CC-BY-NC-ND 4.0

Les Hayden – Proverbs

Les Hayden – Proverbs

Après avoir vécu pendant des années en Espagne en alternance avec des séjours en Angleterre, Les Hayden a sorti un troisième album toujours dans le même style délicat et feutré. Ses compositions sont fortement influencées par la musique celtique des Asturies, région du nord de l’Espagne. Ces influences s’articulent à merveille pour apporter aux douces chansons mélodieuses une identité unique.

Source : freemusicarchive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Faster Faster Delta Waves – Faster Faster Delta Waves

Faster Faster Delta Waves – Faster Faster Delta Waves

Voici un univers musical bien particulier que nous propose ce duo. Leurs premières compositions sont réalisées à partir de matériaux sonores existants qu’ils ont modifiés, sculptés pour créer ce monde musical étrange. Ce sont de véritables alchimistes de l’acoustique utilisant, articulant, mêlant toute matière sonore (guitare, synthé, percussions, voix, son métallique et toutes sortes de bruits du quotidien, de la ville) pour en construire une réalisation sonore intuitive chargée de minimalisme et de primitivisme.

Source : freemusicarchive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Kelebek Evrimi – The Butterfly’s Burden

Kelebek Evrimi – The Butterfly’s Burden

La nouvelle sortie du netlabel Silent Flow est un vrai dépaysement. Tout comme Zen in a Nigthclub, Kelebek Evrimi est un projet musical collectif réunissant des musiciens de Turquie, Bulgarie et Australie. Musicalement le résultat est une sorte de folk inédite mixant musiques traditionnelles bulgare et turque.

Source : silentflow.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Zen in a Nightclub – Bells

Zen in a Nightclub – Bells

Projet d’un collectif international de musiciens, Zen in a Nightclub a publié son deuxième album sur le netlabel Silent Flow. Venu de Turquie, de Hollande, du Danemark, de l’Irlande et de l’Australie, le collectif mixe poésie, drone, folk et improvisation à tout va pour un album riche en saveurs.

Source : silentflow.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 0.0/5 (0 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Api Uiz – Peplum 

Api  Uiz – Peplum 

Ce groupe bordelais créé en 1995 par les frères Vega, fait son chemin malgré quelques changements de musiciens. Cet album nous propose donc une musique à la fois expérimentale et minimaliste. A découvrir !

Source : freemusicarchive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Anton Silaev – OST “Eastern Front”

Anton Silaev – OST “Eastern Front”

Bande son du documentaire du même nom, Eastern front est de toute beauté ! 117ème sortie du magnifique netlabel Silent Flow, cet opus du Russe Anton Silaev rappelle les belles heures de Constellation records, et notamment des deux premiers albums du collectif Silver Mount Zion, tissant avec son piano et son ensemble de cordes une musique tragique et poignante.

Source : silentflow.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

River of Deceit – Space Terrace 5am

River of Deceit – Space Terrace 5am

River of Deceit nous viens d’Italie et a sorti son nouvel album sur le netlabel allemand Zimmer Records en fin d’année 2019. Une fois de plus le netlabel surprend avec une sortie techno singulière, mêlant ambient et dubstep. Illustration avec le superbe et impressionnant La sombra !

Source : zimmer-records.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 2.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

MERROR – The Arrival

MERROR – The Arrival

Zimmer Records est un netlabel allemand basé à Cologne et consacré au courant techno avec une ligne musicale et graphique particulièrement soignée. Dans les sorties de l’année figure ce Arrival de MERROR. Quatre titres de techno souterraine et de pulsations « machinesques » pas très éloignés de l’univers musical de (029)  ou de Console !

Source : zimmer-records.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 2.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Eko Fisk – Psychopaths On The Western Frontier

Eko Fisk – Psychopaths On The Western Frontier

Nouvel album d’Eko Fisk après un Hypnagogia un brin plus sombre en 2018, Psychopaths On The Western Frontier fait la part belle à l’electronica cette fois-ci. Rythmiques cotonneuses et nappes introspectives sont au programme de ce nouveau 5 titres.

Source : silentflow.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Seyyah – Live at Barbés for Transpacific Sound Paradise

Seyyah – Live at Barbés for Transpacific Sound Paradise

Seyyah (se traduisant en français par voyageur) est un ensemble de six musiciens turcs passionnés de voyage et de musique traditionnelle turque. Ils collectent dans les diverses régions de leur pays les morceaux traditionnels et font partager au grand public leurs adaptations, leurs arrangements. Dans cet EP de quatre titres, le oud, la clarinette, le violon, la derbouka y sont représentés et constituent leur instrumentarium. Cet album est une très belle réussite !

Source : freemusicarchive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 5.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Niteffect – The Wage Of Forgetting

Niteffect – The Wage Of Forgetting

Dernière sortie du netlabel allemand Kreislauf, Niteffect revient avec ce Wage Of Forgetting. Cultivant une electronica cotonneuse, un brin mélancolique,  et propice à l’introspection, le DJ s’éloigne de ses productions passées et gagne en profondeur.

Source : kreislauf.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.0/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest