CC-BY-NC 3.0

Circus Marcus – La tapa del día

Circus Marcus – La tapa del día

Pour son 7ème album, le Sévillan d’adoption Circus Marcus met à l’honneur son autre instrument de prédilection après le piano : le kalimba. Composés pour la plupart lors d’un périple en vélo à travers l’Europe, ces 16 titres minimalistes mais néanmoins évocateurs ont un effet relaxant et réconfortant, telles ces bonnes vieilles couvertures dans lesquelles on se drape l’hiver au coin du feu…

Source : circusmarcus.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Compilation de la Nuit des bibliothèques girondines

Compilation de la Nuit des bibliothèques girondines

Le 14 octobre 2017, les médiathèques du territoire de la métropole bordelaise organisent un événement festif, la Nuit des Bibliothèques. Inspiré de la Nuit des Musées, cet événement est l’occasion de fermer plus tard et d’ouvrir les structures à un public pour qui bibliothèque = mamie à chignon et silence forcé. Le thème de cette année étant la musique, on ne pouvait pas rater l’occasion de créer une compilation de musique libre girondine !

Source : girondemusicbox.fr
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 2.7/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Foster Parents – Grim

Foster Parents – Grim

Très inspiré des Japonais Toe et de leurs guitares cristallines dénuées de distorsion ou des Américains de From Monument to Masses et leurs instrumentaux très rythmiques, Foster Parents nous offre 12 titres de math rock aiguisés. Basé à Shanghai, ce duo mérite qu’on y prête l’oreille !

Source : fosterparentsmusic.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Eddie Cantú – Gnomis

Eddie Cantú – Gnomis

Paru en 2016 sur le netlabel espagnol Bestiar,  Gnomis du texan Eddie Cantú rassemble 7 titres folk rock brut et sans fioritures. Dans la lignée d’artistes comme Elliott Smith, Iron & Wine ou Mark Eitzel (la fougue en moins), son jeu est posé et donne une véritable dimension intemporelle à sa musique.

Source : bestiar.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Antethic – Ghost Shirt Society

Antethic – Ghost Shirt Society

Nouvel opus du trio russe Antethic, Ghost Shirt Society, toujours dans un registre proche du rock progressif, se mâtine grandement d’influences math rock et post rock. L’alliage machines et guitares donne un tour résolument planant à l’ensemble avec de bonnes déferlantes shoegazing, pas sans faire penser à God is an Astronaut ou encore Caspian.

Source : antethic.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Bisou – Haumea

Bisou – Haumea

Ca sonne, ça vibre et ça secoue… c’est la claque Bisou ! Le Montpelliérain vient de sortir un premier EP diablement réussi, subtile mélange de dub, de chiptune et de synth pop. Six titres tous aussi excellents les uns que les autres, à mettre entre les oreilles de tous les rêveurs secoueurs de tête !

Source : bisou-music.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Ocean Heights – Ocean Heights EP

Ocean Heights – Ocean Heights EP

On connaît le célèbre gratte-ciel construit à Dubaï, mais Ocean Heights est aussi un groupe de folk rock indie américain. Leur musique est un mélange de pop et de folk acoustique plutôt enjouée. A part la mention de leur ville d’origine voisine d’Atlantic City sur la Côte Est, peu d’informations sur ce duo, alors il ne faut pas hésiter à écouter leur musique épicée fort sympathique.

Source : oceanheights.bandcamp.com

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.4/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

E A Terra Nunca Me Pareceu Tão Distante – Medo de Morrer | Medo de Tentar

E A Terra Nunca Me Pareceu Tão Distante – Medo de Morrer | Medo de Tentar

Un nouveau deux titres en cette fin d’année des Brésiliens de E A Terra Nunca Me Pareceu Tão Distante. Plus concis, on retrouve le son post rock du combo ample et éthéré avec un petite préférence pour le deuxième titre : Medo de Morrer.

Source : eaterranuncamepareceutaodistante.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Polyphonics – Secret Silence

Polyphonics – Secret Silence

Conçue comme une bande originale d’un film imaginaire, Secret Silence est l’œuvre du compositeur Art Denisson. Sorti sur le netlabel Mahorka, cet album contient sept pièces musicales, croisant électronique et acoustique, délicates et à juste titre très cinématographiques. Une belle réussite !

Source : mahorka.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.9/5 (7 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Sea Offs – Sea the Blind

Sea Offs – Sea the Blind

En trois titres, Sea Offs réussit le tour de force de nous proposer l’une des plus belles productions folk en libre diffusion de cette année 2016. Après un Leave somptueux et générateur de frissons avec son violoncelle et ses superbes harmonies, c’est en effet l’intimité d’un Shallow Waters qui vient nous transpercer… avant de complètement nous transporter dans son final. Et vu que Bullets, plus pop, n’est pas non plus en reste, il va sans dire qu’on attend avec impatience l’album que ce groupe originaire de Pennsylvanie est en train d’enregistrer…

Source : seaoffs.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.7/5 (7 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Massicot – Morse

Massicot – Morse

Massicot sont quatre musiciennes de Genève : une guitare hypnotique, une batterie précaire tropicale, une mini basse traficotée, un violon qui ne sonne pas comme un violon et de la poésie brute et dada en letton. Une musique qui fleurte avec la No-Wave, un peu déstabilisante, et qui invite à danser pour garder son équilibre.

Source : massicot.bandcamp.com

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest