Cocanha – Puput

Cocanha – Puput

Après la révélation qu’avait été il y a 3 ans leur précédent album (Sus la punta de l’espada se hissant même à une jolie 4ème place lors de l’élection Ziklibrenbib 2020), il va sans dire que le nouvel opus de Cocanha était attendu au tournant ! Et c’est avec un brio certain que le trio toulousain déroule 13 nouveaux morceaux à la fois rythmiquement engageants et vocalement toujours aussi vibrants. Au-delà du coup de cœur immédiat, le vent de modernité qui souffle sur ces chants traditionnels occitans place ce Puput dans la liste des albums qui comptent… et en font dès à présent l’une des valeurs sûres de 2020. Magique !

Source : pagans.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.8/5 (8 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Point – Human Music

Point – Human Music

Voilà sans doute un des meilleurs disques d’electro de 2019. Ce Human music de Point, sorti sur le netlabel Digital Diamonds, est à la fois robotique et plein d’une mélancolie souterraine et condense un fabuleux travail sur les textures sonores. Superbe et addictif !

Source : digital-diamonds.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

VALAIRE – Oobopopop

VALAIRE – Oobopopop

Pour enregistrer leur cinquième album, les membres de VALAIRE se sont échappés de leur hiver montréalais pour la chaleur d’un studio louisianais. Le résultat est une musique électro et funky à l’image de cet autre titre joyeux et dansant Golden Rule (Do the Oobopopop).

Source : valaire.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 2.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Ali Youssefi – Daystar

Ali Youssefi – Daystar

Folk et spiritualité au programme de ce nouvel album d’Ali Youssefi. Ce citoyen du monde, adepte du bahaïsme (religion prônant l’unité spirituelle de l’humanité et reconnaissant la plupart des religions du monde), délivre un 10 titres empreint de sérénité, sur lequel semble planer l’ombre artistique d’un Sting.

Source : music.aliyoussefi.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.6/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

The Austerity Program – Beyond Calculation

The Austerity Program – Beyond Calculation

Une boîte à rythme, un bassiste, un guitariste et une voix vociférante, voilà de quoi rappeler le trio culte américain Big Black. Condensé de bruit et de fureur, ce Beyond Calculation du trio new yorkais The Auterity Program tape là où ça fait mal et déverse toute sa rage à travers de courts et rêches titres dont on ne sort pas indemne…

Source : austerityprogram.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Flaccid Ashbacks – Come On Come On

Flaccid Ashbacks – Come On Come On

Deux ans après leur premier album Try the Soup, les Flaccid Ashbacks sont toujours là et si leur bio est toujours aussi succincte (« just 4 boys »), ils sont désormais basés à New-York et cela s’entend qu’ils ont écumé les scènes et que leur complicité musicale a gagné en maturité. Mais sans rien gâcher de leur fraîcheur dansante et décalée, youpi !

Source : flaccidashbacks.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

glass beach – the first glass beach album

glass beach – the first glass beach album

Pour un premier album, les Américains de glass beach ne font pas dans le consensuel. Inventifs au possible et jouant avec les frontières musicales, ils nous livrent un 15 titres déroutant au possible, alternant entre fresques musicales et parenthèses incisives, dans un esprit rétro pop aux synthés chiptunesques, menant leur barque d’une énergie punk accrocheuse. A découvrir sans tarder !

Source : glassbeach.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 2.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Jamie 4 President – Consolation Prize

Jamie 4 President – Consolation Prize

Dernière sortie du netlabel espagnol Disco Finu, Jamie 4 President fait le plein d’énergie. Envolées pop et refrains accrocheurs guitares toutes devant, Consolation Prize est vraiment un excellent cru 2019 dans un registre proche de Nada Surf ou Fountains of Wayne.

Source : discosfinu.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Luciana Bass – Improvised guitares pieces

Luciana Bass – Improvised guitares pieces

Cet album se veut être une collection d’improvisations pour guitare. L’objectif étant d’explorer toute une gamme de sons et d’expérimenter des suites sonores. L’ensemble de ces impros est produit uniquement par une guitare électrique sauf pour les pistes 3 et 9 qui sont obtenues à partir d’une boucle de bobine de bande et d’un extracteur à air !

Source : freemusicarchive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 2.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Boštjan Simon « There Be Monsters » – The Ark

Boštjan Simon « There Be Monsters » – The Ark

Formé 2017 à l’initiative du saxophoniste Boštjan Simon, le quintet slovéno-italien There Be Monsters nous livre un 2ème album aux mélodies porteuses, mais aux contours surprenants. Portés par une section rythmique précise qui se rend parfois à peine perceptible, saxophones, vibraphone, balafon, tuba et trompette nous invitent à voyager aux frontières du jazz, des musiques du monde et de la musique improvisée. L’une des belles réussites de l’année écoulée !

Source : therebemonsters.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.2/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Anton Silaev – OST “Eastern Front”

Anton Silaev – OST “Eastern Front”

Bande son du documentaire du même nom, Eastern front est de toute beauté ! 117ème sortie du magnifique netlabel Silent Flow, cet opus du Russe Anton Silaev rappelle les belles heures de Constellation records, et notamment des deux premiers albums du collectif Silver Mount Zion, tissant avec son piano et son ensemble de cordes une musique tragique et poignante.

Source : silentflow.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Agents of Change – Shit’s all fucked up

Agents of Change – Shit’s all fucked up

Agents of Change est un groupe de Chicago qui depuis 2005 compose du hip hop plutôt old school avec une éthique punk. En 2018 ils enregistrent un EP dont la musique est complètement punk hardcore, old school toujours, très rapide et le chanteur y pose un flow étonnant qui malgré le respect des codes du genre en fait un mini album très original.

Source : agentsofchange.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 1.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest