo Moreno nous entraine dans un univers monochrome et poétique avec sa musique minimaliste. Sur Opening, on entend d‘abord un thème ténu au piano qui se répète, rejoint par celui du violon et soutenue ensuite par des nappes electro. Cet album a été utilisé pour une chorégraphie d’Allen Kaeja en mars 2015.

Source : edgardomoreno.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.5/5 (6 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

John Vallis – Time & States

John Vallis –  Time & States

Artiste compositeur et pianiste, influencé par la musique cinématographique, contemporaine, mais aussi pop, John Vallis nous interprète quatre orchestrations minimalistes, quatre pièces qui évoquent le temps qui passe, le temps suspendu, la répétition…

Source : johnvallis.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.2/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Lyndsie Alguire – Suspended in light

Lyndsie Alguire – Suspended in light

Cela fait plus de 2 ans que le netlabel Camomille a fermé ses portes et il nous manque toujours autant. C’était l’endroit parfait pour découvrir des petits bijoux d’albums orientés ambient et se laisser transporter par des musiciens talentueux et originaux. A l’image de la Canadienne Lyndsie Alguire qui en 2011 nous offrait un premier album fantastique où piano et electronica s’emmêlent pour le plus grand plaisir de nos oreilles.

Source : camomille.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.2/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Fo(u)r Hands – V

Fo(u)r Hands – V

Deux compositeurs, un piano, un studio (le Young Hours studio) : Tory Miller et Andrew Cote improvisent et leur collaboration artistique nous donne un joli album aux sonorités classiques et contemporaines. Bonus un peu plus rock, le morceau 11 où la guitare et la batterie se joignent au piano.

Source : fourhands.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.8/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Lorenzo Masotto – Seta

Lorenzo Masotto – Seta

Pour un premier album, le pianiste et compositeur italien Lorenzo Masotto fait très fort. On ne s’ennuie pas une seule seconde à l’écoute de ces dix titres superbement interprétés et enregistrés. Le natif de Vérone nous transporte de morceaux intimistes en compositions à mi-chemin entre le néo-classique et le jazz, en nous donnant parfois la sensation d’être en pleine écoute de la bande originale d’un film… ou d’une vie. Magnifique.

Source : lorenzomasotto.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Bosques de mi Mente – Inocencia

Bosques de mi Mente – Inocencia

Pendant 5 ans, Bosques de mi Mente a partagé ses créations sous licence Creative Commons. Parmi ses albums intimistes au piano et ceux plus expérimentaux figure un petit bijou de mélancolie automnale : Inocencia. Un album de plus d’une heure, maîtrisé de bout en bout, qui révèle tout le talent du compositeur espagnol et sa propension à susciter d’intenses émotions via sa musique. Superbe et intemporel !

Source : bosquesdemimente.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.4/5 (9 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Jesse Spillane – Sky ship

Jesse Spillane – Sky ship

L’américain Jesse Spillane est claviériste, pianiste et toute sa musique est sous licence Creative Commons. Compositeur, son travail est principalement instrumental et couvre plusieurs genres aux nuances jazz rock, funk, electro… Une belle dynamique musicale pour un seul instrument.

Source : jessespillane.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 2.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Crane’s Dreams – Журавлиные Сны

Crane’s Dreams – Журавлиные Сны

Pianiste russe faisant parti du netlabel GV Sound, Crane’s Dreams compose de magnifiques pièces instrumentales mélancoliques et émouvantes. Agrémentant son piano solo de divers bruits d’ambiance et de dialogues en arrière plan, les compositions oscillent entre musique classique et ambient et se révèlent littéralement habitées. Un album d’une très grande beauté !

Source : archive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (13 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Kai Engel – Rain Catcher

Kai Engel – Rain Catcher

Une belle transition entre l’automne et l’hiver : ce pianiste moscovite réussit à attraper la pluie pour la transformer en notes qui tombent comme autant de flocons de neiges dans nos oreilles ! Voici l’un des morceaux les plus lumineux de cet album (comme son titre ne l’indique pas) tout en arpèges mélodiques. A noter également : le très bon « Back to Lighted Streets » dans lequel l’orchestration downtempo dévoile toute la puissance mélancolique du piano – on y retrouve l’habillage électronique plus présent sur son dernier album.

Source : southerncitylab.net
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (17 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest