Pop

Ayla Nereo – By the Light of the Dark Moon

Ayla Nereo – By the Light of the Dark Moon

Fer de lance du label Jumpsuit Records (avec The Polish Ambassador), la Californienne Ayla Nereo revient avec un nouvel album, dans la continuité de ses précédentes productions. On reste sous le charme de sa voix magnétique et de ses arrangements majestueux, dans un équilibre toujours subtil et maitrisé entre folk gracile et envolées pop. Toujours aussi connectée à la nature, elle nous offre un concentré de plaisir musical qui confine au bien-être.

Source : jumpsuitrecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Oruã – Sem Bênção / Sem Crença

Oruã – Sem Bênção / Sem Crença

Transfusão Noise Records, netlabel garage, pop et lo-fi brésilien multiplie les sorties d’albums depuis 2005. Ce Sem Bênção / Sem Crença ne déroge pas à la règle et propose un garage hautement psychédélique à l’image de sa pochette tout en collage (marque de fabrique du label !).

Source : transfusaonoiserecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

The Ghost In Your Piano – The Ghost In Your Piano

The Ghost In Your Piano – The Ghost In Your Piano

A l’occasion du February Album Writing Month 2019, le Britannique Reeder a décidé de donner une autre dimension à ses compositions déjà très abouties en s’essayant au chant. S’il n’a pu au final réaliser un album complet, on ne peut que l’encourager à suivre cette voie, tant son interprétation vocale, constamment sur la brèche, n’est pas sans évoquer l’excellent David Fitzpatrick (Les Étoiles).

Source : iamreeder.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Jonathan Mann – I Used to Love My Body

Jonathan Mann – I Used to Love My Body

Depuis 2009, Jonathan Mann est connu comme « Monsieur une chanson par jour » (on se souviendra notamment de son improbable duo avec Siri). Si les heureux événements de la vie l’ont incité à se montrer plus discret, il n’en a pas moins conservé un certain savoir-faire et un goût prononcé pour les mélodies entêtantes, à l’image de ce 10 titres des plus plaisants.

Source : jonathanmann.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.7/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Lay – Lay

Lay – Lay

Nouveau venu chez le netlabel italien EdisonBox Records, le combo Lay vient de sortir son premier album. Avec ce 5 titres, Lay nous offre un condensé de powerpop et noisypop assez convainquant (notamment les titres Soon et Crawl (Megametal))! Un groupe à suivre…

Source : edisonboxrecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Kodacrome – Think of the Children

Kodacrome – Think of the Children

Le duo new yorkais n’en est pas à son coup d’essai avec ce Think of the Children. On perçoit tout au long de l’album la maturité de leur electro-pop dopée aux synthés analogiques et transcendée par des parties vocales enivrantes. Un 12 titres chaleureux qui ose l’exploration, nous emmenant de morceaux incisifs en longues plages plus méditatives, et une œuvre marquante de l’année écoulée…

Source : kodacrome.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Supercontinents – Death at work

Supercontinents – Death at work

Retour de Supercontinents ! Désormais barman, l’Américain profite de son bar désert pour enregistrer des titres et vient de publier coup sur coup de nouvelles compositions ainsi que des archives assez denses. Avec ce Death at work, il aligne deux superbes titres dans la lignée de son Demos vol.2 : Salaryman et Hachety adkins.

Source : supercontinents.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Robin Kester – Peel the Skin

Robin Kester – Peel the Skin

Ce n’est qu’un premier EP, et il annonce déjà de beaux lendemains. Avec ce Peel the Skin, la Néerlandaise Robin Kester pose les bases d’une dream folk éthérée aux mélodies enchanteresses, superbement produite et mettant en lumière sa voix expressive au possible. Idéal pour se laisser rêver…

Source : robinkester.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.8/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Carb On Carb – For Ages

Carb On Carb – For Ages

Direction l’Australie pour partir à la découverte du duo Carb on Carb, qui nous livre un deuxième album énergique à souhait, avec un son qui n’est pas sans évoquer certains groupes des années 90.
Fraîche et lumineuse, leur pop dopée au punk/rock est un petit délice qui se consomme à toute heure de la journée !

Source : carboncarb.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

The Rories – The Rise and Fall of

The Rories – The Rise and Fall of

Groupe issu du netlabel Pan Y Rosas Disco, The Rories prêchait un rock garage funk un brin déglingué. Quelque part entre la no wave de DNA ou Lounge Lizards, la new wave de Talking Heads ou le minimalisme des Minutemen, le groupe alignait compos sur compos sans faiblir et est à l’origine d’une belle discographie.

Source : panyrosasdiscos.net
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Linen Closet – Linen Closet

Linen Closet – Linen Closet

Bien que Linen Closet soit originaire du Texas, c’est une élégance toute britannique qui souffle sur ce premier album éponyme. Situées quelque part entre pop et rock, brillantes et habitées, les compositions de ce groupe à l’effectif non limité aiment prendre leur envol à grand renfort d’instrumentations symphoniques. C’est sublime et vibrant, et un véritable coup de cœur. L’un des derniers de l’année 2018 ?

Source : linencloset.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest