CC-BY-NC-ND

Olkaa – L’heure bleue

Olkaa – L’heure bleue

Parfois comparé à Rone, le lyonnais Olkaa, largement influencé par le son du label Border Community, a sorti l’année dernière sur le trop rare label Broque, un EP oscillant entre techno minimale, electronica et trance. Profond et épique, L’heure bleue est une pépite électronique de mélancolie et de sensibilité.

Source : broque.de
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.7/5 (17 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Prophecy Sun – Sleep fever

Prophecy Sun – Sleep fever

Artiste du netlabel No Type, Prophecy Sun est une chanteuse dans un registre new wave et expérimental. Sur Sleep Fever, les compostions sont dépouillées au possible, juste une voix spectrale et fantomatique sur fonds de nappes sonores vocales construisant un univers singulier à la fois gothique moderne et urbain.

Source : notype.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.7/5 (10 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Gabriel – Good old days

Gabriel – Good old days

On ne dira jamais combien les premières productions du netlabel Archaic Horizon doivent aux maitres de l’electronica Boards of Canada. C’est le cas avec ce très bon album de Gabriel (11ème sortie du netlabel) datant de 2007. 10 titres d’une electronica organique et introspective qui ne vieillit pas.

Source : archaichorizon.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.2/5 (6 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Nakral – Industrike

Nakral – Industrike

Beatmaker toulousain, Nakral nous offre un hip hop instrumental sombre et désenchanté. Celui-ci a incorporé des éléments proche de l’indus, en composant une bande son idéale pour un polar urbain post-apo, peuplé d’ombres et de hangars désaffectés. Des titres courts (la majorité des morceaux ne dépassent pas deux minutes), parfois très épurés, mais dont la variété exprime un large panel d’ambiances pesantes.

Source : www.nohmad.net
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.4/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Nearfield – Human error

Nearfield – Human error

Dans les dernières nouveautés du netlabel Picpack figure un très bon 4 titres d’electronica. Il s’agit de Nearfield avec son « Human error ». De l’electronica donc, minimaliste, un brin mélancolique et très poétique comme l’attestent les excellents « Gloom » et « Unknow error ».

Source : picpack.org.ua
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.9/5 (7 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Alex Duko – Empty spaces

Alex Duko – Empty spaces

Paru sur le netlabel Pic Pack, « Empty spaces » est un 2 titres de drum’n’ bass composé par Alex Duko. Quelques sonorités jazzy à travers des notes de piano égrenées et des samples de saxo ou guitares pour une drum’n’bass tranquille et plaisante assez dépouillée. Un artiste à suivre sans aucun doute…

Source : picpack.org.ua
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.3/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

PhOniAndFlOrE – Dubsteady

PhOniAndFlOrE – Dubsteady

Membre de l’association périgourdine Marée Bass, PhOniAndFlOrE découvre le dub à travers des groupes comme High Tone et Kaly Live Dub. Sorti sur le label bordelais French Dub Released (Manutension, Gary Clunk, Hatman …), son premier album, Dubsteady, propose un dub varié, traversé d’influences world, dubstep et steppa.

Source : french-dub-released.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.5/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Neurotic Sound Foundation – Need Some Folk Ep

Neurotic Sound Foundation – Need Some Folk Ep

Prenez 5 artistes disséminés sur la planète (Allemagne, États-Unis et Royaume-Uni), des machines en pagaille, quelques samples de musiques gypsy et une bonne dose de folie, laissez mijoter quelques heures dans un four drum & bass, saupoudrez d’un zeste de rap et vous obtiendrez du gypsy-core, musique barrée, mais festive.

Source : www.sociopath-recordings.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.6/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest