Rock progressif

Aennea – Orbita

Aennea – Orbita

Aennea est un power trio instrumental espagnol. Sur une rythmique basse batterie solide, le groupe forge un véritable post rock intergalactique à grand renfort de guitare delay et wahwah et fait littéralement décoller ces 9 titres publiés sur le netlabel Bestiar.

Source : aennea.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.2/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

10 Waves Of You – Sail

10 Waves Of You – Sail

Projet de l’Italien Luca Crivellaro, 10 Waves Of You essaime depuis quelques années des titres empreints de calme et de musicalité dans un registre post rock. Après un Fields of Venus chez Silent Flow en 2015 (avec les très beaux Darth Vader et Underground Water),  10 Waves of You était de retour sur le netlabel Bumpfoot pour un Sail tout en continuité et avec une très belle ouverture.

Source : bumpfoot.net
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Ending Satellites – The lost tapes | Vol. B

Ending Satellites – The lost tapes | Vol. B

Voilà déjà 6 ans que le Bayonnais Damien Dufour a mis sur orbite son projet musical et photographique Ending Satellites. S’entourant parfois de quelques collaborateurs (notamment sur l’excellent 7 billion passengers | Only one flight sorti en 2012), c’est en solo cette fois-ci (photos, guitares, piano, claviers, batterie, etc.) qu’il nous présente ce très joli carnet de route, inspiré par ses pérégrinations à travers le monde. Sept clichés et sept titres entre rock et post-rock, qui sont autant d’invitations aux voyages… à tous les voyages…

Source : www.endingsatellites.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.3/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Foster Parents – Grim

Foster Parents – Grim

Très inspiré des Japonais Toe et de leurs guitares cristallines dénuées de distorsion ou des Américains de From Monument to Masses et leurs instrumentaux très rythmiques, Foster Parents nous offre 12 titres de math rock aiguisés. Basé à Shanghai, ce duo mérite qu’on y prête l’oreille !

Source : fosterparentsmusic.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.7/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Bledi Boraku – Tha

Bledi Boraku – Tha

Pour une première sortie, ce musicien albanais fait très fort. Quel plaisir de découvrir des perles comme celle-ci qui, au gré d’une écoute attentive, révèlent une telle richesse créative. S’affranchissant avec élégance de tout carcan de style ou de format, ce premier album intrigue, séduit, envoûte. Parmi les multiples références qu’il évoque, on pense bien sûr au travail du groupe allemand mythique CAN. Un artiste à suivre de près !

Source : bumpfoot.net
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.2/5 (10 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Antethic – Ghost Shirt Society

Antethic – Ghost Shirt Society

Nouvel opus du trio russe Antethic, Ghost Shirt Society, toujours dans un registre proche du rock progressif, se mâtine grandement d’influences math rock et post rock. L’alliage machines et guitares donne un tour résolument planant à l’ensemble avec de bonnes déferlantes shoegazing, pas sans faire penser à God is an Astronaut ou encore Caspian.

Source : antethic.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Artús – Ors

Artús – Ors

Artús travaille via son association Hart Brut et son label Pagans sur les cultures gasconnes, portant une vision contemporaine, ouverte et radicale, des musiques traditionnelles occitanes. Une instrumentation lourde provenant du rock hardcore liée aux vielles à roues, shrutibox et autres violons, pour un combat halluciné avec, ou contre, l’ours, et une plongée dans la mythologie païenne. Puissant.

Source : pagansmusica.net
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

SEC – Que chaque jour soit dimanche

SEC – Que chaque jour soit dimanche

SEC est un duo toulousain basse batterie foufou, plein d’idées et de bonne humeur…  dont le projet du moment (non enregistré mais visible ici et détaillé ) est L’Emeute Philharmonique de SEC (ou EPS), constitué du duo + une chorale + un brass band, où chacun peut participer pour une grand messe foutraque avec le public. « SEC crame les deux bouts de la chandelle » et ça donne envie de tout brûler avec eux…  !

Source : seclerock.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Those of Willow – For When I Relapse

Those of Willow – For When I Relapse

Those of Willow est un duo américain réunissant les guitaristes Grant Chapman et Ross Blomgren. Originaires de Chicago, ils nous offrent une musique instrumentale se situant entre rock prog acoustique et classic folk. Avec des mélodies assez tranquilles, propices à la rêverie et à une mélancolie douce, l’album reste lumineux et apporte une certaine sérénité.

Source : thoseofwillow.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.2/5 (6 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

All Shall Be Well – Geelzwart

All Shall Be Well – Geelzwart

La réinterprètation d’oeuvres classiques est souvent un exercice particulièrement périlleux. Ce groupe néerlandais (trois guitares, batterie, basse) s’en sort pas mal du tout : ils nous proposent ici trois relectures post rock de Ludwig von Beethoven, Edvard Grieg et Eric Satie. Les enregistrement ont été réalisés en studio mais ils ont choisi de les enregistrer « live » donc sans retouche. Pour la petite info, ils sont en tournée en Chine en ce mois de décembre !

Source : allshallbewell.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.8/5 (6 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

E A Terra Nunca Me Pareceu Tão Distante – Medo de Morrer | Medo de Tentar

E A Terra Nunca Me Pareceu Tão Distante – Medo de Morrer | Medo de Tentar

Un nouveau deux titres en cette fin d’année des Brésiliens de E A Terra Nunca Me Pareceu Tão Distante. Plus concis, on retrouve le son post rock du combo ample et éthéré avec un petite préférence pour le deuxième titre : Medo de Morrer.

Source : eaterranuncamepareceutaodistante.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest