2015

Dougie Mathieson & Mags Macfarlane – A Tribute to Rabbie Burns

Dougie Mathieson & Mags Macfarlane – A Tribute to Rabbie Burns

Musicien indépendant, Dougie Mathieson nous propose un album fait maison aux sonorités folk où la voix de Mags MacFarlane se fait délicate sur des chansons inspirées des poèmes de Robert Burns qui évoquent la nature, l’amour et les déchirures vécues par le pays au XVIIIe siècle. Un beau voyage dans ces contrées musicales écossaises.

Source : dougiemathieson.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Summer – Hot Servitude

Summer – Hot Servitude

Depuis son album RDV drague, Summer n’a cessé de creuser son sillon cold (noisy) wave dans les pas de groupes comme Diabologum, Hems, Programme ou Non Stop. Avec Hot Servitude le groupe donne un impact encore plus grand à sa musique grâce notamment au renfort de leur nouveau guitariste. Côté textes,  Summer ne nous épargne rien de la misère sexuelle de notre époque. C’est cru, brutal, beau, noir et sale comme les déflagrations noisy qui parsèment les 8 titres impressionnants de cet opus.

Source : summer3.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.4/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

ANtarcticbreeze – Forever Young

ANtarcticbreeze – Forever Young

De la classe 5 !! Le compositeur a priori russe ANtarcticbreeze ne semble pas considérer ses productions sous un angle artistique, mais uniquement d’un point vue fonctionnel. Les titres sont donc plutôt des tags pour les morceaux qu’il présente sous licence libre sur Jamendo et vend aux vidéastes en recherche d’ambiances sonores. ça fait pas rêver mais il faut avouer qu’à l’instar de Richard Gotainer et Claude Engel pour leurs pubs des années 80, il maîtrise sacrément bien les codes de genres. (ici, l’indie rock… mais vous pouvez écouter aussi Happy Children ou Magic Story)

Source : Jamendo
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.4/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Potential differenSe – delikatesseN

Potential differenSe – delikatesseN

En 2015, le netlabel Phonocake nous gratifiait d’un excellent disque de techno. Plutôt dans la lignée du son du label Warp (les premiers Autechre, Aphex Twin…), le groove en plus, Potential differenSe avec son delikatesseN a de quoi séduire. Écoutez donc Cascade ou Rezom dou pour vous laisser convaincre !

Source : phonocake.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Crossworlds – Day and Night

Crossworlds – Day and Night

Au carrefour de l’ambient, de la folk, du downtempo et de l’expérimentation vocale, le groupe Ukrainien Crossworlds a pris deux ans pour concocter cet album sortant des sentiers battus. Conçu à l’origine pour une sortie vinyle (une face pour la journée, l’autre pour la nuit), cet album touche-à-tout, mêlant avec brio voix, samples ethno, instruments et électroniques, est de plus assorti d’une magnifique pochette.

Source : store.southerncitylab.net
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Helsinki – The Band Not the City

Helsinki – The Band Not the City

Attention, nous avons constaté après coup que Red Right Hand, le morceau en écoute, était une reprise d’un titre de Nick Cave & The Bad Seeds. Ce morceau ne peut donc être publié sous licence Creative Commons ! Lorsque l’on publie une reprise d’un morceau, les redevances sont calculées en fonction du nombre de copies, ce qui n’est pas compatible avec l’usage d’une licence Creative Commons, qui par nature autorise un nombre illimité de copies. A moins bien entendu que la reprise concerne une œuvre du domaine public ou publiée sous une licence permettant d’office cet usage, telles certaines licences Creative Commons.

Chronique d'origine

Premier EP pour les Belges de Helsinki avec ce The Band Not the City, et déjà un son affirmé et des titres maîtrisés et accrocheurs. Quoi de plus normal lorsque l’on sait que certains membres du groupe ont œuvré pour K’S Choice, Arno, Lords of Acid, ou encore The Tellers. Niveau référence, on les placera plutôt du côté des Black Keys ou de Queens of the Stone Age, avec leur rock bien nerveux, un peu bluesy sur les bords, qui laisse une belle place au chant. Jouissif !

Source : helsinkibelgium.bandcamp.comFermer
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (6 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Indian Wells – Pause

Indian Wells – Pause

Après un Night Drops très marquant en 2012, Indian Wells était de retour en 2015 avec Pause. A défaut de renouveler son approche très originale de sa composition (à partir de samples de tennis), l’Italien a élargi sa palette sonore et le résultat est toujours très enchanteur. Il a depuis sorti peut être son titre le plus abouti : Racquets !

Source : indianwells.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

SCD – Looking for something to say

SCD – Looking for something to say

Paru en 2015, Looking for something to say est sans doute l’un des meilleurs albums du projet russe SCD. Très orienté trip hop pluvieux (à l’image de sa pochette), l’album réunit 6 titres dont le fantastique Holiday appelé à tourner en boucle sur votre platine !

Source : mnmn-rec.ru
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.3/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Tetarise – Stop this moment

Tetarise – Stop this moment

Sorti sur le netlabel finlandais Kahvi Collective, comme toutes ses dernières productions, Stop this moment est le 9ème album du prodige electro russe Tetarise. Au programme toujours cette trance au son si particulier et reconnaissable dès les première notes, profonde, aérienne et organique à la fois, avec notamment deux magnifiques titres : The inner light et Stop the moment.

Source : kahvi.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Massicot – Morse

Massicot – Morse

Massicot sont quatre musiciennes de Genève : une guitare hypnotique, une batterie précaire tropicale, une mini basse traficotée, un violon qui ne sonne pas comme un violon et de la poésie brute et dada en letton. Une musique qui fleurte avec la No-Wave, un peu déstabilisante, et qui invite à danser pour garder son équilibre.

Source : massicot.bandcamp.com

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Alpha Brutal – Alpha Brutal

Alpha Brutal – Alpha Brutal

Drôle de mélange que nous propose cette formation parisienne ! One man band à l’origine, Alpha Brutal fabrique une étrange alchimie de chiptune, néo metal et rock indé d’influences 90’s. Et le tout fonctionne, c’est le moins que l’on puisse dire, de façon explosive !

Source : alphabrutal.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.2/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest