2008

Because of ghosts – This Culture of Background Noise

Because of ghosts – This Culture of Background Noise

Découverte 11 ans après leur dernier enregistrement, ça n’a pas pris une ride. Because of Ghosts, trio australien, œuvrait dans la plus pure tradition du post rock des années 90-2000, façon Constellation records. Les deux albums disponibles sur bandcamp montrent l’étendue de leurs expérimentations, en composition comme en enregistrement. Souvent mélancolique, leur musique touche parfois des envolées lyriques jubilatoires comme ce Battle of Mount Royal.

Source : becauseofghosts.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Human Terminal – Press any key

Human Terminal – Press any key

En 2008 sur le netlabel allemand Rec72, sortait ce Press any key du russe Human Terminal. Un album qui brassait large en matière electro : du trip hop avec l’excellent Earth breath, à la drum’n’bass avec les très bons Logic cell et Artificial intelligence, en passant par le 8bit avec Press any key. Un très bon cru à redécouvrir !

Source : rec72.net
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

MORPHO – Maracudja EP (remastered)

MORPHO – Maracudja EP (remastered)

Le label dub italien AQuietBump, actif depuis une dizaine d’années, a eu la riche idée de ressortir quelques productions remasterisées sous licence libre. Avant d’emmigrer à Montréal, le Nantais Morpho avait réalisé ce bel EP chez eux … puis silence radio, hormis une apparition sur la compilation Ghost Citizen en 2018.

Source : aquietbumplabel.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Health&Beauty – It was almost certainly a small child

Health&Beauty – It was almost certainly a small child

Retour sur It was almost certainly a small child, le premier album de l’américain Healt and Beauty. Habitué à un registre plutôt folk, la musique de Health and Beauty sur cet opus était nettement plus rock que par la suite, avec des guitares électriques omniprésentes à la fois lyriques et offensives et quelques morceaux d’anthologie (Loosey goosey ou Fuck w the wasp (& get the stinger) par exemple).

Source : healthandbeauty.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Dawnshape – We Couldn’t Seize A Bit Of Truth

Dawnshape – We Couldn’t Seize A Bit Of Truth

Sorti en 2008, ce We Couldn’t Seize A Bit Of Truth des français de Dawnshape est encore une belle pépite du catalogue du netlabel Lost Children. Au croisement du post-hardcore, de l’emo et de la noise, le groupe déployait des compositions solides et tout en puissance (Prunus, Dandelions, Depicted intimacy) mais aussi quelques titres plus intimistes (The Thief, Shone through).

Source : archive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Radius System – Escape / Restart

Radius System – Escape / Restart

Sorti en 2008 et ayant fait grand bruit sur la toile, Escape / Restart était le premier album du duo français Radius System. Il faut dire que le mélange du groupe était particulièrement détonnant, quelque part entre math rock, post hardcore et emocore, avec des morceaux fleuves très riches et aventureux. Le netlabel post rock Lost Children ne s’y était d’ailleurs pas trompé en le publiant dans son catalogue.

Source : archive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Frog Legs : Ragtime Era Favorites

Frog Legs : Ragtime Era Favorites

Dénichée sur un netlablel consacré aux enfants (Kazoomzoom) dont l’intention est à louer même si la musique qui y est proposée n’a pour l’instant rien de très convaincant, cette compilation sort du lot et ravira petits et grands. Il s’agit de quelques grands succès de ragtime appartenant aujourd’hui au domaine public et enregistrés d’après les supports d’époque : 78 tours, cylindres phonographiques et rouleaux pour pianos mécaniques. La pochette et le titre reprennent le fameux Froglegs rag de James Scott (1906) et l’illustration de sa partition originale.

Source : kazoomzoom.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 2.7/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Latché Swing – Démo 2008

Latché Swing – Démo 2008

Deux guitares, une contrebasse et une clarinette : dans la pure tradition manouche, il n’en faut pas plus aux Latché Swing pour régaler ! Leur swing manouche est rafraîchissant et, croyez-le, plus inspiré que le titre de cette démo… Depuis, ils ont intégré une chanteuse et préparent actuellement un album.

Source : freemusicarchive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (8 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Royal Goulasch – Royal Goulasch

Royal Goulasch – Royal Goulasch

Prenez une bonne louche de chanson néo-réaliste, ajoutez une pincée d’influences klezmer avec un brin de clarinette et d’accordéon. Secouez et vous obtiendrez Royal Goulasch. Certes la recette a déjà été utilisée par d’autres mais on se laisse volontiers emporter par la théâtralité des textes et l’insouciance engendrée par les mélodies.

Source : jamendo.com

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.4/5 (8 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Pipo Pegoraro – Intro

Pipo Pegoraro – Intro

Découvert via son magnifique Samambaia, Pipo Pegoraro (ancien membre des Q’Saliva) est un artiste touche à tout, expérimentant avec audace tout en revendiquant son identité brésilienne.
Intro, son premier album, est le seul rescapé sous Creative Common de sa signature en label (même s’il continue à diffuser gratuitement ses albums).

Source : jamendo.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Blancheneige Bazaar Orchestra – Blancheneige

Blancheneige Bazaar Orchestra – Blancheneige

Voilà un album qui enchantera les amateurs de jazz. Dès le premier morceau « orient express » vous êtes dans le bain ! Après une introduction à la basse, les percussions se mettent en place pour accueillir l’arrivée du saxo se lançant rapidement dans des improvisations endiablées et ça déménage sur l’ensemble de l’album. Le son est d’excellente qualité et les cinq morceaux reposent sur une parfaite homogénéité. Cet album nous réserve quelques petites surprises, alors à vos casques.

Source : jamendo.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (6 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Arnaud Condé – Concerto for Strings and Cembalo in D Minor

Arnaud Condé – Concerto for Strings and Cembalo in D Minor

Arnaud Condé, de formation classique, est un jeune compositeur et musicien de 24 ans. Il est influencé par la période baroque et cet album en est un bel exemple. Son orchestre est numérique, seules deux flûtes à bec l’accompagnent. Ce ne sont que 3 courts morceaux, mais voici un bel album, une belle association du virtuel et de la composition.

Source : jamendo.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (6 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest