2019

Illinoise – 166

Illinoise – 166

Faisant partie de l’écurie du netlabel espagnol Saltamarge, Illinoise forge un noise rock comme au bon vieux temps des 90’s. Proche du son des britaniques de Rosa Motta, les mélodies se font pleine de déflagrations noisy d’où émerge une certaine urgence.

Source : saltamarges.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Dissolved – A city in static

Dissolved – A city in static

Alors qu’il s’apprête à publier un album très prochainement, Dissolved revenait en 2019 avec ce City in Static. Moins dense que par le passé, la musique du  beatmaker invoque les sonorités synthétiques des années 80 pour mieux les mixer avec une electronica riche et organique.

Source : dissolved.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

ARVO TO ME – Life’s a party and you’re not invited

ARVO TO ME – Life’s a party and you’re not invited

Remarqué à juste titre par le label canadien Inner Ocean, ce compositeur suédois commence a affirmer une belle maturité dans l’art de la sculpture sonore. Il déploie dans ce dernier album un trip hop suave et organique emprunt de jazz et de beats ouatés. On le retrouve par ci par là sur le net, comme dans ce mix commandé par le collectif néerlandais Chillhop Music.

Source : arvotome.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Boogie Belgique – Prelude To Machine

Boogie Belgique – Prelude To Machine

Un mélange de neuf et d’ancien, de samples, de beats, de cuivres et de swing ! Boogie Belgique nous offre un EP ressourçant et innovant avec comme base des touches de hip hop, trip hop, electro et swing comme sur le titre Chicago.

Source : boogiebelgique.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Point – Human Music

Point – Human Music

Voilà sans doute un des meilleurs disques d’electro de 2019. Ce Human music de Point, sorti sur le netlabel Digital Diamonds, est à la fois robotique et plein d’une mélancolie souterraine et condense un fabuleux travail sur les textures sonores. Superbe et addictif !

Source : digital-diamonds.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Ali Youssefi – Daystar

Ali Youssefi – Daystar

Folk et spiritualité au programme de ce nouvel album d’Ali Youssefi. Ce citoyen du monde, adepte du bahaïsme (religion prônant l’unité spirituelle de l’humanité et reconnaissant la plupart des religions du monde), délivre un 10 titres empreint de sérénité, sur lequel semble planer l’ombre artistique d’un Sting.

Source : music.aliyoussefi.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.6/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Flaccid Ashbacks – Come On Come On

Flaccid Ashbacks – Come On Come On

Deux ans après leur premier album Try the Soup, les Flaccid Ashbacks sont toujours là et si leur bio est toujours aussi succincte (« just 4 boys »), ils sont désormais basés à New-York et cela s’entend qu’ils ont écumé les scènes et que leur complicité musicale a gagné en maturité. Mais sans rien gâcher de leur fraîcheur dansante et décalée, youpi !

Source : flaccidashbacks.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

glass beach – the first glass beach album

glass beach – the first glass beach album

Pour un premier album, les Américains de glass beach ne font pas dans le consensuel. Inventifs au possible et jouant avec les frontières musicales, ils nous livrent un 15 titres déroutant au possible, alternant entre fresques musicales et parenthèses incisives, dans un esprit rétro pop aux synthés chiptunesques, menant leur barque d’une énergie punk accrocheuse. A découvrir sans tarder !

Source : glassbeach.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 2.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Jamie 4 President – Consolation Prize

Jamie 4 President – Consolation Prize

Dernière sortie du netlabel espagnol Disco Finu, Jamie 4 President fait le plein d’énergie. Envolées pop et refrains accrocheurs guitares toutes devant, Consolation Prize est vraiment un excellent cru 2019 dans un registre proche de Nada Surf ou Fountains of Wayne.

Source : discosfinu.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Boštjan Simon « There Be Monsters » – The Ark

Boštjan Simon « There Be Monsters » – The Ark

Formé 2017 à l’initiative du saxophoniste Boštjan Simon, le quintet slovéno-italien There Be Monsters nous livre un 2ème album aux mélodies porteuses, mais aux contours surprenants. Portés par une section rythmique précise qui se rend parfois à peine perceptible, saxophones, vibraphone, balafon, tuba et trompette nous invitent à voyager aux frontières du jazz, des musiques du monde et de la musique improvisée. L’une des belles réussites de l’année écoulée !

Source : therebemonsters.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.2/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Azuria Sky – We Were Once Called Spring

Azuria Sky – We Were Once Called Spring

Avec ce We Were Once Called Spring, la Californienne Azuria Sky nous propose un album à l’ambiance crépusculaire, dans lequel se côtoient guitare acoustique, piano, machines électroniques calées en mode chiptune et de douces mélopées qu’elle semble presque susurrer à nos oreilles. Et soudain l’alchimie parfaite avec le magnétique Summer qui, avec Blue, et à un degré moindre Ravens, Confessions et Listen, nous attire encore et encore vers cette œuvre singulière…

Source : azuria-sky.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.7/5 (6 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest