2017

Lise – La fin du monde

Lise – La fin du monde

Deux guitares, une batterie pour des ballades rock cristallines et en français s’il vous plait ! Voilà en peu de mots de quoi est fait le monde du groupe mancois Lise, qui œuvre sous Creative Commons, et dont la formule fonctionne à plein régime sur certains titres comme par exemple La Fin du monde ou William et toi.

Source : lisemusic.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Circus Marcus – La tapa del día

Circus Marcus – La tapa del día

Pour son 7ème album, le Sévillan d’adoption Circus Marcus met à l’honneur son autre instrument de prédilection après le piano : le kalimba. Composés pour la plupart lors d’un périple en vélo à travers l’Europe, ces 16 titres minimalistes mais néanmoins évocateurs ont un effet relaxant et réconfortant, telles ces bonnes vieilles couvertures dans lesquelles on se drape l’hiver au coin du feu…

Source : circusmarcus.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Wonderflu – Wonderflu

Wonderflu – Wonderflu

Wonderflu aime la power/indiepop musclée et concise c’est le moins que l’on puisse dire avec ce copieux opus de 30 titres autour de 2 minutes chacun en moyenne ! Il faut dire qu’après 10 ans d’existence et 6 Ep le groupe avait besoin d’un format un peu plus long pour laisser libre court à toutes ses envies (avec des influences allant de Dinosaur Jr à Chokebore) et grand bien lui en a pris. Bon alors quel titre on écoute ? La 20 par exemple !

Source : music.wonderflu.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.7/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

EDH – SOS Spring

EDH – SOS Spring

Une sortie de l’année sur le label Lentonia Records, label parisien consacré aux musiques synthétiques spécifiquement féminines, par une ses co-gérantes : la productrice EDH. Synthwave, discopunk,… , froid, certes… mais tout ce qu’il faut d’humanité dans la voix pour réchauffer et faire danser les corps.

Source : lentoniarecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 2.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Sonya Cotton – When I Go Home

Sonya Cotton – When I Go Home

Sonya Cotton aura beau demander à son comparse Chris Kiehne d’orchestrer ses musiques de la plus belle des manières ou nous servir de véritables tubes country/folk à grand renfort de banjo, mandoline et mélodies entraînantes, ce qui ressort de ce When I Go Home, c’est avant tout la délicatesse de sa voix et sa très grande qualité d’interprétation. L’Américaine fait partie de ces artistes capables de vous donner le frisson (ou des larmes, c’est selon) avec simplement une guitare et une voix, comme sur son titre Bloodroot, somptueux et d’une intensité émotionnelle folle du premier couplet jusqu’au silence qui suit la dernière note… Voilà assurément un des albums folk incontournables de cette année 2017 !

Source : sonyacotton.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Night Tide – L.A. Massacre

Night Tide – L.A. Massacre

Les caennais de Night Tide font partie de ces groupes qui entretiennent vaillamment la flamme noisy pop. A travers des titres attachants remplis de guitares,  d’échos et de solos à la Pixies, le groupe réussit son premier Ep et donne envie d’écouter le suite !

Source : freemusicarchive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.3/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

The Dogon Lights – Ride It

The Dogon Lights – Ride It

Nouveaux venus dans la Jumpsuit Family, les Dogon Lights ont illuminé le mois d’octobre des suiveurs du netlabel californien. Mêlant habilement funk, hip hop et musiques du monde, ce groupe atypique nous offre un véritable concentré d’énergie et d’authenticité (de nombreux instruments traditionnels sont utilisés dans chaque morceau). La plupart du temps dansant et solaire, parfois sensuel ou plus contemplatif, leur Ride It est bien parti pour devenir la bande-son de cet hiver !

Source : jumpsuitrecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Max Livio – Reggae One Shot vol. 1

Max Livio – Reggae One Shot vol. 1

Le français Max Livio a fait ses armes musicales et d’écriture dans le hip-hop des années 90. C’est en 2007 qu’il intègre le groupe Colombus Dub Band, et qu’il tombe amoureux de la scène et du reggae. En 2010, il réalise un projet solo intitulé Mon Manifeste et Sur les bancs de l’école, qui sort en 2012 et lui fait rencontrer le public. Il sort cette année une compilation particulièrement réussie de reggae nu roots, hip hop et world. Plein d’artistes y participent, et les vibes qui s’en dégagent sont très positives. A l’image de cette Traversée : prenons le large avec Reggae One shot vol. 1.

Source : maxlivio.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.6/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Cocanha – I ès

Cocanha – I ès

Quelques percussions et tambourins à cordes, il n’en faut pas plus comme accompagnement quand 3 voix se marient aussi bien… Le trio toulousain Cocanha nous offre avec son album I ès ? un bien bel hommage aux chants polyphoniques occitans, un hommage vibrant et moderne paru sur l’excellent label Pagans. Un véritable coup de cœur qui ravira les amateurs de chants traditionnels à danser, d’harmonies élégantes et de voix qui donnent le frisson !

Source : pagansmusica.net
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.3/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

March to May – Through the Night

March to May – Through the Night

En cette période où les feuilles parent le sol de couleurs automnales, c’est un duo folk américain dont le nom évoque le printemps qui vient enchanter nos oreilles. Au-delà des orchestrations ciselées qui lorgnent du côté de la musique de chambre, avec notamment une harpe celtique tout en délicatesse, on se sent porté par cette alchimie vocale qui nous donne par moment le frisson. Et comme les mélodies ne sont pas en reste, voilà un bien bel album qui n’est pas prêt de quitter la bande-son de nos mélancolies sereines…

Source : marchtomay.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Charlie Burg – One, Violet

Charlie Burg – One, Violet

Charlie Burg fait partie de ces jeunes artistes modernes dont la curiosité musicale ne connaît pas les frontières. Depuis Détroit, il livre au monde un EP incroyablement riche dans lequel il intègre des éléments de pop, de soul, de folk, de r&b et de hip hop avec une cohérence et un naturel surprenants. Vingt minutes d’une douce sincérité à glisser entre toutes les oreilles curieuses !

Source : charlieburgmusic.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.3/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Compilation de la Nuit des bibliothèques girondines

Compilation de la Nuit des bibliothèques girondines

Le 14 octobre 2017, les médiathèques du territoire de la métropole bordelaise organisent un événement festif, la Nuit des Bibliothèques. Inspiré de la Nuit des Musées, cet événement est l’occasion de fermer plus tard et d’ouvrir les structures à un public pour qui bibliothèque = mamie à chignon et silence forcé. Le thème de cette année étant la musique, on ne pouvait pas rater l’occasion de créer une compilation de musique libre girondine !

Source : girondemusicbox.fr
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 2.7/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest