Ce n’est pas la duchesse de Parme qui nous ramène ce fromage à Paris mais le label palois A tant rêver du roi qui nous fait découvrir ce goûteux groupe barcelonais qui ensoleille une culture math-rock mâtinée des envolées lyriques de l’Animal collective des débuts pour danser avec fièvre toute la fin de l’été et brûler toutes les toxines et les chandelles par les deux bouts.

Source : parmesano.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest