2019

Point – Human Music

Point – Human Music

Voilà sans doute un des meilleurs disques d’electro de 2019. Ce Human music de Point, sorti sur le netlabel Digital Diamond, est à la fois robotique et plein d’une mélancolie souterraine et condense un fabuleux travail sur les textures sonores. Superbe et addictif !

Source : digital-diamonds.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Ali Youssefi – Daystar

Ali Youssefi – Daystar

Folk et spiritualité au programme de ce nouvel album d’Ali Youssefi. Ce citoyen du monde, adepte du bahaïsme (religion prônant l’unité spirituelle de l’humanité et reconnaissant la plupart des religions du monde), délivre un 10 titres empreint de sérénité, sur lequel semble planer l’ombre artistique d’un Sting.

Source : music.aliyoussefi.com/album/daystar
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.6/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Flaccid Ashbacks – Come On Come On

Flaccid Ashbacks – Come On Come On

Deux ans après leur premier album Try the Soup, les Flaccid Ashbacks sont toujours là et si leur bio est toujours aussi succincte (« just 4 boys »), ils sont désormais basés à New-York et cela s’entend qu’ils ont écumé les scènes et que leur complicité musicale a gagné en maturité. Mais sans rien gâcher de leur fraîcheur dansante et décalée, youpi !

Source : flaccidashbacks.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

glass beach – the first glass beach album

glass beach – the first glass beach album

Pour un premier album, les Américains de glass beach ne font pas dans le consensuel. Inventifs au possible et jouant avec les frontières musicales, ils nous livrent un 15 titres déroutant au possible, alternant entre fresques musicales et parenthèses incisives, dans un esprit rétro pop aux synthés chiptunesques, menant leur barque d’une énergie punk accrocheuse. A découvrir sans tarder !

Source : glassbeach.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 2.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Jamie 4 President – Consolation Prize

Jamie 4 President – Consolation Prize

Dernière sortie du netlabel espagnol Disco Finu, Jamie 4 President fait le plein d’énergie. Envolées pop et refrains accrocheurs guitares toutes devant, Consolation Prize est vraiment un excellent cru 2019 dans un registre proche de Nada Surf ou Fountains of Wayne.

Source : discosfinu.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Boštjan Simon « There Be Monsters » – The Ark

Boštjan Simon « There Be Monsters » – The Ark

Formé 2017 à l’initiative du saxophoniste Boštjan Simon, le quintet slovéno-italien There Be Monsters nous livre un 2ème album aux mélodies porteuses, mais aux contours surprenants. Portés par une section rythmique précise qui se rend parfois à peine perceptible, saxophones, vibraphone, balafon, tuba et trompette nous invitent à voyager aux frontières du jazz, des musiques du monde et de la musique improvisée. L’une des belles réussites de l’année écoulée !

Source : therebemonsters.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.2/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Azuria Sky – We Were Once Called Spring

Azuria Sky – We Were Once Called Spring

Avec ce We Were Once Called Spring, la Californienne Azuria Sky nous propose un album à l’ambiance crépusculaire, dans lequel se côtoient guitare acoustique, piano, machines électroniques calées en mode chiptune et de douces mélopées qu’elle semble presque susurrer à nos oreilles. Et soudain l’alchimie parfaite avec le magnétique Summer qui, avec Blue, et à un degré moindre Ravens, Confessions et Listen, nous attire encore et encore vers cette œuvre singulière…

Source : azuria-sky.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.8/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

River of Deceit – Space Terrace 5am

River of Deceit – Space Terrace 5am

River of Deceit nous viens d’Italie et a sorti son nouvel album sur le netlabel allemand Zimmer Records en fin d’année 2019. Une fois de plus le netlabel surprend avec une sortie techno singulière, mêlant ambient et dubstep. Illustration avec le superbe et impressionnant La sombra !

Source : zimmer-records.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 2.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Brimstone – Record In Peace

Brimstone – Record In Peace

Warooba Records débarque sur Ziklibrenbib et ce n’est sans doute que le début, tant l’éclectisme et la qualité du label berruyer impressionnent… à l’image de cet EP du duo batterie / machines électroniques Brimstone. Cinq titres aux accents world qui font résonner un dub puissant, nerveux et hypnotique donnant une furieuse envie d’être vu en live !

Source : waroobarecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Wonderflu-Famille Grendy-The Wrong Sister – The Attic

Wonderflu-Famille Grendy-The Wrong Sister – The Attic

Jamais 2 sans 3 ! Voici un split réjouissant qui réunit 3 groupes : Wonderflu et The Wrong Sister déjà chroniqués dans ces pages et cerise sur le gâteau : Famille Grendy ! Énergie, fantaisie et rock grenier au rendez-vous sur cet EP logiquement nommé The Attic !

Source : music.wonderflu.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Final Body – Nothyng

Final Body – Nothyng

Alors que le 2ème mois de 2020 commence à pointer le bout de son nez, il reste encore de jolis trésors sortis en 2019, et ce Nothyng est assurément l’un d’entre eux. Nerveux, puissant et magnétique, ce premier album des Américains Final Body mérite une meilleure exposition et remet sur le devant de la scène une certaine vision du post punk que ne renieront pas les adeptes de Joy Division ou de Gang of Four. L’un des albums majeurs de l’année écoulée, rien de moins !

Source : finalbody.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.7/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

May Lyn – Froot Loop / Like A Woman

May Lyn – Froot Loop / Like A Woman

Sur ses premières productions de 2017, on retrouvait une atmosphère electro-pop plutôt downtempo. Avec ce 2 titres sorti l’an dernier, l’Australienne May Lyn apporte un grand coup de soleil dans ses productions et nous offre notamment un Froot Loop vibrant et acidulé, taillé pour les passages radio et les dodelinements de tête. Son prochain album est donc attendu au tournant !

Source : maylyn.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest