2018

Sauna Youth – Deaths

Sauna Youth – Deaths

Troisième album de ce groupe punk londonien littéraire, expérimental et furieux revendiquant aussi bien les Ramones que Steve Reich. Les 12 titres abordent la rhétorique politique, les arts, l’action et la passivité, le travail et les loisirs… Le titre en écoute, « Percentages » traite du détournement des chiffres pour des raisons politiques. Enregistré sous le pont ferroviaire de Peckham, les interférences de la circulation parfois captées par les micros, soutiennent une esthétique faite d’urgence.

Source : saunayouth.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Gavin Gamboa – Chopin / Four pieces

Gavin Gamboa – Chopin / Four pieces

Quant il n’expérimente pas, le très productif Gavin Gamboa, se produit en live ou en studio avec quelques interprétations classiques, généralement au piano. Ce Chopin / Four pieces fait donc parti de cette collection d’enregistrements hautement recommandable de par l’excellence de leur exécution !

Source : gav.cloud
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Midnight Préfou – Bubulle is dead

Midnight Préfou – Bubulle is dead

Ils s’appellent les Midnight Préfou, sont vendéens (le préfou est un pain à l’ail, spécialité vendéenne) et semblent bien sympathiques, à l’image de leur premier album Bubulle is dead (en hommage à leur poisson rouge décédé). Ils composent de la musique folk, des ballades, des chansons aux textes drôles ou tendres dont les mots se marient joliment, en français ou en anglais. A découvrir sans tarder avec ce morceau particulièrement émouvant Monsieur Charles.

Source : jamendo.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.8/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Swearin’ – Fall into the Sun

Swearin’ – Fall into the Sun

Fruit d’une reformation inespérée en 2017, ce troisième album du trio de Philadelphie mené par les deux guitaristes Kyle Gilbride et Allison Crutchfield (soeur jumelle de Katie Crutchfield, alias Waxahatchee) renoue avec l’indie rock 90’s. L’ancien couple qui se partage les compositions et alterne au chant, maîtrise les guitares noisy et les mélodies accrocheuses à la manière des Pixies ou des Breeders.

Source : swearin.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.2/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Miles Oliver – Color me

Miles Oliver – Color me

Depuis 2013,  le français Miles Oliver se produit un peu partout en Europe et égraine une folk teintée de shoegazing pleine de poésie. Avec ce Color me, le musicien pousse encore plus loin sa mélancolie en mélangeant folk songs et titres embellis de parties rythmiques et de nappes de claviers, dont le profond Saturdaze illustré par son clip gorgé de nostalgie musicale des années 90. Superbe !

Source : milesoliver.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

wayfairy – See You There

wayfairy – See You There

On se souvient du presque anonyme Un chroniqué ici  et de l’invitation lancée par wayfairy à d’autres musiciens. Quelques mois plus tard, c’était chose faite avec la sortie de See You there : accordéon, banjo, violon et washboard entouraient la charismatique Quiver Watts et le groupe poursuit depuis son chemin… délivrant des concerts folk punk du meilleur cru.

Source : wayfairy.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Bégayer – Terrain à mire . Une maison rétive . Contrainte par le toit

Bégayer – Terrain à mire . Une maison rétive . Contrainte par le toit

Bégayer butine dans tous les champs/chants : les musiques traditionnelles et chants populaires de l’Italie au Maroc, le blues, le punk et les musiques expérimentales/improvisées… au moyen d’instruments bricolés maison. Une musique ciselée à l’énergie brute pour déclamer des poèmes provenant du fin fonds de la mémoire collective du monde. “Un héritage sans testament”.

Source : begayer.bandcamp.com

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

William Carlos Whitten – Burn My Letters

William Carlos Whitten – Burn My Letters

Le New-Yorkais Bill “William Carlos” Whitten fait du rock alternatif depuis bientôt trois décennies en tant qu’auteur-compositeur-interprète pour St Johnny et Grand Mal. Burn My Letters, son premier album solo, recèle des trésors de mélodies sombres et hypnotiques. Conçue en collaboration avec des membres d’Interpol, Mercury Rev, Joan as Police Woman et mixée par Dave Fridmann, sa musique mériterait d’avoir la même renommée que celle de ses amis !

Source : iheartnoise.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Wellington Sea Shanty Society & Croche Dedans – Ahoy!

Wellington Sea Shanty Society & Croche Dedans – Ahoy!

C’est lors d’un séjour en France que Lake Davineer (de Lake South) a une révélation en voyant le groupe nantais Croche Dedans. De retour en Nouvelle-Zélande il fonde son propre groupe de chants de marins : le Wellington Sea Shanty Society. Quoi de plus naturel de retrouver quelques années plus tard une collaboration entre les 2 groupes, sous la forme de ce sympathique album de chants traditionnels et de compositions !

Source : wellingtonseashantysociety.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest