CC-BY-NC-ND 3.0

Daniele Pasini & Raffaele Pilia – Northern Lights

Daniele Pasini & Raffaele Pilia – Northern Lights

Ce duo s’est formé en août 2012 à la suite d’une session d’improvisation totalement réussie. Ces deux musiciens ont décidé de poursuivre ensemble dans un projet musical reposant totalement sur l’improvisation qu’ils ont nommé Northern lights, ce qui veut dire en français aurores boréales. Cet album réunit huit titres exclusivement de compositions spontanées pour flûte et guitare. La musicalité de ces morceaux nous plonge dans un univers magique, très coloré et riche de sonorités particulières en sons expérimentaux.

Source : labelnetlabel.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Winterberg – Le Sacre du Noir

Winterberg – Le Sacre du Noir

Dans les dernières sorties du netlabel Phonocake, voici un curieux et copieux projet du musicien Winterberg. D’une durée totale de 3 heures en 21 morceaux, cet album à forte tonalité ambient esquisse une sorte de rencontre inédite entre Autechre et Pink Floyd ou Brian Eno dont certains titres se révèlent particulièrement fascinants comme ce Flugversuch.

Source : phonocake.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.8/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Palomino Witchcraft – Dark Places

Palomino Witchcraft – Dark Places

Palomino Whitchcraft est un énigmatique groupe emo rock à tendance gothique, formé en 2011 et appartenant à la scène locale de Bay City, dans le Michigan, aux États-Unis. Après un titre et une session live, il livre son premier album Dark Places. Un quatuor guitares-basse-batterie qui navigue plutôt bien entre paroles d’outre-tombe et temps calmes avant tempêtes.

Source : palominowitchcraft.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Cuarto/Indiosingracia – Krilin split 

Cuarto/Indiosingracia – Krilin split 

Cet album est le fruit d’une collaboration entre deux jeunes talentueux musiciens espagnols qui nous proposent un panel de leurs compositions réunies en dix titres instrumentaux, dans un style très original et novateur. C’est un univers musical fusionné entre tradition et modernité ornementé d’effets sonores tout à fait surprenants, voire étranges en terme de dissonance, même pour une oreille avertie. La guitare y tient une place prépondérante dans l’ensemble des morceaux.

Source : labelnetlabel.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Lila Protocoll – Minimal

Lila Protocoll – Minimal

Lila Protocoll est une artiste brésilienne, elle délivre un folk acoustique fort et émouvant avec un petit côté grunge. Minimal est le titre de son album qui compte cinq chansons composées par la chanteuse. Une guitare acoustique, une guitare électrique, sa voix pure et énergique et c’est tout, sans oublier des arrangements élégants à l’image de ce Yorkshire Tea qui parle de solitude.

Source : lilaprotocoll.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

The Polish Ambassador – Color Of Flight

The Polish Ambassador – Color Of Flight

Dix ans après son premier album, The Polish Ambassador (David Sugalski dans la vraie vie) nous offre un 17ème opus de haute volée. Mêlant habilement dance, electro et world music, il nous embarque avec une facilité déconcertante dans différents univers, de la piste de danse du samedi soir aux ambiances survoltées et lumineuses des vastes concerts en plein air dans lesquels il a l’habitude de se produire avec ses musiciens. Le disque de votre été ?

Source : jumpsuitrecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

aAirial – Winterkauen EP

aAirial – Winterkauen EP

De l’ambient minimaliste mais certainement pas de la musique d’ascenseur… ou alors un ascenseur vers l’ailleurs… D’aAirial, à aérien, aéré, air… il n’y a que quelques lettres. Si les intros aux structures répétitives peuvent paraître un peu simplistes à première écoute, ce n’est que pour mieux attraper l’auditeur avant l’éclosion de sons qui l’attend… et l’embarquer malgré lui vers des étages inconnus !

Source : aairial.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Magnapinna / Abrakadabra – Split 12″

Magnapinna / Abrakadabra – Split 12″

Disque sorti en 2014 et réunissant les groupes berlinois et anglais Abrakadabra et Magnapinna, ce Split 12″ offrait 6 titres de post hardcore dans la lignée de Fugazi ou Jesus Lizard. Le tout s’y révélait musclé avec notamment un morceau de bravoure pour chaque formation (How Did Earvin Become Magic? pour Abrakadabra et Pretend to convert pour Magnapinna).

Source : magnapinna.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 2.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Max Cavalerra – Techno Mode

Max Cavalerra – Techno Mode

Attention, ce Max Cavalerra-là n’a pas les cheveux longs et un passif certain dans le métal (cf. Max Cavalera de Sepultura). Auteur de plus d’une vingtaine de maxi vinyles, sa dernière release est un hommage à la techno des 90’s et des 00’s : profonde, introspective et lancinante. Pour preuve, le morceau Did You Know que n’aurait pas renié Audion (aka Matthew Dear).

Source : broque.de
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Beeside – Lullabies of Love and Hate

Beeside – Lullabies of Love and Hate

Paru l’an dernier, ce 9 titres de l’Italien Beeside fait partie de ces albums qui font du bien là où ils passent. Une guitare, une voix (parfois deux), quelques instruments mélodiques de temps à autre… pour 40 minutes de berceuses douces amères, qui font la part belle aux passages instrumentaux et à une émotion renforcée par l’extrême sensibilité de l’ensemble. Touchant et apaisant.

Source : beeside.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Ulises Lima / Wann / Shonen Bat – As far, so close

Ulises Lima / Wann / Shonen Bat – As far, so close

Trois groupes chroniqués sur Ziklibrenbib ont eu la bonne idée de se réunir pour un disque commun. Et cela donne As far, so close des Espagnols Ulises Lima, Wann et Shonen Bat avec pour point commun un goût partagé pour l’emocore entraînant et plein de bonnes vibes !

Source : atomize.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Big Wave Records – Tribal Wave

Big Wave Records – Tribal Wave

Après une chouette compilation dans un style dub « traditionnel »en novembre dernier (où l’on croisait notamment le Nantais Kandee Dub) le netlabel Sud-Africain nous plonge dans les contrées mystiques de ce 5 titres envoûtant au nom évocateur. Des artistes locaux exclusivement cette fois, très inspirés comme en témoigne la sombre beauté de ce morceau de la mystérieuse Alchesound. On se laisse volontiers envoûter par ce projet insolite, à la frontière de l’ambient expérimental.

Source : bigwaverecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest