Prenez l’air avec Hope and Social…

Hope and Social est assurément un groupe pas comme les autres… On ne peut pas dire qu’ils aient choisi leur nom par hasard, tant la musique est pour eux bien plus qu’une discipline artistique déconnectée des êtres humains qui la vivent de façon enthousiaste.

Ainsi ils ont trouvé tout naturel pendant cette période de confinement de nous livrer un nouvel EP, This Must Be The Place, avec la simple idée de nous permettre de voyager jusqu’à ces endroits précieux de la petite commune Grassington, dans le Yorkshire du Nord.

Attention, il est fortement recommander de vous munir d’un casque pour écouter ces morceaux, car ils ont été enregistrés de façon binaural, c’est à dire avec deux microphones placés à l’endroit où se trouvent les oreilles d’un être humain, donnant ainsi des enregistrements sonores en trois dimensions.

Vous reconnaîtrez sans doute des titres présents sur Happy Bread (and Cruel Hangovers), l’album dont est extrait Gets In The Way, en lice pour cette édition 2020 de notre élection du titre de l’année. C’est en effet dans une démarche créative que le projet This Must Be The Place a vu le jour. Voulant faire quelque chose qui soit à l’opposé d’une sortie d’album classique , Hope and Social a souhaité en 2018 créer de la musique qui ne pouvait s’écouter que dans un lieu particulier. De par leur lien particulier avec Grassington et son festival, ils ont donc donné vie à ce projet dans cette charmante bourgade, discutant avec ses habitants pour déterminer six lieux importants pour eux, à l’échelle collective :

  • La porcherie (Grassington Village Square)
  • Le pont de Linton Falls
  • L’église St. Michael & the Angels (Linton)
  • L’Institut du Devonshire, alias « Grassington Town Hall »
  • Le banc de Yarmbury
  • The Black Horse (hôtel de Grassington)

Ils ont alors enregistrés 6 morceaux (dont certains avec les habitants de Grassington) comme autant de capsules sonores et temporelles que l’on pouvait écouter pendant le festival à travers… des boîtes de conserves ! Enveloppé par le son en 3 dimensions, il y avait une véritable immersion dans l’espace et le moment où la chanson avait été écrite et enregistrée. Pour les habitants, leurs propres souvenirs pouvaient également remonter à la surface…

Destinés uniquement à cet usage, 4 de ces 6 enregistrements prennent aujourd’hui leur envol pour nous offrir un voyage virtuel dans ce beau village. Alors, comme le disent les Hope and Social, « asseyez-vous (dans votre jardin, ou quelque part où vous pouvez sentir la chaleur du soleil pénétrer par vos fenêtres), mettez vos écouteurs, fermez les yeux et laissez-vous transporter dans la verdure du Yorkshire du Nord. Sentez l’herbe. Écoutez les oiseaux…« 

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInShare on TumblrEmail this to someonePrint this page

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *