Leo & Cygnus – Sagittarii

Leo & Cygnus – Sagittarii

Contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser, Leo & Cygnus n’est pas un duo mais un quatuor, formé en 2013 dans une université du Maryland. Après un premier album en 2015, ils reviennent en janvier 2019 avec un 5 titres organique au possible, dans lequel instruments acoustiques, claviers aériens, harmonies vocales et influences diverses fusionnent pour un voyage musical d’une belle intensité.

Source : leoandcygnus.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Subject Lost – Made of numbers

Subject Lost – Made of numbers

Issu du catalogue du netlabel slovaque Exitab, orienté musiques électroniques et expérimentales, le Tchécoslovaque Subject Lost verse plutôt dans l’electro qui fait bouger les pieds et la tête. Tout au long de ce Made of Numbers, on trouve une mélancolie savamment distillée portée par des rythmes dansants.

Source : exitab.exitmusic.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Seyyah – Live at Barbés for Transpacific Sound Paradise

Seyyah – Live at Barbés for Transpacific Sound Paradise

Seyyah (se traduisant en français par voyageur) est un ensemble de six musiciens turcs passionnés de voyage et de musique traditionnelle turque. Ils collectent dans les diverses régions de leur pays les morceaux traditionnels et font partager au grand public leurs adaptations, leurs arrangements. Dans cet EP de quatre titres, le oud, la clarinette, le violon, la derbouka y sont représentés et constituent leur instrumentarium. Cet album est une très belle réussite !

Source : freemusicarchive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

The Kleejoss Band – El Secreto

The Kleejoss Band – El Secreto

Les amateurs de rock typé seventies peuvent se réjouir, le groupe saragossan The Kleejoss Band ne jure que par « le rock, le vrai, sans artifice ». Depuis 2014, ils ont la composition facile et publient très régulièrement leurs albums sur Bandcamp. Le dernier en date, El Secreto, est sorti en tout début d’année, avec son lot de titres énergiques et entêtants… dont le déjà classique Shine On.

Source : thekleejossband.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Ours Blond – Nightly Revenge

Ours Blond – Nightly Revenge

Depuis 2015, Le Collectif Semi-Conscient fait son chemin avec des sorties toutes plus rock’n’roll les unes que les autres et plutôt orientées riot grrrl. Ours Blond, trio masculin pour le coup, a sorti son second album en 2017 à grands renfort de guitares larsenantes et de chansons avec de longs titres alambiqués (« pour faire chier » comme aime à le dire le groupe). Une bonne dose de noise et de rock’n’roll !

Source : colsemco.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Wellington Sea Shanty Society & Croche Dedans – Ahoy!

Wellington Sea Shanty Society & Croche Dedans – Ahoy!

C’est lors d’un séjour en France que Lake Davineer (de Lake South) a une révélation en voyant le groupe nantais Croche Dedans. De retour en Nouvelle-Zélande il fonde son propre groupe de chants de marins : le Wellington Sea Shanty Society. Quoi de plus naturel de retrouver quelques années plus tard une collaboration entre les 2 groupes, sous la forme de ce sympathique album de chants traditionnels et de compositions !

Source : wellingtonseashantysociety.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Rouille – À la fin sera l’écrit

Rouille – À la fin sera l’écrit

Groupe formé par le chanteur des Caennais cultes de Amanda Woodward et les Espagnols de Interlude, Rouille déverse sa colère et ses décibels depuis 2014. Avec des textes en français tranchants à souhait et des guitares sensibles, le quatuor assène 6 titres tout en urgence.

Source : rouilleoxido.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Wastoid – Mars is heaven

Wastoid – Mars is heaven

Une guitare, une disto, une voix, voilà de quoi est fait ce Mars is heaven de Wastoid, échappée en solitaire d’un des membres des Hard Girls. Simplicité, clarté et mélodie traversent ces 8 titres dont certains pourraient faire penser à du Weezer en version minimaliste (Weekend, Space Jam…). Un album qui tombe à pic dans cette période printanière !

Source : quoteunquoterecords.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Brame – Basses terres

Brame – Basses terres

Duo bordelais-toulousain : guitare baryton, cajon, cailloux, ferrailles frottées, voix… Blues cathartique, une errance nocturne sur un terrain vague. Les odeurs de terres humides. Les vibrations du pont métallique sous les pneus d’un poids lourd. Les plaintes des chiens. Le verre des bouteilles cassées qui crisse sous les pas… (vérifie que ton Opinel est bien au fond de ta poche)

Source : brame.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.0/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Ayla Nereo – By the Light of the Dark Moon

Ayla Nereo – By the Light of the Dark Moon

Fer de lance du label Jumpsuit Records (avec The Polish Ambassador), la Californienne Ayla Nereo revient avec un nouvel album, dans la continuité de ses précédentes productions. On reste sous le charme de sa voix magnétique et de ses arrangements majestueux, dans un équilibre toujours subtil et maitrisé entre folk gracile et envolées pop. Toujours aussi connectée à la nature, elle nous offre un concentré de plaisir musical qui confine au bien-être.

Source : jumpsuitrecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Oruã – Sem Bênção / Sem Crença

Oruã – Sem Bênção / Sem Crença

Transfusão Noise Records, netlabel garage, pop et lo-fi brésilien multiplie les sorties d’albums depuis 2005. Ce Sem Bênção / Sem Crença ne déroge pas à la règle et propose un garage hautement psychédélique à l’image de sa pochette tout en collage (marque de fabrique du label !).

Source : transfusaonoiserecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest