CC-BY-NC-ND 3.0

Lontalius – All I Have

Lontalius – All I Have

Après un I’ll Forget 17 déjà remarqué par la critique et un Surrender tout en fragilité, le Néo-Zélandais Lontalius nous sert un entre-deux qui risque de faire encore parler de lui. Tout y est, des mélodies entêtantes aux envols mélancoliques, en passant par de petites virgules cotonneuses. Comment pourrait-on passer à côté de ce bijou d’orfèvrerie d’un artiste si touchant ? Un véritable coup au cœur !

Source : lontalius.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.4/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

The New Monitors – Two

The New Monitors – Two

Avec ce Two sorti en 2009,  les Américains de The New Monitors (anciennement The Monitors) signaient peut être leur meilleur album. Tous les titres quasiment sonnent comme des classiques, que ce soit les excellents The Fashiki, The Surfer, Wear me out ou encore le parfait et très « Helmet(ien) » Headrush !

Source : thenewmonitors.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Midnight Préfou – Bubulle is dead

Midnight Préfou – Bubulle is dead

Ils s’appellent les Midnight Préfou, sont vendéens (le préfou est un pain à l’ail, spécialité vendéenne) et semblent bien sympathiques, à l’image de leur premier album Bubulle is dead (en hommage à leur poisson rouge décédé). Ils composent de la musique folk, des ballades, des chansons aux textes drôles ou tendres dont les mots se marient joliment, en français ou en anglais. A découvrir sans tarder avec ce morceau particulièrement émouvant Monsieur Charles.

Source : jamendo.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.8/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Andreas Florin – Black forest

Andreas Florin – Black forest

Dans les sorties 2019 du netlabel Zimmer records, figure ce Black forest de l’allemand Andreas Florin. A la croisée de la techno et du downtempo, Andreas Florin compose une musique particulièrement immersive. A écouter à fort volume pour ressentir toute l’intensité du son !

Source : zimmer-records.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Ghost Chief – Paint Leaves

Ghost Chief – Paint Leaves

Il aura fallu attendre six longues années avant d’entendre à nouveau les incroyables Ghost Chief, et on ne peut pas dire qu’ils se soient assagis avec les années. Avec un côté folk plus en retrait et des arrangements plus léchés, les Américains se laissent toute latitude pour explorer à tout va, avec une tendance screamo qui n’est pas sans évoquer Stöj Snak. Surprenant, déroutant mais diablement rafraîchissant !

Source : ghostchief.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.8/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Human Terminal – Press any key

Human Terminal – Press any key

En 2008 sur le netlabel allemand Rec72, sortait ce Press any key du russe Human Terminal. Un album qui brassait large en matière electro : du trip hop avec l’excellent Earth breath, à la drum’n’bass avec les très bons Logic cell et Artificial intelligence, en passant par le 8bit avec Press any key. Un très bon cru à redécouvrir !

Source : rec72.net
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Carsie Blanton – Buck Up

Carsie Blanton – Buck Up

Quinze ans après ses débuts sur Bandcamp et sous licence Creative Commons, Carsie Blanton débarque enfin sur Ziklibrenbib ! Depuis la Nouvelle-Orléans, elle nous sert un 6ème album somptueux qui regorge de petites pépites, entre un Twister au swing incroyable, le solaire That Boy, ou encore le velouté de Harbor. Grain de voix, qualité d’interprétation, talent des musiciens, tout est réuni pour en faire un incontournable de cette année 2019…

Source : store.carsieblanton.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.2/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Dissolved – Vaporous Weeks

Dissolved – Vaporous Weeks

En 2011, Dissolved, avec ce Vaporous Weeks, poussait jusqu’à ses derniers retranchements ses triturages de sons (avec notamment l’emblématique Her promise of Platinum Chloride got me through these dark months). Naviguant entre electronica foisonnante et expérimentation luxuriante, l’Ecossais creusait une fois de plus son sillon très personnel.

Source : archive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Parmesano – Vida extra

Parmesano – Vida extra

Ce n’est pas la duchesse de Parme qui nous ramène ce fromage à Paris mais le label palois A tant rêver du roi qui nous fait découvrir ce goûteux groupe barcelonais qui ensoleille une culture math-rock mâtinée des envolées lyriques de l’Animal collective des débuts pour danser avec fièvre toute la fin de l’été et brûler toutes les toxines et les chandelles par les deux bouts.

Source : parmesano.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 1.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Manoa – Manoa EP

Manoa – Manoa EP

Né en Californie et basé en Australie, biologiste marin dans une précédente vie et très impliqué dans l’éducation environnementale, Manoa avait pris l’habitude depuis 2015 de sortir chaque année un nouveau titre. Il les compile cette année dans un EP incluant 2 inédits, dont ce Aya Yikidi Diao, un morceau solaire et bienfaisant aux sonorités caribéennes de son enfance.

Source : manoa.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Dendrites – Grow

Dendrites – Grow

Dendrites est un groupe de heavy aux accents sudistes originaire de Grèce. Les quatre musiciens se distinguent par leur capacité à intégrer à un stoner gras assez classique, teinté de blues et de rock sudiste, des influences des années 90 comme celles d’Alice in Chains ou Pantera.

Source : dendritesband.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.6/5 (15 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest