Screamo hardcore

Yarostan – Yarostan

Yarostan – Yarostan

Groupe de screamo hardcore originaire du sud de la France, Yarostan vient de publier son premier album il y a quelques mois, après un EP en 2016. Brut et puissant, le groupe déploie son sombre lyrisme tout au long de ces 5 titres avec une mention pour le fantastique Nous contre nous.

Source : yarostan.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Rouille – À la fin sera l’écrit

Rouille – À la fin sera l’écrit

Groupe formé par le chanteur des Caennais cultes de Amanda Woodward et les Espagnols de Interlude, Rouille déverse sa colère et ses décibels depuis 2014. Avec des textes en français tranchants à souhait et des guitares sensibles, le quatuor assène 6 titres tout en urgence.

Source : rouilleoxido.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Santa Marta Golden – Resilience

Santa Marta Golden – Resilience

Groupe originaire d’espagne, Santa Marta Golden détonne par son mélange des genres. Mêlant paroles en anglais (F.A.D.E., Headlong) et en français (Acide, Retour à la terre), screamo hardcore, métal, électro, Resilience a tout pour surprendre, et on pense volontiers à Diabologum à l’écoute de ce Retour à la terre.

Source : santamartagolden.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.7/5 (11 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

I Not Dance – We are guilty and so are you

I Not Dance – We are guilty and so are you

Les Autrichiens de I Not Dance ont fait du chemin depuis leur 1er album publié sur le netlabel désormais disparu Digital Kunstrasen. Compositions plus étirées et plus denses, le groupe assaille de toute part l’auditeur et crée un univers suffocant et violent tout en laissant des moments calmes qui sont autant de répits lumineux et rappelle au passage les historiques Bordelais de Sleeppers.

Source : inotdance.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

La Parade – Sombra y cuerpo

La Parade – Sombra y cuerpo

Paru sur Bestiar Netlabel, Sombra y cuerpo est le nouvel album du groupe de screamo hardcore espagnol La Parade. Déjà remarqué avec son précédent Voces del exilio (et notamment un épique Descarne), le groupe reprend là où il avait laissé les choses en ralentissant le tempo et en adoucissant un peu ses compositions à l’image des très bons El club del silencio et Ascendencia.

Source : bestiar.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.7/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Burning Bright – Domesday

Burning Bright – Domesday

Le groupe de Caen, Burning Bright, auteur d’un précédent split avec Death Mercedes, ne mâche pas ses mots. Porté par un screamo hardcore avec une rythmique locomotive, le groupe avance tête baissé et impressionne avec un son très travaillé qui approche de la perfection dans le genre.

Source : burningbright.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.6/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Viva Belgrado – Flores, carne

Viva Belgrado – Flores, carne

Retour des espagnols au sang chaud ! Faisant suite à El Invierno (avec les très bons Reykjavik et El gran danés notamment) paru en 2013, le combo déploie toujours son screamo hardcore plein de hargne et d’urgence. Le groupe franchit un cap avec cet album grâce à une production et un son nettement plus aboutis que sur les précédents opus.

Source : vivabelgrado.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.2/5 (6 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest