2016

10 Waves Of You – Sail

10 Waves Of You – Sail

Projet de l’Italien Luca Crivellaro, 10 Waves Of You essaime depuis quelques années des titres empreints de calme et de musicalité dans un registre post rock. Après un Fields of Venus chez Silent Flow en 2015 (avec les très beaux Darth Vader et Underground Water),  10 Waves of You était de retour sur le netlabel Bumpfoot pour un Sail tout en continuité et avec une très belle ouverture.

Source : bumpfoot.net
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Tetarise – Playing in the Glow

Tetarise – Playing in the Glow

Fin 2016, Tetarise était de retour sur le netlabel Kahvi Collective. Que dire de ce Playing in the Glow ? Et bien une nouvelle fois, on tombe sous le charme de cette electronica organique, intense et tellement chaleureuse. Ecoutez donc Playing Fireflies ou encore Addicted, qui porte parfaitement son nom !

Source : kahvi.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.3/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

LOS VVS – LOS VVS Tape EP (CSC005)

LOS VVS – LOS VVS Tape EP (CSC005)

Plusieurs bruyants groupes parisiens (scène noisy, punk, garage, grunge etc) ont eu la bonne idée de se réunir en 2013 pour former Le Collectif Semi-Conscient, ColSemCo pour les intimes, et de faire plus de bruit en sortant leurs albums sous licences libres. On y trouve des trésors 100%  DIY  tel cet EP de LOS VVS : faites du bruit pour eux !

Source : colsemco.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Son Step – Natural Majique

Son Step – Natural Majique

Il y a un peu plus d’un an Son Step affichait toute sa maturité artistique dans un 2ème album lumineux, qu’il fait bon ressortir sous les caresses de la brise estivale. Sur ces 9 titres le quatuor de Philadelphie expérimente avec brio, ajoutant à son électro-pop chaloupée un doux parfum de calypso. De quoi regretter le curieux choix du groupe de ne pas mettre l’ensemble de leur album en écoute…

Source : sonstep.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Janina & James – Tread

Janina & James – Tread

Un petit souffle des grands espaces de l’ouest avec ce Tread du duo Janina & James. Sorti sur le netlabel Foof Records, ces 4 titres de folk country nous rappellent les belles heures de Giant Sand, Calexico ou encore et surtout la collaboration entre Giant Sand et Lisa Germano, OP8.

Source : foofrecords.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.3/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Wildlight – The Tide (Acoustic)

Wildlight – The Tide (Acoustic)

Lorsqu’elle ne se la joue pas solo, Ayla Nereo aime officier au sein du groupe Wildlight, avec notamment David Sugalski (aka The Polish Ambassador). Cette chouette tribu de musiciens nous a offert l’an dernier une très belle version acoustique de leur album The Tide. Une version épurée et néanmoins plus intense de leur folk world, qui semble tisser comme un lien indicible entre nous et le monde qui nous entoure…

Source : jumpsuitrecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Assehare X Portron’s – Live aux Tanneries

Assehare X Portron’s – Live aux Tanneries

Quand les frères Portron ont fini de jouer avec des groupes macédoniens (Live at Kanal 103), ils partagent la scène, accompagnés d’un nouveau batteur, avec des musiciens touaregs (Assehare) dans un centre autogéré de Dijon et en font un album live. Une musique libre, sans frontières ni barrières musicales, qui donne bien envie de danser avec le public qui a eu la chance d’assister à cette soirée !

Source : poilrecords.bandcamp.com

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

William Ross Chernoff’s Nomads – Aim to Stay

William Ross Chernoff’s Nomads – Aim to Stay

Un opus de cinq titres, riche d’un jazz traditionnel, chaleureux et charmant. Le bassiste William Ross s’est entouré de musiciens talentueux. On note particulièrement la présence du trompettiste Thad Bailey-Mai qui colorise chaque morceau de façon lumineuse, y compris l’ombrageux In Shadows.

Source : williamross.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.2/5 (6 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Cuarto/Indiosingracia – Krilin split 

Cuarto/Indiosingracia – Krilin split 

Cet album est le fruit d’une collaboration entre deux jeunes talentueux musiciens espagnols qui nous proposent un panel de leurs compositions réunies en dix titres instrumentaux, dans un style très original et novateur. C’est un univers musical fusionné, entre tradition et modernité, ornementé d’effets sonores tout à fait surprenants, voire étranges en terme de dissonance même pour une oreille avertie. La guitare tient une place prépondérante dans l’ensemble des morceaux.

Source : labelnetlabel.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.3/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Eddie Cantú – Gnomis

Eddie Cantú – Gnomis

Paru en 2016 sur le netlabel espagnol Bestiar,  Gnomis du texan Eddie Cantú rassemble 7 titres folk rock brut et sans fioritures. Dans la lignée d’artistes comme Elliott Smith, Iron & Wine ou Mark Eitzel (la fougue en moins), son jeu est posé et donne une véritable dimension intemporelle à sa musique.

Source : bestiar.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Beeside – Lullabies of Love and Hate

Beeside – Lullabies of Love and Hate

Paru l’an dernier, ce 9 titres de l’Italien Beeside fait partie de ces albums qui font du bien là où ils passent. Une guitare, une voix (parfois deux), quelques instruments mélodiques de temps à autre… pour 40 minutes de berceuses douces amères, qui font la part belle aux passages instrumentaux et à une émotion renforcée par l’extrême sensibilité de l’ensemble. Touchant et apaisant.

Source : beeside.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest