2019

Sarah Pagé – Dose Curves

Sarah Pagé – Dose Curves

Dose Curves est le premier album solo de la harpiste montréalaise Sarah Pagé. Elle utilise sa harpe avec un archet ou avec un bottleneck pour créer un monde sonore expérimental et envoûtant, complexe et naturel. Au final, cet album semble respirer, grandir et se modifier au fur et à mesure de l’écoute, un voyage à expérimenter…

Source : sarahpage.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Hope and Social – Happy Bread (and Cruel Hangovers)

Hope and Social – Happy Bread (and Cruel Hangovers)

Avec une régularité qui fait plaisir à entendre, Hope and Social nous offre un nouvel album empreint d’une énergie diablement contagieuse. Rythmiques enlevées, mélodies et passages cuivrés entêtants, tout y est pour faire de ce Happy Bread (and Cruel Hangovers) un marqueur fort dans la discographie déjà conséquente du groupe anglais.

Source : music.hopeandsocial.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Diego Lorenzini – De Algo Hay Que Morir

Diego Lorenzini – De Algo Hay Que Morir

Diego Lorenzini est l’un des piliers du netlabel chilien Uva Robot, refuge depuis 2011 d’artistes folk/rock à l’éclectisme et l’authenticité marquantes. Il ne déroge pas à cette règle avec ce nouvel album dans lequel, entouré de nombreux autres artistes, il nous embarque de sa voix suave et swinguée le long de 17 titres chaloupés et envoutants. Un véritable délice !

Source : uvarobot.cl
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Straight White Teeth – Charming Pet GIFs

Straight White Teeth – Charming Pet GIFs

Ambiance cotonneuse à souhait avec ce premier album de Straight White Teeth (le projet solo de l’Américain Patrick McGuire), qui nous offre ici un petit concentré de dream pop des plus agréables. Écrits et enregistrés chez lui mais mixés avec l’aide occasionnelle de son ami Joey Howell, ces 9 titres ne seront pas sans évoquer aux plus fidèles de Ziklibrenbib le premier opus du groupe Carroll…

Source : straightwhiteteeth.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.7/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Trotski Nautique – Synthétiseur Vol.1

Trotski Nautique – Synthétiseur Vol.1

Aujourd’hui, coup de projecteur sur Trotski Nautique, duo parisien protéiforme qui balance depuis 2006 ses chansons lo-fi faussement naïves et misanthropes sur moult EPs et albums. Dans ce Synthétiseur Vol.1, Alda Lamieva et David Snug (également auteur de BD) délaissent même leur guitare et leur flûte pour donner naissance à 10 titres incisifs et électroniques au possible, bourrés de mélodies dangereusement entêtantes.

Source : trotskinautique.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.6/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Lately Kind of Yeah – Poindexter

Lately Kind of Yeah – Poindexter

One man band américain, Lately Kind of Yeah avec une discographie pléthorique, oscille constamment entre folk lo-fi et shoegazing costaud à grand renfort de nappes de synthés et guitares. Cet excellent Pointdexter est plutôt, lui, dans le registre folk bidouillé et décharné, quelque part du côté de Pajo ou Lou Barlow avec son Sentridoh et vient de ressortir via le netlabel Vulpiano Records.

Source : latelykindofyeah.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Lontalius – All I Have

Lontalius – All I Have

Après un I’ll Forget 17 déjà remarqué par la critique et un Surrender tout en fragilité, le Néo-Zélandais Lontalius nous sert un entre-deux qui risque de faire encore parler de lui. Tout y est, des mélodies entêtantes aux envols mélancoliques, en passant par de petites virgules cotonneuses. Comment pourrait-on passer à côté de ce bijou d’orfèvrerie d’un artiste si touchant ? Un véritable coup au cœur !

Source : lontalius.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Shirobon – Rebirth

Shirobon – Rebirth

Toujours très actif sur Bandcamp, Shirobon est de retour avec un nouvel EP, sobrement intitulé Rebirth. Très affuté, il balance son chiptune aux gimmicks imparables, oscillant entre morceaux posés (Fracture, Xilioh) et déferlantes trance/drum’n’bass à tendance cyberpunk (The Chase, Trident, Vectors). Un nouvel incontournable dans la discographie du Britannique !

Source : shirobon.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.3/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Andreas Florin – Black forest

Andreas Florin – Black forest

Dans les sorties 2019 du netlabel Zimmer records, figure ce Black forest de l’allemand Andreas Florin. A la croisée de la techno et du downtempo, Andreas Florin compose une musique particulièrement immersive. A écouter à fort volume pour ressentir toute l’intensité du son !

Source : zimmer-records.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Ghost Chief – Paint Leaves

Ghost Chief – Paint Leaves

Il aura fallu attendre six longues années avant d’entendre à nouveau les incroyables Ghost Chief, et on ne peut pas dire qu’ils se soient assagis avec les années. Avec un côté folk plus en retrait et des arrangements plus léchés, les Américains se laissent toute latitude pour explorer à tout va, avec une tendance screamo qui n’est pas sans évoquer Stöj Snak. Surprenant, déroutant mais diablement rafraîchissant !

Source : ghostchief.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Paper Beats Scissors – Parallel Line

Paper Beats Scissors – Parallel Line

Troisième album de Paper Beats Scissors aka le chanteur compositeur canadien Tim Crabtree, ce Parallel Line met en avant un travail vocal saisissant tout en sensibilité fragile et d’une tendresse viscérale. Les arrangements des chansons avec le quatuor à cordes The Warhol Dervish sont tout simplement somptueux et servent magnifiquement bien le propos de l’album : la construction de soi grâce aux rencontres, aux lieux et aux expériences qu’on vit chaque jour.

Source : paperbeatscissors.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest