EMay – Let Out Your Ghosts

EMay – Let Out Your Ghosts

Installée dans les montagnes rurales de Virginie-Occidentale, EMay y cultive notamment ses propres aliments et s’adonne à l’apiculture. Cette proximité avec la nature se reflète jusque dans ses productions musicales, à l’image de ce Let Out Your Ghost très organique dans lequel, entourée de musiciens reconnus, elle distille un folk-rock qui n’est pas sans évoquer Alanis Morisette, Joni Mitchell ou encore Janis Joplin.

Source : emaymusic.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

12XU – Single Series #3​/​4 7″

12XU – Single Series #3​/​4 7″

Quelque part entre l’aventure Sed Non Satiata et Baton Rouge, le même collectif de musiciens lyonnais avait remonté le projet 12XU. Beaucoup plus punk et toujours en français, le groupe publia une série de singles tout au long de l’année 2009, dont ce #3/4 7″ est issu.

Source : 12xu.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Klaustomi – The Gross Return Of The Beat

Klaustomi –  The Gross Return Of The Beat

Mon conseil été : ne passez pas à côté ! Klaustomi, composé de MotH et BR202, a la formule qui frappe. Vénéré en Béarn, ce son synth wave, post punk et électro déferlera sur vos nuits landaises. Le monde peut s’écrouler, vous continuerez à danser.

Source : deaddisco.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Borrtex – Coalescence

Borrtex – Coalescence

Entre deux bandes-son pour un jeu, un court-métrage ou un Youtubeur et des albums ou EP à tendance plus ambient, le Tchèque Borrtex, toujours très actif sur Bandcamp, nous montre avec ce Coalescence qu’il est toujours aussi à l’aise pour dérouler de jolis morceaux seul avec son piano. Un beau concentré de simplicité et de mélodies apaisantes.

Source : borrtex.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Stroon – Chosen months

Stroon – Chosen months

Avec ce Chosen Months, le slovaque Stroon délaisse ses compositions electro pour expérimenter avec des riffs de guitares (et puiser dedans pour son album suivant Solar Preludes). On pourra rapprocher ce 3 titres du Skinner’s Black Laboratories de Justin K Broadrick (tête pensante de Godflesh, Jesu, JK Flesh…) et Andy Hawkins. Même son fait de déflagrations larsens et saturations, même univers urbain et habité.

Source : exitab.exitmusic.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

MORPHO – Maracudja EP (remastered)

MORPHO – Maracudja EP (remastered)

Le label dub italien AQuietBump, actif depuis une dizaine d’années, a eu la riche idée de ressortir quelques productions remasterisées sous licence libre. Avant d’emmigrer à Montréal, le Nantais Morpho avait réalisé ce bel EP chez eux … puis silence radio, hormis une apparition sur la compilation Ghost Citizen en 2018.

Source : aquietbumplabel.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Old Best Friend – Almost

Old Best Friend – Almost

A l’écoute du premier titre d’Almost, on est persuadé d’embarquer pour un voyage de folk gracile et tranquille. Mais dès le morceau suivant, Old Best Friend libère son énergie au nom d’Anna et laisse parler son côté rock. Au final ce sont donc plutôt les montagnes russes musicales et émotionnelles du New-Yorkais qui sont au programme de ce 2ème album très plaisant.

Source : obf.wtf
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Cutside – Point Of No Return

Cutside – Point Of No Return

Paru en 2017 sur le netlabel blocSonic, Point of no return est la deuxième sortie du producteur originaire de Crimée : Cutside. Armé de puissantes rythmiques et accompagné de plusieurs MC, le DJ impressionne par ses compositions sophistiquées et souterraines, ce qu’il a confirmé depuis avec ses EP Empire et In orbit.

Source : blocsonic.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Domenico Scarlatti – Stabat Mater

Domenico Scarlatti – Stabat Mater

Voici une très belle interprétation du Stabat Mater de Domenico Scarlatti par l’ensemble néo-zélandais Tudor Consort. Basé à Wellington, le Tudor Consort a été formé en 1986 par Simon Ravens dans le but d’interpréter de la musique vocale moins connue de la fin du Moyen Âge et de la Renaissance, en mettant un accent particulier sur la musique anglaise du XVIe siècle.

Source : freemusicarchive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

MWE – Demo

MWE – Demo

MWE est un ensemble réunissant six musiciens jouant clarinettes, zurna (sorte de hautbois populaire répandu au Maghreb et au Moyen Orient) et percussions (derbouka et tambour à épaule). Leur répertoire est traditionnel et il est constitué de musique des Balkans, de Turquie, de Grèce et de musique Séfarade. L’originalité de leur interprétation et de leur jeu instrumental s’appuie sur le duo mélodique que forment la clarinette et la zurna. Leurs concerts attirent un auditoire très large et totalement conquis.

Source : freemusicarchive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Silva de Alegría – Primavera en la Guerra del Sonido

Silva de Alegría – Primavera en la Guerra del Sonido

Plus vraiment entendu depuis 2015, le Mexicain Silva de Alegría revient cette année avec un nouvel album aux rythmes enjoués et teinté d’une mélancolie joyeuse. En une petite dizaine de titres, il se rappelle à nos bons souvenirs avec sa folk/pop très orchestrée, s’offrant même ça et là des passages où pointe un esprit « rock fusion ». Un retour réussi !

Source : silvadealegria.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest