Punk

Chocolat Billy – Délicat déni

Chocolat Billy – Délicat déni

Dernier album des Chocolat Billy, quatuor bordelais aux influences multiples, mélangées, instables, qui cultive l’art de donner l’impression de s’être rencontrés le mois dernier alors que cela fait bientôt 20 ans qu’ils jouent ensemble. Lo-fi donc, avec une certaine maîtrise de la spontanéité, aux carrefours de la no-wave / post punk et de la « variété ».

Source : freemusicarchive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Les Coureurs de Rempart – Sous l’Epave est la Rage

Les Coureurs de Rempart – Sous l’Epave est la Rage

Depuis les rues de Grenoble, Les Coureurs de Rempart balancent à la face du monde leur premier album. Accordéon, contrebasse, guitare et batterie se joignent dans un même chant libertaire et râpeux, la rage au ventre et le cœur au milieu des pavés, dans un mélange sincère de rock, de punk et de swing rappé. Un grand bal populaire aux accents révolutionnaires dans lequel résonnent des convictions humanistes…

Source : lescoureursderempart.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Superinvaders – Fabric of the universe

Superinvaders – Fabric of the universe

Superinvaders est un quatuor d’androïdes mâles et femelles ayant pour objectif de détruire le monde. Voilà. Et ils font ça depuis l’Italie avec une batterie, du chant, de la basse, de la guitare et des synthés, et bien sûr de la surf music comme il se doit dans les séries Z !

Source : edisonboxrecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

The Baboon – Gentleman

The Baboon – Gentleman

Vous-voulez une bonne tranche de rock’n’roll ? Gentleman du duo batterie-guitare The Baboon est fait pour vous ! 8 titres rock’n’roll garage punk 60’s rockabilly (et j’en passe) entrainants au possible à écouter à fond la caisse !

Source : edisonboxrecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

HUTA – How To Understand Animals

HUTA – How To Understand Animals

Publié sur le très recommandable netlabel italien Edison Music Box, HUTA est un groupe de rock mâtiné de grunge. Sauvage, How to understand animals est porté tout du long par un souffle épique et une batterie fougueuse !

Source : edisonboxrecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Chafouin – Bon débarras

Chafouin – Bon débarras

3ème album de Chafouin : rock en chambre toujours aussi bien arrangé, poussant plus sur celui-ci vers la musique répétitive et hypnotique, associant avec brio lourdeur pour hocher la tête et légèreté pour sautiller des pieds. C’est peut-être un des musiciens qui tourne le plus souvent sur la scène française.  S’il passe par vos contrées, n’hésitez pas !

Source : chafouin.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.7/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Guns’n’Gänseblümchen – Split w/ Analog Ruins

Guns’n’Gänseblümchen – Split w/ Analog Ruins

Duo guitare-batterie, garçon-fille, Le Mans-Göttingen, dur-doux. Guns’n’ro… Gänseblümchen pardon, s’inscrit dans la tradition emocore tendance screamo qui a bercé l’adolescence de ses membres, on pense notamment à Portraits of Past ou Amanda Woodward, et c’est assez cathartique !
Et vu que c’est un split, on peut aussi écouter avec plaisir les 2 morceaux post punk mélodiques du trio féminin allemand Analog Ruins.

Source : guns-n-gaensebluemchen.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Dawnshape – We Couldn’t Seize A Bit Of Truth

Dawnshape – We Couldn’t Seize A Bit Of Truth

Sorti en 2008, ce We Couldn’t Seize A Bit Of Truth des français de Dawnshape est encore une belle pépite du catalogue du netlabel Lost Children. Au croisement du post-hardcore, de l’emo et de la noise, le groupe déployait des compositions solides et tout en puissance (Prunus, Dandelions, Depicted intimacy) mais aussi quelques titres plus intimistes (The Thief, Shone through).

Source : archive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Robber’s Roost – Sinking Ship

Robber’s Roost – Sinking Ship

Portant un nom chargé d’histoire pour Ellensburg (état de Washington), la ville d’origine de son membre fondateur Mark Paschen, Robber’s Roost sillonne les routes depuis 2013 avec son « Swing-Time/Rag-Punk », épuisant aux passages quelques bassistes… En décembre dernier le groupe a sorti un album incisif et énergique dont les 9 titres s’enchaînent à un rythme effréné, incitant fortement à renouveler l’écoute à multiples reprises !

Source : robbersroost.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Radius System – Escape / Restart

Radius System – Escape / Restart

Sorti en 2008 et ayant fait grand bruit sur la toile, Escape / Restart était le premier album du duo français Radius System. Il faut dire que le mélange du groupe était particulièrement détonnant, quelque part entre math rock, post hardcore et emocore, avec des morceaux fleuves très riches et aventureux. Le netlabel post rock Lost Children ne s’y était d’ailleurs pas trompé en le publiant dans son catalogue.

Source : archive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Onsind – We Wilt, We Bloom

Onsind – We Wilt, We Bloom

Après de longues années d’attente liées à leur activité dans leur autre groupe Martha, les Britanniques Daniel Ellis and Nathan Stephens-Griffin poussent à nouveau Onsind sur le devant de la scène, en emmenant dans leurs bagages un peu de la power pop « Marthesque ». Moins brut de décoffrage que leurs opus précédents, ce We Wilt, We Bloom n’en dégage pas moins une énergie des plus contagieuses et déroule 9 titres tous aussi percutants les uns que les autres. Une véritable réussite !

Source : onsind.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.5/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest