Industriel

Lately Kind of Yeah – Poindexter

Lately Kind of Yeah – Poindexter

One man band américain, Lately Kind of Yeah avec une discographie pléthorique, oscille constamment entre folk lo-fi et shoegazing costaud à grand renfort de nappes de synthés et guitares. Cet excellent Pointdexter est plutôt, lui, dans le registre folk bidouillé et décharné, quelque part du côté de Pajo ou Lou Barlow avec son Sentridoh et vient de ressortir via le netlabel Vulpiano Records.

Source : latelykindofyeah.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Ainm – Gan Enw

Ainm – Gan Enw

Sorti en 2010 sur le netlabel allemand Ionium Records, plutôt orienté musique indus, gothique et cold wave, ce Gan Enw devrait ravir les amateurs de Dead Can Dance période Aion. Mélangeant habilement sons electro et musique médiévale, le russe Ilya Kovalev (aka Ainm) réussit à nous faire voyager dans le temps tout en insufflant une réelle modernité à sa musique.

Source : archive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Room of Wires – Asylum sneaker

Room of Wires – Asylum sneaker

Habitué du netlabel Section 27, Room of Wires multiplie les sorties avec une electro aux frontières de l’indus. Ce Asylum sneaker ne dépareille pas dans sa discographie et offre quelques très bons titres dont cet addictique Train jacker ou encore le superbe Overtones !

Source : section27.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Super Parquet – Super Parquet

Super Parquet – Super Parquet

Sous cet énigmatique patronyme, on retrouve une signature du label gascon Pagans. Super Parquet mélange donc allègrement musique traditionnelle d’Auvergne, rythme electro (un peu dans l’esprit du Me ‘Zalc’h Ennon Ur Fulenn Aour du Breton Denez Prigent mais en légèrement plus expérimental) et drone. Surprenant et enthousiasmant !

Source : pagansmusica.net
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.2/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Violet And The Mutants – The Sinewave Rebreather

Violet And The Mutants – The Sinewave Rebreather

Dans les dernières sorties du netlabel portugais Enough Records, on retrouve  Violet And The Mutants. A la croisée de l’indus, de l’electro et de la new wave, the Sinewave Rebreather  part un peu dans tous les sens et navigue dans les mêmes eaux musicales que leur comparse Dyman.

Source : enoughrecords.scene.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

1up Collectif – Hate Beast Music Party

1up Collectif – Hate Beast Music Party

Le morceau commence comme une track 8bit aux sonorités retro, puis l’on se retrouve avec de l’electro tantôt puissante, dansante, hypnotisante ou expérimentale, avant de repartir malicieusement vers des mélodies 8bit… A l’origine de cette recette, 1up collectif, un duo Bordelais qui construit sa musique à partir de sons de Game Boys (avec de vraies Game Boys en concert, attention !), et c’est bien plus que de la simple chiptune. On recommande !

Source : 1upcollectif.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.4/5 (8 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Aldaraia – That night, a forest grew

Aldaraia – That night, a forest grew

Après la mise en appétit avec l’Ep Only steps away, Aldaraia a fait paraître son nouvel opus That night, a forest grew. Dans la lignée du single, l’album durcit pourtant le ton et fait preuve d’une grande maîtrise au niveau son. Rythmiques lentes et martiales, claviers distordus et massifs, le tout est impressionnant au regard des premiers enregistrements du musicien.

Source : listen.aldaraia.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.8/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Dyman – Curse of angels

Dyman – Curse of angels

Retour de Dyman avec cette fois-ci un opus résolument rock. Délaissant les machines (pas complètement) pour les guitares, le Portugais renoue avec des influences néo metal (du côté de Marylin Manson, Fear Factory, Coal Chamber ou Korn) voire acoustiques (« Take me out », « Curse of angels ») avec de très bons moments (« Vicious », « The first defeat »…).

Source : enoughrecords.scene.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Aldaraia – Only steps away

Aldaraia – Only steps away

Aldaraia  n’est pas ami avec le groupe Linnus pour rien. Ces deux formations partagent leur goût pour le rock industriel et Nine Inch Nails et cela s’entend. Aldaraia se distingue néanmoins par une approche plus pop et des influences new wave comme le prouve par exemple le titre Risk always comes.

Source : listen.aldaraia.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 2.8/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Linnus – Yesterday is gone

Linnus – Yesterday is gone

Linnus est un duo de l’Illinois. Actif depuis 2007,  le groupe aligne un beau paquet de titres de rock industriel avec pour forte influence Nine Inch Nails. Ce « Yesterday is gone » ne déroge pas à la règle et envoie notamment un épique « Killing the past ».

Source : linnus.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.9/5 (8 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest