The Ghost In Your Piano – The Ghost In Your Piano

The Ghost In Your Piano – The Ghost In Your Piano

A l’occasion du February Album Writing Month 2019, le Britannique Reeder a décidé de donner une autre dimension à ses compositions déjà très abouties en s’essayant au chant. S’il n’a pu au final réaliser un album complet, on ne peut que l’encourager à suivre cette voie, tant son interprétation vocale, constamment sur la brèche, n’est pas sans évoquer l’excellent David Fitzpatrick (Les Étoiles).

Source : iamreeder.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Niteffect – The Wage Of Forgetting

Niteffect – The Wage Of Forgetting

Dernière sortie du netlabel allemand Kreislauf, Niteffect revient avec ce Wage Of Forgetting. Cultivant une electronica cotonneuse, un brin mélancolique,  et propice à l’introspection, le DJ s’éloigne de ses productions passées et gagne en profondeur.

Source : kreislauf.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Bubamara Brass Band – Bubamarija / Kashtanizma

Bubamara Brass Band – Bubamarija / Kashtanizma

Une petite perle trouvée sur Clinical Archives qui concerne la musique tzigane. C’est un EP de quatre titres que nous propose l’ensemble Bubamara Brass Band. Cette formation a privilégié les cuivres et seulement une caisse pour la rythmique comme instruments principaux et croyez-moi cela donne une pêche d’enfer !

Source : clinicalarchives.blogspot.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Anga – Le Fleuve

Anga – Le Fleuve

Actuellement en tournée dans 17 médiathèques, Anga en profite pour révéler son 3ème album. Un nouvel opus placé sous le signe de la maturité et de la diversité pour le Carcassonnais. Qu’il se sente engagé (Terminaterre) ou plus léger (Kaléidoscope), qu’il convoque tour à tour un poète/chansonnier du 19ème siècle (Le pendu), l’esprit de Brassens (Pégase), la musique de nos cousins québecois (Le Fleuve) ou une touchante animalerie (Chair de poule), il dirige en réalité nos émotions vers le vibrant Nuit des temps, conclusion résonnante de ce 8 titres abouti.

Source : anga.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Illocanblo – Genotype EP

Illocanblo – Genotype EP

Retour de Illocanblo, sur le netlabel Phonocake. Toujours dans un registre electro, à la frontière de la techno et l’IDM, le russe y injecte des rythmiques frénétiques cette fois-ci, ce qui donne un son plus chaud à ses compositions et une efficacité redoutable sur certains titres.

Source : phonocake.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Why the eye ? – Why the eye ?

Why the eye ? – Why the eye ?

Quatuor belge masqué de trucs poilus, Why the eye ? tire ses sonorités atypiques d’instruments DIY relativement inédits. Tout est joué en temps réel, sans boucle ni séquençage, ni intervention informatique. On n’est pas ici confronté aux subtilités de la composition musicale mais bien dans une énergie archaïque et tribale brute et sans prétention.

Source : plyntrecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Jonathan Mann – I Used to Love My Body

Jonathan Mann – I Used to Love My Body

Depuis 2009, Jonathan Mann est connu comme « Monsieur une chanson par jour » (on se souviendra notamment de son improbable duo avec Siri). Si les heureux événements de la vie l’ont incité à se montrer plus discret, il n’en a pas moins conservé un certain savoir-faire et un goût prononcé pour les mélodies entêtantes, à l’image de ce 10 titres des plus plaisants.

Source : jonathanmann.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Hogan Grip – Stance gives you balance

Hogan Grip – Stance gives you balance

Avec ce Stance gives you balance sorti en 2010, Hogan Grip n’avait qu’un seul objectif : hypnotiser l’auditeur et l’entrainer dans sa rêverie musicale. Objectif largement atteint, que ce soit avec des titres comme Stance gives you power, Iron Shots (for Accuracy) ou Stance gives you balance et son final en explosion noisy… Superbe !

Source : bumpfoot.net
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

The Polish Ambassador & The Diplomatic Scandal – Land of The Lush

The Polish Ambassador & The Diplomatic Scandal – Land of The Lush

Cela ne fait pas l’ombre d’un doute : The Polish Ambassador aime les collaborations, notamment avec les comparses de son label Jumpsuit Records. Fin 2018, trois d’entre eux se sont même regroupés sous le nom de The Diplomatic Scandal et le quatuor nous a offert un superbe album au groove assuré et teinté de world music mais également très organique avec ses envolées flûtes, de saxophone ou de violon. Incontournable.

Source : jumpsuitrecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Lay – Lay

Lay – Lay

Nouveau venu chez le netlabel italien EdisonBox Records, le combo Lay vient de sortir son premier album. Avec ce 5 titres, Lay nous offre un condensé de powerpop et noisypop assez convainquant (notamment les titres Soon et Crawl (Megametal))! Un groupe à suivre…

Source : edisonboxrecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

The Cradle – Bag of Holding

The Cradle – Bag of Holding

Adepte des enregistrements minimalistes et instrumentaux, le New Yorkais Paco Cathcart (alias The Cradle) prend son auditoire habituel à contre-pied avec cet album sorti l’été dernier. Délicieusement produit, regorgeant d’orchestrations délicates et sensibles, ce Bag of Holding semble s’inscrire comme une parenthèse cotonneuse dans l’ensemble de ses productions… ou comme les prémices d’un virage musical à venir ?

Source : thecradle.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest