World

Crazyh et Jézinho – 100 dB

Crazyh et Jézinho – 100 dB

Classique de la musique libre, cet album a fait l’effet d’une bombe à sa sortie (2006, déjà …). A base de chants ragga-funky et d’une variété musicale bluffante, on peut seulement regretter qu’aucun label n’ait pris la peine de le publier physiquement (mais il n’est pas trop tard).

Source : Jamendo
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.3/5 (7 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Diogo Cadaval – Sem Par

Diogo Cadaval – Sem Par

A défaut d’été indien, un petit clic sur le bouton play et nous voici transportés dans une ambiance brésilienne chaloupée, épurée et délicatement enivrante.  Une belle sélection de ballades dépouillées (dans le bon sens du terme cela va sans dire) !

Source : diogocadaval.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Anusheh Anadil – Rai

Anusheh Anadil – Rai

Bien qu’originaire du Bangladesh, la musique d’Anusheh Anadil se rapproche plutôt du répertoire indien contemporain. La jeune femme a d’ailleurs collaboré avec des membres du Mahavishnu Orchestra de John McLaughlin. On l’a également entendue sur l’un des derniers albums de Susheela Raman. Un métissage réussi entre tradition et modernité.

Source : anushehanadil.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Urbantramper – Internet Freedom is Love

Urbantramper – Internet Freedom is Love

Direction la Nouvelle-Zélande pour un petit bijou électro-pop teinté de world music. Un album très riche, organique, connecté à la fois au monde moderne et à la nature. De la Future Folk selon le trio Urbantramper : Future car leur musique est « une représentation sonore de rêves non réalisés » et Folk car ils écrivent « des chansons simples que tout le monde peut jouer et chanter ». Un coup de cœur incontournable de cette année 2012 !

Source : urbantramper.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.3/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

The Freak Fandango Orchestra – Tales of a dead fish

The Freak Fandango Orchestra – Tales of a dead fish

Depuis la sortie du film L’auberge espagnole le monde entier sait que Barcelone est LA ville multiculturelle par essence ! La preuve ici en musique avec le collectif à géométrie variable The Freak Fandango Orchestra : au menu du jour un bouillon de gourmet composé de polka gipsy festive saupoudrée de punk balkanique…

Source : freakfandango.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Tepui – Tribu

Tepui – Tribu

Encore un excellent cru du label Schwarecords, Tepui est un projet electro world instrumental. A l’écoute de ce « Tribu » on pense aux instrumentaux chaloupés des Beastie Boys, mais également au post rock de Tortoise ou O’Rang ou encore à l’electro jazz world de Cinematic Orchestra. Sans conteste, une bande son pour l’été !

Source :  schwa-records.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.7/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Papa Le Gal – Voodoo

Papa Le Gal – Voodoo

La ville de Bristol pour les amateurs de musique évoque avant tout Portishead… S’ils sont originaires de la même ville, c’est bien le seul point commun entre Papa Le Gál et le combo de Beth Gibbons. Les 5 joyeux drilles officient en effet dans un registre allant de l’afro-beat au funk en passant par la musique latine, le tout dans une ambiance festive plutôt contagieuse !

Source : papalegal.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.4/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest