Abigail Stauffer – No Contradictions

Abigail Stauffer – No Contradictions

Alors qu’Abigail Stauffer entame sa tournée des médiathèques françaises dans deux jours, c’est le moment ou jamais de (re)découvrir son 2ème album, sorti il y a bientôt 5 ans de cela. Un douze titres envoûtant au possible, alternant chansons folk et titres plus dynamiques, entre pop et soul. Avec toujours cette voix magnifique qui nous emmène là où elle le souhaite, et ce quel que soit l’univers proposé…

Source : music.abigailstauffer.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.4/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Zapa – Triangle

Zapa – Triangle

Nouvelle sortie du netlabel mancunien Vulpiano Records, Triangle de Zapa est un condensé de folk. Posées (Beiramar), enjouées (Song to a deaf ear), les compositions oscillent entre influences 60’s et plus contemporaines comme Elliott Smith ou encore Bakers at Dawn.

Source : vulpianorecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Brazzmatazz – Turbolence

Brazzmatazz – Turbolence

Ils sont de retour ! Les sympathiques et énergiques musiciens de la fanfare Brazzmatazz qu’on avait croisés en 2015 avec leur EP Hua ! Pour ce Turbolence les Belges nous concoctent un album rempli de titres péchus, dynamiques et impétueux. Idéal pour se mettre de bonne humeur ou reprendre courage. Le tour de force des Brazzmatazz ? Réussir à mélanger Funk et musique des Balkans, que du bonheur ! un exemple ? Le puissant Draaikolk…

Source : freemusicarchive.org

 

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Palm – Rock Island

Palm – Rock Island

Pour son 2ème album, Palm ne fait pas dans la demi-mesure… mais plutôt dans la mesure chaotique ! Tout en rythmes syncopés, en constructions et déconstructions sonores sur fond de pop 60’s psychédélique mâtinée de calypso, ce Rock Island place le quatuor de Philadelphie dans le cercle fermé des artistes qui osent et réussissent l’expérimentation. Un des albums marquants de cette année 2018, assurément.

Source : palmnewyork.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Youth Pictures of Florence Henderson – Unnoticeable in a tiny town, invisible in the city

Youth Pictures of Florence Henderson – Unnoticeable in a tiny town, invisible in the city

Retour sur le premier album des Norvégiens de Youth Pictures of Florence Henderson. Paru en 2005, ce 6 titres est un condensé de pop intimiste et d’envolées fleurant le post rock, avec une touche bricolo unique qui donnait vraiment un côté touchant à leur musique.

Source : bandcamp.ypofh.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Guns’n’Gänseblümchen – Split w/ Analog Ruins

Guns’n’Gänseblümchen – Split w/ Analog Ruins

Duo guitare-batterie, garçon-fille, Le Mans-Göttingen, dur-doux. Guns’n’ro… Gänseblümchen pardon, s’inscrit dans la tradition emocore tendance screamo qui a bercé l’adolescence de ses membres, on pense notamment à Portraits of Past ou Amanda Woodward, et c’est assez cathartique !
Et vu que c’est un split, on peut aussi écouter avec plaisir les 2 morceaux post punk mélodiques du trio féminin allemand Analog Ruins.

Source : guns-n-gaensebluemchen.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Hope and Social – Yorkshire Electric EP

Hope and Social – Yorkshire Electric EP

Cela fait 10 ans que Hope and Social a décidé de faire uniquement la musique qu’ils aiment (quelque part entre Phish, Arcade Fire et David Bowie), et de la façon qu’ils aiment. Aussi quand la tournée d’un son et lumière dans leur Yorkshire est annulé alors qu’ils en réalisaient la bande-son, ils ont décidé de finaliser leur démo pour sorti un chouette EP 5 titres, qui reflète plus que jamais l’esprit de ces Anglais aux vestes bleue électrique : entraînant, empli d’espoir et d’énergie, et magnifié par de superbes arrangements (vocaux et instrumentaux) !

Source : music.hopeandsocial.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Turtle Grenade – Turtle Grenade

Turtle Grenade – Turtle Grenade

Avec son premier album, Turtle Grenade nous ouvre avec prudence les portes de sa chambre et de son âme. Sur des notes de guitare tout en vibration, elle semble éclairer les couloirs des ses angoisses d’un filet de voix assuré, qui comble les vides de ses douces mélodies. A la fois délicate et magnétique, la folk de cette artiste from Miami nous offre au fil de ces 8 titres de véritables petits instants de grâce…

Source : turtlegrenade.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

The Polish Ambassador – Hijack The Magik ft. Nitty Scott

The Polish Ambassador – Hijack The Magik ft. Nitty Scott

Attention : booty shaker ! Voici un titre à mettre un dancefloor en feu. Ce label californien en vogue brille décidément par la qualité de sa prod sonore, colorée world et dance. Ici un deuxième featuring efficace avec la chanteuse Nitty Scott. On appréciera aussi des choses plus tranquilles d’inspiration world music (comme la cora magique de Youssoupha Sidibe) parmi les récentes sorties sur Jumpsuit Records.

Source : jumpsuitrecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.8/5 (6 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Dawnshape – We Couldn’t Seize A Bit Of Truth

Dawnshape – We Couldn’t Seize A Bit Of Truth

Sorti en 2008, ce We Couldn’t Seize A Bit Of Truth des français de Dawnshape est encore une belle pépite du catalogue du netlabel Lost Children. Au croisement du post-hardcore, de l’emo et de la noise, le groupe déployait des compositions solides et tout en puissance (Prunus, Dandelions, Depicted intimacy) mais aussi quelques titres plus intimistes (The Thief, Shone through).

Source : archive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest