2018

The Inventors – Counting Backwards

The Inventors – Counting Backwards

Depuis 2014, The Inventors propose sur sa page Bandcamp EP’s et singles. Cette année ils lancent à la face du monde Counting Backwards, un premier album classique mais efficace dans lequel on retrouve un rock acéré qui s’envole régulièrement sur les parties vocales. Ancrés dans une certaine mouvance nord-américaine, le quatuor chicagoan ne réinvente peut-être pas le rock mais en est un digne ambassadeur.

Source : theinventors.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 2.8/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Speedy Ortiz – Twerp Verse

Speedy Ortiz – Twerp Verse

Un rapide coup d’œil à leur page Bandcamp montre à quel point Speedy Ortiz ne chôme pas depuis sa création en 2011, le groupe du Massachusetts publiant de nouveaux morceaux chaque année. Avec Tweep Verse, leur dernier album en date, on retrouve un rock acéré dans lequel se mêlent des éléments de synth pop et des mélodies aguicheuses, avec une surprenante énergie live. Un écrin raffiné et rugueux pour onze titres aventureux.

Source : speedyortiz.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.3/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Chocolat Billy – Délicat déni

Chocolat Billy – Délicat déni

Dernier album des Chocolat Billy, quatuor bordelais aux influences multiples, mélangées, instables, qui cultive l’art de donner l’impression de s’être rencontrés le mois dernier alors que cela fait bientôt 20 ans qu’ils jouent ensemble. Lo-fi donc, avec une certaine maîtrise de la spontanéité, aux carrefours de la no-wave / post punk et de la « variété ».

Source : freemusicarchive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Brock Tyler – Us

Brock Tyler – Us

Après plusieurs années d’absence, Brock Tyler revient avec un nouvel EP, une parenthèse folk/pop tendre et sucrée, avec des titres qui ne dépareilleraient pas dans une scène romantique d’un film ou d’une série américaine (ce qui fut d’ailleurs le cas pour Be My Baby avec les séries The Mist et 13 Reasons Why). De quoi patienter dans l’attente d’un nouvel album ?

Source : brocktyler.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Heifervescent – Excuses For The Common Man

Heifervescent – Excuses For The Common Man

Heifervescent est le projet solo d’Andy Doran, compositeur, interprète et producteur. Monsieur fait tout lui-même et il le fait bien. Pour preuve, cet album aux sonorités sixties Excuses for the Common Man dont le titre White Camarillo est extrait. Au-delà des œuvres de Heifervescent, Andy Doran écrit et enregistre de la musique pour films, vidéos, animations graphiques et publicités.

Source : jamendo.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Les Coureurs de Rempart – Sous l’Epave est la Rage

Les Coureurs de Rempart – Sous l’Epave est la Rage

Depuis les rues de Grenoble, Les Coureurs de Rempart balancent à la face du monde leur premier album. Accordéon, contrebasse, guitare et batterie se joignent dans un même chant libertaire et râpeux, la rage au ventre et le cœur au milieu des pavés, dans un mélange sincère de rock, de punk et de swing rappé. Un grand bal populaire aux accents révolutionnaires dans lequel résonnent des convictions humanistes…

Source : lescoureursderempart.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Handmade Moments – Paw Paw Tree

Handmade Moments – Paw Paw Tree

C’est un cocktail détonnant et vibrant que nous propose Jumpsuit Records avec ce nouvel album de Handmade Moments. Le duo originaire de l’Arkansas constitué d’Anna Moss et Joel Ludford n’a pas son pareil pour teinter de soul une musique folk et bluegrass souvent très entraînante… et parfois plus mélancolique. Avec notamment un Where Do You Find The Time? qui ambitionne d’ores et déjà de s’immiscer dans les best of de fin d’année…

Source : jumpsuitrecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

NAPZ – Iceland EP

NAPZ – Iceland EP

NAPZ, beatmaker nantais, est comme un alchimiste des sons. Partant de textures plutôt froides, ce Iceland évolue rapidement vers un son chaud  à grand renfort d’arrangements jazzy. Ce deuxième EP est bien évidemment toujours dans une veine electro old-school à chercher plutôt du côté de Kruder & Dorfmeister par exemple ! 

Source : napz.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.8/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Superinvaders – Fabric of the universe

Superinvaders – Fabric of the universe

Superinvaders est un quatuor d’androïdes mâles et femelles ayant pour objectif de détruire le monde. Voilà. Et ils font ça depuis l’Italie avec une batterie, du chant, de la basse, de la guitare et des synthés, et bien sûr de la surf music comme il se doit dans les séries Z !

Source : edisonboxrecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.7/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Kira May – Sense

Kira May – Sense

Après un premier EP apprécié au point d’envoyer Cut Off Your Shadow vers l’élection du titre de l’année 2015, la Canadienne Kira May revient avec un premier album tout aussi impressionnant dans la qualité de sa production. Encore plus éthéré et expérimental que son prédécesseur, Sense navigue entre electro-pop et ambient, nous embarquant dans le tourbillon de ses entremêlements vocaux et des ses rythmiques hypnotiques…

Source : kiramay.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.3/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Tony Petersen – A Soft Place To Land

Tony Petersen – A Soft Place To Land

Écrivain, interprète, banjoïste et guitariste américain, Tony Petersen a commencé à jouer de la guitare à l’âge de 15 ans. Depuis, il sillonne les Etats-Unis, seul ou avec le groupe The Social Animals. Teintée de folk, de country et de bluegrass, sa musique évoque les grands espaces du Montana, les veillées sous la lune et le whisky qui console les cœurs solitaires.

Source : jamendo.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.6/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest