2012

The Black Atlantic – Darkling, I Listen

The Black Atlantic – Darkling, I Listen

Trois ans après un premier album touché par la grâce, The Black Atlantic nous transportait à nouveau avec sa folk chaleureuse mais néanmoins plus torturée, au fil des 5 titres déroulés par cet EP sompteux, aux rythmiques syncopées. Et depuis 2012, il faut bien avouer qu’on se languit quelque peu de leur talent et de la magie qu’ils insufflaient dans leur musique… We miss you guys !

Source : blackatlantic.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Jan Mörgenson – Studio

Jan Mörgenson – Studio

Qui, mieux que Jan Mörgenson, pouvait s’aventurer vers les terres intranquilles des sons de l’american primitive ? Armé de sa guitare sèche, Jan explose les contours du style et s’invente poète, cascadeur ou troubadour. Le blues est son essence, il le transformera en flamboyance et le distillera à l’extrême, bien au-delà des lieux communs, à des kilomètres du bayou (pourtant si proche). Se laisser porter par ses blue devils, c’est assurément découvrir d’autres strates de langueur et de mélancolie.

Source : janmorgenson.tk
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Everlone – Verletzte EP

Everlone – Verletzte EP

Musicien electro londonien, Everlone a sorti ce Verletzte EP en 2012 sur le netlabel Bad Panda Records. Sa musique, qu’on pourrait rapprocher de l’américain Broke for Free, est douce et joyeuse et se situe au carrefour de l’electronica, de la house et du trip hop.

Source : badpandarecords.wordpress.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Arthur Zdrinc – It’s A​.​D. 2016.

Arthur Zdrinc – It’s A​.​D. 2016.

Batteur des américains de Sioum, Arthur Zdrinc s’est entouré d’un véritable groupe pour ce projet instrumental contemplatif et d’une teneur assez sombre. Mêlant bruits issus de ses escapades dans les paysages naturels de l’Illinois et electro ambient, Arthur Zdrinc insuffle une véritable âme à sa musique.

Source : arthurzdrinc.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.4/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Blue Suling – Always the Sky

Blue Suling – Always the Sky

Blue Suling a déjà composé quatre albums et celui-ci est le premier, constitué de huit titres dans un style new age. Dans cet album, les compositions ainsi que les improvisations sont fortement inspirées des musiques asiatiques et amérindiennes. Les mélodies sont jouées principalement à la flûte, soutenues par des effets vocaux et des percussions rappelant les rythmes chamaniques lors des rituels, et le tout baignant d’accords planants réalisés au synthétiseur. Un très beau voyage onirique !

Source : bluesuling.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

The John Barry Conception – Ballyhack Pitzer

The John Barry Conception – Ballyhack Pitzer

The John Barry Conception nous offre une musique délicatement construite. Des harmonies qui s’additionnent et se croisent, une production soignée pour un ovni musical aux accents indie rock qui passe de la country-folk de the far and the few à l’inclassable back pain. Un album à écouter entièrement du premier larsen à la dernière note !

Source : thejbc.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.8/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Burning Bright – Domesday

Burning Bright – Domesday

Le groupe de Caen, Burning Bright, auteur d’un précédent split avec Death Mercedes, ne mâche pas ses mots. Porté par un screamo hardcore avec une rythmique locomotive, le groupe avance tête baissé et impressionne avec un son très travaillé qui approche de la perfection dans le genre.

Source : burningbright.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.6/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Supakonfekt vol.2

Supakonfekt vol.2

De la house, oui, mais deep, minimale et sensuelle. C’est la ligne éditoriale choisie depuis 2006 par le netlabel allemand Supafeed, et l’on en ressent les influences : Kojak, Technasia, Derrick Carter… De bonne facture, cette compilation présentant l’ensemble des artistes du label s’adressera cependant en priorité à un public de connaisseurs, cette lecture de la house étant un peu passée pour le grand public. L’occasion d’espérer également que Supafeed se relance, la dernière sortie datant d’il y a presque 2 ans et les bons labels deep étant finalement rares.

Source : supafeed.net
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.6/5 (7 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Cletus got shot – Working songs for the drinking class

Cletus got shot – Working songs for the drinking class

Dans la lignée d’un Woodie Guthrie ou d’un Pete Seeger, Cletus Got Shot nous propose un album de country-folk, révolté, puisant ses sources aux racines de la musique populaire américaine. Working songs for the drinking class, un condensé de protest songs portées par une voix rocailleuse, à déguster avec un bon verre de whisky !

Source : cletusgotshot.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (6 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest