CC-BY-NC-ND 3.0

Tobias Herzz Hallbauer – Verses 2

Tobias Herzz Hallbauer – Verses 2

Musicien allemand, Tobias Herzz Hallbauer, avec ce Verses 2 paru sur le netlabel Clinical Archive, a adapté en musique des poèmes d’écrivains anglais de la fin du 19ème et début du 20ème. Musicalement, on pense à un mix entre Tricky, Third Eye Foundation et Tarwater, que Tobias Herzz Hallbauer lui-même décrit comme une sorte de Krauthop (ce qui se révèle parfaitement parlant) !

Source : archive.org

 

VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Parks, Squares and Alleys – Memories

Parks, Squares and Alleys – Memories

Premier album du russe Sergey Khavro (aka Parks, Squares and Alleys) composé à 17 ans, ce Memories, paru sur le netlabel Subwise, est truffé de titres dont on tombe sous le charme instantanément. Mélange de dream pop, lo fi, shoegaze, 8-bit et slowcore, la production artisanale de chambre sert idéalement les compositions avec quelques sommets comme Don’t drop the acid , Seventeen and ten ou ce Should everybody go to the disco  !

Source : archive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Compilation de la Nuit des bibliothèques girondines

Compilation de la Nuit des bibliothèques girondines

Le 14 octobre 2017, les médiathèques du territoire de la métropole bordelaise organisent un événement festif, la Nuit des Bibliothèques. Inspiré de la Nuit des Musées, cet événement est l’occasion de fermer plus tard et d’ouvrir les structures à un public pour qui bibliothèque = mamie à chignon et silence forcé. Le thème de cette année étant la musique, on ne pouvait pas rater l’occasion de créer une compilation de musique libre girondine !

Source : girondemusicbox.fr
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Greg Duncan – Unification

Greg Duncan – Unification

Trompettiste freelance se produisant un peu partout dans le monde, l’Américain Greg Duncan joue un jazz contemporain et nerveux, qui flirte parfois avec le blues, le swing et même le flamenco. Dix ans après ses débuts en tant que compositeur, il sort avec son nouveau quintet un premier album, en hommage au psychologue suisse Carl Jung. Un jazz débridé au possible, qui laisse s’exprimer tout son talent ainsi que celui de ses comparses.

Source : gregduncan.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Ru – Hunter & Prey

Ru – Hunter & Prey

Drapée d’une douce mélancolie et d’un magnétisme surprenant, la Berlinoise Ru est de ces sirènes folk à la voix enchanteresse qui vous attirent dans leurs filets sans crier gare. Elle nous emmène de ballades en créations intimistes à travers les 6 titres de ce premier EP, d’un More tout en tension jusqu’à un Born à l’énergie positive, pour finir en apothéose avec le sublime et poignant Seeds

Source : soundsofru.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Pfau – II

Pfau – II

Depuis 2012, le parisien Pfau publie ses compositions dans un registre folk et lo-fi assumé. Figure de l’écurie Influenza Records, le voilà accompagné en rythmique par le combo Social Square pour un album plus noisy pop que d’ordinaire (quelque part du côté de Sparklehorse), mais toujours à l’esthétique lo-fi et bringuebalante plus qu’attachante !

Source : pfau.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Chevignon – Déchirance

Chevignon – Déchirance

Chevignon est un groupe lyonnais sans aucune complaisance aux textes instables emplis de nihilisme et d’agressivité audible, secoués par une musique rapide et techniquement envolée. 1er album en 15 d’existence. Chevignon n’est pas là pour plaire !

Source : moncul.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Me for Queen – Who I Am and What I’m For

Me for Queen – Who I Am and What I’m For

Un piano discret mais véritable fil conducteur, des arrangements subtilement dosés et aériens, un chant d’une touchante sincérité… Il n’en faudra pas plus pour vous laisser happer par ces quatre titres de Me for Queen. La Londonienne a du talent au bout des doigts et de l’émotion à transmettre, et il nous tarde la retrouver pour de nouveaux morceaux !

Source : meforqueen.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 2.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Aennea – Orbita

Aennea – Orbita

Aennea est un power trio instrumental espagnol. Sur une rythmique basse batterie solide, le groupe forge un véritable post rock intergalactique à grand renfort de guitare delay et wahwah et fait littéralement décoller ces 9 titres publiés sur le netlabel Bestiar.

Source : aennea.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.2/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Grandfather Gold – Grandfather Gold

Grandfather Gold – Grandfather Gold

Jumpsuit Records ressemble un peu à une grande famille. Ainsi sur cet album éponyme de Grandfather Gold, on retrouve notamment Ayla Nereo (qui profite de ses talents de batteur en tournée) ou Ryan Herr (qui joue aussi pour Wildlight). Pour au final une folk intimiste mais intense qui ne s’interdit pas de jolies envolées, à l’image des envoûtants I Thought You Knew et Casinos Without Clocks. Encore un bien beau cadeau de la part du netlabel californien !

Source : jumpsuitrecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Vaz Oliver – Still a live

Vaz Oliver – Still a live

Sorti en 2013 chez Anomia, ce Still a live de l’espagnol Vaz Oliver est un véritable condensé de poésie sonore. Percus discrètes, boite à rythmes minimales, guitares trafiquées, xylophone, le tout tranché en fin de titres par une guitare saturée, composent ce 4 titres renversant.

Source : anomiamusica.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.6/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Freedonia – Shenobi

Freedonia – Shenobi

La soul de Freedonia est de retour avec ce nouvel album longue durée (1h07 de pur bonheur) à écouter de toute urgence. Toujours emmenée par une chanteuse au magnétisme fou, elle est sur cet opus davantage portée par de longs passages instrumentaux mettant en avant l’excellence musicale du groupe madrilène. Sept musiciens (et leurs invités) en pleine osmose, qui n’hésitent pas à explorer de nouveaux territoires (world, blues, etc.), à l’image du surprenant Nekope.

Source : freedonia.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest